• Bonjour à tous
    Nous espérions pouvoir vous annoncer une bonne nouvelle mais les services de la Préfecture de Digne ont décidé de prendre un arrêté préfectoral afin de reconduire notre amie érythréenne en Italie.
    Nous sommes totalement indignés par cette nouvelle et nous espérons mobiliser le plus de personnes pour la soutenir ce mercredi 27 septembre devant la préfecture de Digne à 14h.
    Merci de partager au maximum cette information.
    Le collectif dignois.

     

    *mercredi 27 septembre devant la préfecture de Digne à 14h.




  • Images intégrées 2


    Association COMPOST'ERE  

    6 rue A. Lavoisier - ZI St Christophe
    04000 Digne les Bains 
     Tél : 04 9234 3354    Site web : www.compostere.fr 
     

     


  •  

    Bonjour,

    Voici deux informations urgentes 

     

    APPEL À SOLIDARITÉ AVEC LES MINEURS ISOLÉS EN EXIL  OUVERTURE D'UN LIEU D'ACCUEIL À VEYNES - BESOIN DE COUPS DE MAIN, SOUTIENS ET DONS MATERIELS

    >Hier, la mairie de Veynes vient de faire couper l’électricité du lieu d’accueil des mineurs isolés en exil

    pour vous exprimer : numéro de la mairie de Veynes :  04 92 58 10 22 adresse : Place de la République, 05400 Veynes


    >Face à la situation d'urgence et à la mauvaise volonté de l'État et du Département des Hautes-Alpes, une maison (à l'abandon depuis plus de 10 ans et appartenant à un obscur office foncier public marseillais) est réquisitionnée à Veynes pour loger des migrants mineurs laissés à la rue.
    Nous avons besoin d'aide pour assurer un accueil digne et solidaire de 10 à 20 jeunes dans cette maison, préparer des , donner des cours de français, organiser des activités diverses et variées (bricolage, jeux, randonnée...), accompagner dans les démarches administratives (reconnaissance de minorité, demande d'asile, scolarité...) et tout simplement faire vivre le lieu !
    Nous avons besoin de nourriture, vêtements, produits d'hygiène, matelas,couvertures et draps, meubles, machine à laver, bouteilles de gaz... et aussi de sous pour la cagnotte !
    Nous exigeons immédiatement des conditions d'accueil dignes pour toutes et tous les exilé-e-s arrivant en France, et nous nous organisons depuis nos villages pour rendre possible cet accueil solidaire !

    Des habitant-e-s solidaires des Alpes du Sud - Collectif CHUM (Centre d'Hébergement d'Urgence de Mineurs exilés)

    La "maison des chefs de gare » est située 23 avenue des Martyrs à Veynes
    (rond-point direction Grenoble, 300m à gauche)


    Des travaux (électricité, plomberie, nettoyage, peinture...) sont en cours pour la rendre habitante et accueillante pour les mineurs d'iciquelques jours, venez nous donner un coup de main !!! Compétences en électricité et plomberie vivement recherchées...

    Voilà une petite liste provisoire de matériel nécessaire en urgence :

    - petit matériel électrique (ampoules, interrupteurs, cable,
    disjoncteurs différentiels...)
    - petit matériel de plomberie (chalumeau à abraser, raccords et tuyaux
    cuivre et/ou PET, robinets...)
    - radiateurs électriques
    - chauffes-eau
    - machine à laver
    - tables, chaises, meubles de rangement
    - vaisselle et ustensiles de cuisine
    - matériel de nettoyage
    - draps, couvertures, oreillers
    - linge de maison
    - matériel de bricolage
    - peinture/enduits et pinceaux/rouleaux
    ...
    et bien sûr de la nourriture et des sous-sous pour la cagnotte de lamaison !

     

     

    Le Centre de Ressources, de nouveau menacé 

    Le centre deressources est une assocaition qui fournit en location du matériel pour les manifestations culturelles du département. C’est un outil essentiel de la culture sur notre territoire.

    "La région à décidé: deux camions montent au centre de ressources lundi pour rembarquer le matériel technique sur Marseille. On se bat depuis 2j avec les élus locaux qui nous soutiennent. Les salariés ne peuvent pas faire grand-chose, mais si les asso et habitants des hautes alpes refusent de laisser partir le matos, ces camions repartiront vides ! Rdv lundi à 10h au Centre de Ressources de Veynes (pour prendre le café)"

    Vous pouvez signer la pétition ci-dessous :

     

     

    Voir la version en ligne

     

     

     

    De nouveau, les activités du Centre de Ressources sont menacées.
    >
    > Pour continuer à s'impliquer sur le territoire,
    > le Centre de Ressources a besoin aussi de l'implication de chacun.

    >


    >

    Signer la pétition de soutien en cliquant ci-dessus
    >


  • *Fête des possibles à Forcalquier

    *Fête des possibles à Forcalquier


  •  




  •  

     

    Sur le thème de la récup', du recyclage, du don, de l'entr'aide...
     

    Venez faire la fête de la transition à 

     

    Volonne le samedi 23 septembre

     

    Place de la mairie de 9h30 à 19h

     


    Ambiance festive, convivialité, animations, jeux, musique, buvette, restauration...

    Nombreux stands d'info :

    déplacements doux, réparation vélos, petite mécanique, essai vélos électriques, compostage, broyage de végétaux, familles zéro déchet, le projet d'éco quartier de Volonne...

    Atelier "Réparer nos relations"

    Gratiféria : amenez vos objets

    collectif transition citoyenne Bléone-Durance

    renseignements : 06 48 37 45 85 ou 04 92 61 60 28

    Merci de faire tourner rapidement cette info auprès de vos organisations, amis, voisins, associations....

     En Cci, copie cachée, c'est mieux.


  • *Programme du Festival THEATRE 04

    *Programme du Festival THEATRE 04


  • Bonjour,

     

    voici quelques informations de rentrée avant notre première soirée de la saison qui se tiendra le

    mercredi 4 octobre à 18h30 au cinéma le hublot de Laragne avec le film « Qu’est ce qu’on attend » de Marie Monique Robin 

    suivi d’un débat sur skype avec la réalisatrice (entrée au tarifs du cinéma).

    A bientôt,

    Le collectif « soupes et bobines »

     

    Jeudi 7 septembre à Gap, 

    Journée de mobilisation pour demander la prise en charge immédiate de tous les mineurs par  le Conseil départemental
                                                                  - (…) A partir de 14H, sur l'esplanade du Conseil départemental si aucune réponse institutionnelle n'est proposées aux jeunes : installation du campement pour la nuit.     
                                                                  - A 18h à la bourse du travail, réunion d'informations et de réflexion associations/syndicats        
                                                                  - Soirée solidaire sur l'Esplanade du Conseil départemental

                                                                  Vous êtes attendus à tout moment de la journée, pour discuter, vous informer ou participer aux préparatifs du campement ou des repas

     

    vendredi 15 septembre à partir de 18h à la maison Cézanne à Gap (façe aux urgences ) 

    CONTRE LES FRONTIÈRES, SOLIDARITÉ, LONGUE VIE À LA MAISON CÉZANNE
    Spectacle de théâtre sur l’insurrection de la Petite Agitée
    Chorale Révolutionnaire Les Meutes
    Concert de Rap soudanno-doien La Carie
    Cantine solidaire et glaces du Diois sur place

    Prix libre en soutien à Cézanne et à Un Toit Un Droit.


    samedi 16 et dimanche17 septembre à Saint Pierre d'Argençon  

    BUECH CONNECTION - Des arts, des gens et du son!

    Des concerts, des spectacles, des animations, le tout à prix libre, ça va être super!

    Samedi 16 septembre
    11h: L'Ile presque parfaite - Sam - Spectacle clown tout public
    Place de la Fontaine
    12h: La Tricoteuse d'Histoire - Contes tout public
    13h: Repas - Auberge espagnole
    14h30: La chanteuse Pa-Parfaite - Zou - Chanson con mais pas que...

    16h: Enchantées - Baptise Zilina - Marionnettes et musique tout public
    17h15: Les Furieuses - Spectacle/poésie/chanson +12 ans conseillé
    18h30: Les mécaniques du Pentalon - Clown/cirque Adultes
    19h30: Repas - snack/catering
    20h30: Archibald Spectacle musical - + 8ans conseillé

    21h30: Queen Sababou - Reggae

    22h45 : Skïzofred - Instrumental live sampling
    Dimanche 17 septembre
    14h: Les Semeuses - Opéra Accordéon

    15h: Scène ouverte

    18h: Taconnection - théâtre déambulatoire tout public
    19h: Rêves de comptoir - Théâtre gestuel danse tout public
    20h: Repas - catering/snack
    21h : Projection de courts métrages

    Et tout le week-end 

    Gratiferia (stand de troc/don)Atelier dessin Jeux Bar Restauration

    facebook du festival c'est là: https://www.facebook.com/events/1927041990900347/

     

     

     15 16 17 septembre à SAILLANS (Drôme) 

    festival « curieuse démocratie »

    Vendredi 15 septembre

    20h30 : Ouverture du Festival sous le chapiteau

    Table ronde participative :

    Samedi 16 septembre

    DÉCIDER DES ORIENTATIONS ET DE LA GESTION DE MON QUARTIER, DE MA

    COMMUNE ?

    Descendant avec des ateliers thématiques proposés et animés par des intervenants :

    1/ Animer une réunion participative (Tristan Rechid)

    2/ Porteur de Paroles : un outil d'expression et de mobilisation (La Turbine à graines)

    3/ La démocratie intérieure (Alain Aubry & Céline Poret)

    4/ Amplifier la coopération avec les outils numériques (Laurent Marseault)

    5/ Approche de la sociocratie/holacratie : pour une gouvernance partagée à l'échelle de la

    gestion d'une commune (Emma Pommetan)

    Dimanche 17 septembre

    Une journée pour construire ensemble et avancer sur nos territoires

    Définissons nos prochains pas suivant les différents contextes locaux :

    - Les assemblées locales naissantes

    - Les assemblées locales déjà constituées:

    - Présentation de Curieuses Démocraties et de La Belle Démocratie

    - Présentation par quelques groupes motivés pour 2020 de leurs prochains pas

    - Montage d'une plateforme nationale des listes participatives avec un prochain rassemblement

    dans quelques mois ?

    Dans la foulée, le 18 septembre toute la journée aura lieu une réunion plénière de la Belle

    Démocratie, qui permettra de rebondir sur les avancées réalisées au cours du festival.

    Vous êtes tous conviés à y participer si vous le souhaitez.

     

     

    Vendredi 29 septembre 2017 à 19 h Cinéma Le Royal 13, rue Pasteur 05000 GAP

    UN MONDE SANS ESPRIT La fabrique des terrorismes

    Conférence-débat proposée par l’AFREPSHA Avec le Professeur Roland GORI

    Roland Gori est professeur et l’auteur de nombreux livres parmi lesquels : La Dignité de penser, La fabrique des imposteurs ou L’individu ingouvernable ETUn monde sans esprit , son dernier livre (2017).

    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui se nourrit des surenchères de la haine et du désespoir. (…) comment sortir du «siècle de la peur» et renouer avec l’expérience sensible d’une nouvelle révolution symbolique qui donne au monde et à l’existence ce sens et cette cohérence politique et poétique dont nous sommes aujourd’hui orphelins ?

    10 €   TEL : 04 92 65 05 97  Email : afrepsha@orange.fr

     

     

     

    Informations

     

    Appel URGENT du réseau hospitalité  en faveur des migrants mineurs

     

    Don de vêtements pour enfants

    Les jeunes mineurs qui arrivent, y compris ceux qui sont mis à l'abri par le département, n'ont souvent qu'une tenue unique pour s'habiller. Ces jeunes sont actuellement 120 à Gap et aux alentours.

    Le secours catholique est d'accord pour récupérer les vêtements et les chaussures adaptés à des jeunes qui ont entre 15 et 18 ans, généralement minces, et dont la pointure de chaussures varie du 40 au 45.

    Vous pouvez déposer vos dons au Secours catholique, avenue du Commandant Dumont, aux heures suivantes :
    Lundi matin de 7h30 à 10h. Lundi aprem de 14h à 16h. Jeudi aprem : de 14h à 16h30. Vendredi matin de 7h30 à 10h. merci !

     

    Recherche de familles d’accueil

    Durant tout l'été, des jeunes mineurs ont été accueillis dans des familles et la solidarité s'est organisée pour fournir de la nourriture et des produits d'hygiène à ceux qui en avaient besoin.

    Actuellement, le département se dit débordé par l'arrivée de ces jeunes et, pour ne pas augmenter sa capacité d'accueil,  met à la rue un grand nombre d'enfants en les déclarant majeurs.

    Nous lançons donc un appel pour leur trouver des familles d'accueil, le temps qu'aboutissent les recours qu'ils engagent auprès du juge des enfants.

    Contact : reseauhospitalite@gmail.com

     

     

     

    Suite soirée sur les compteurs intelligents Lynky etc.

     

    Voici un remarquable argumentaire juridique, des plus étoffés, concernant l’installation des compteurs linky.

     -> Cet argumentaire relatif aux illégalités commises par ENEDIS pour le déploiement des compteurs linky expose en sa page 4 « ...[qu’] en cas de plainte d’un ou de plusieurs administrés à l’encontre de la société de pose pour violation de domicile, telle que prévue par les dispositions des articles 226-4 et 432-8 du Code pénal, le maire, s’il a laissé perdurer ces pratiques délictueuses après que celles-ci aient été portées à sa connaissance, peut lui aussi, aux côtés d’ENEDIS et EDF, être mis en cause pour complicité, selon les dispositions des articles 121-2, 121-3 et 121-7 du Code pénal.

    En tant que maire, il dispose en effet d’un pouvoir de police (art. L. 2211-1, L. 2212-1 et L. 2212-2 du Code des collectivités territoriales 9), qui lui permet de mettre fin à certains abus ou à tout acte qui se ferait en dehors du cadre légal, dès qu’il en a été informé. » 

     

    -> Il énonce page 10 « ...[que] Ce défaut d’assurance prive ENEDIS de toute possibilité de contraindre ses clients à accepter le Linky et ses risques, car personne ne peut contraindre quiconque à assumer un risque pour lequel il n’est pas assuré.

    Si ENEDIS n’est pas assuré, les collectivités locales censées prendre le relais en cas de sinistre ne le sont pas non plus, si l’on en croit les exceptions prévues par GROUPAMA dans le cadre de sa police VILLASSUR pour les collectivités 19. 

    Les collectivités ou leurs représentants peuvent donc faire l’objet de poursuites au civil comme au pénal.  

    Car aucune compagnie d’assurances depuis 2003 ne couvre les risques et dommages résultant d’une technologie liée aux champs électromagnétiques. Ce manquement constitue à lui seul un motif de refus du compteur LINKY." 

     

     -> Il résume la situation délictuelle qui caractérise aujourd’hui en France la pratique du gestionnaire de réseau de distribution publique d’électricité SA ENEDIS :

    1 – Pratiques commerciales agressives interdites par le Code de la consommation, en violation des articles L. 121-6, L. 121-7, L. 132-10 et L. 132-11. 

    2 – Installation forcée, hors la loi, en l’absence de la notion d’obligation d’installation, aussi bien dans la réglementation européenne que française. 

    3 – Installation contrainte, hors la loi, en l’absence de l’accord préalable du client et/ou de la signature d’un avenant, obligatoires en pareil cas. 

    4 – Violation de l’article 2 du Code civil. 

    5 – Violation des articles L. 111-1 et L. 111-2, L. 224-1 à L. 224-7, ainsi que R. 212-1 alinéa 3 et R. 212-2 alinéa 6 du Code de la consommation (interdiction de modifier un contrat unilatéralement). 

    6 – Pour les compteurs situés à l’extérieur d’une propriété, mais à l’intérieur de son bornage, et remplacés sans l’accord du client : violation des articles 226-4 et 432-8 du Code pénal. 

    7 – Pour le transfert des données personnelles des clients entre le compteur et le concentrateur par courant porteur en ligne (CPL) : absence d’une licence opérateur télécom obligatoire, permettant la transmission de données (data) par voie hertzienne ou par onde radio sur le territoire national, en violation du décret no 93-534 du 27 mars 1993. 

    8– Concernant la captation et l’utilisation sans autorisation de la courbe de charge et des données personnelles : violation des engagements signés par EDF avec la CNIL en juin 2014, ainsi que de la recommandation de la CNIL du 2 décembre 2010 et de sa délibération du 15 novembre 2012 ; violation de l’article L. 341-4 du Code de l’énergie,  ainsi que de l’article 38 de la loi no 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés. 

    9 – Pour l’absence de l’assurance responsabilité civile professionnelle et de l’assurance biennale et décennale obligatoires : violation des articles 1792-3, 1792-4 et 1792-4-1 du Code civil. 

    10 – Pour les emplois non qualifiés des poseurs de LINKY : violation du décret no 1998-246 « relatif à la qualification professionnelle exigée pour l’exercice des activités prévues à l’article 16 de la loi no 96-603 du 5 juillet 1996 relative au développement et à la promotion du commerce et de l'artisanat ». 

    Si vous avez des doutes, il vous appartient de contrôler les allégations de cet argumentaire fort bien documenté. Pour ma part, j’en ai mesuré toute la pertinence.  

    Les instigateurs de la paralysie des pouvoirs publics locaux concernant le refus très attendu des compteurs linky ne seront pas les payeurs le moment venu.

     

    -> De fait, la justice donne raison à un retraité relaxé de "violences" après avoir expulsé un technicien Linky. Le juge de proximité a évoqué la "légitime défense des biens" et jugé la réaction du prévenu « proportionnée à l’agression ».
    http://www.sudouest.fr/2017/06/20/ile-de-re-un-retraite-relaxe-de-violences-apres-avoir-expulse-un-technicien-linky-3548521-1570.php?xtmc=ile+de+ré&xtnp=1&xtcr=1

     

    -> Par ailleurs vous n’êtes pas sans ignorer que Madame la Ministre de l’Environnement par courrier en date du 21 avril 2017 a rappelé au président d’ENEDIS que le compteur linky n’est pas obligatoire. 

    http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/010655-01_courrier_ministre_cle2a3e7f.pdf 

     

     -> Pourquoi installer des compteurs «...  fragiles, à l’obsolescence rapide, instruments de contrôle et de surveillance liberticides, aisément piratables, excessivement coûteux par l’infrastructure qu’ils nécessitent, énergivores et gaspilleurs, source de rayonnement électromagnétique nocif pour l’environnement et la santé de tous. » alors que l’usager dispose, dans le comerce, pour maîtriser sa consommation d’électricité, d’instruments très fiables et performants ? Les appareils de mesure de consommation électrique, tout simplement !

    http://www.puremaison.fr/59-appareil-de-mesure-consommation-electrique

     

    -> Quant à l’utilité des compteurs linky face à l’indispensable transition énergétique, elle est non avérée selon plusieurs experts. Les deux pièces jointes pourront vous en convaincre.

     

     -> En attendant, le nombre de témoignages des personnes  affectées par l’installation du linky dans leur logement ou dans les logements voisins, ne cesse d’augmenter. Vous pouvez prendre connaissance des souffrances de ces personnes et mesurer le poids de votre responsabilité dans ce domaine en cas d'inaction.

    https://docs.google.com/document/d/1uum9od-sraVqaKxnEZwn98rtbX5pCzMuAOSTICud5jg/edit

     

    -> 380 communes recensées à ce jour rejettent les compteurs communicants http://refus.linky.gazpar.free.fr/

    Ne pensez-vous pas qu'il existe à ce jour suffisamment de preuves pour que votre conseil municipal conforte la position de ces 380 communes courageuses ? 

     


  •  

    Bonjour à tous,

    Voici un message encore en continuité avec nos soirées soupes et bobines,

    Le collectif.

     

    APPEL À SOLIDARITÉ AVEC LES MINEURS ISOLÉS EN EXIL

    OUVERTURE D'UN LIEU D'ACCUEIL À VEYNES - BESOIN DE COUPS DE MAIN,
    SOUTIENS ET DONS MATERIELS


    Face à la situation d'urgence et à la mauvaise volonté de l'État et du
    Département des Hautes-Alpes, une maison (à l'abandon depuis plus de 10
    ans et appartenant à un obscur office foncier public marseillais) est
    réquisitionnée à Veynes pour loger des migrants mineurs laissés à la
    rue.

    Nous avons besoin d'aide pour assurer un accueil digne et solidaire de
    10 à 20 jeunes dans cette maison, préparer des repas, donner des cours
    de français, organiser des activités diverses et variées (bricolage,
    jeux, randonnée...), accompagner dans les démarches administratives
    (reconnaissance de minorité, demande d'asile, scolarité...) et tout
    simplement faire vivre le lieu !

    Nous avons besoin de nourriture, vêtements, produits d'hygiène, matelas,
    couvertures et draps, meubles, machine à laver, bouteilles de gaz... et
    aussi de sous pour la cagnotte !

    Nous exigeons immédiatement des conditions d'accueil dignes pour toutes
    et tous les exilé-e-s arrivant en France, et nous nous organisons depuis
    nos villages pour rendre possible cet accueil solidaire !


    Des habitant-e-s solidaires des Alpes du Sud - Collectif CHUM (Centre
    d'Hébergement d'Urgence de Mineurs exilés)


    La "maison des chefs de gare » est située 23 avenue des Martyrs à Veynes
    (rond-point direction Grenoble, 300m à gauche)


    Des travaux (électricité, plomberie, nettoyage, peinture...) sont en
    cours pour la rendre habitante et accueillante pour les mineurs d'ici
    quelques jours, venez nous donner un coup de main !!! Compétences en
    électricité et plomberie vivement recherchées...

    Voilà une petite liste provisoire de matériel nécessaire en urgence :

    - petit matériel électrique (ampoules, interrupteurs, cable,
    disjoncteurs différentiels...)
    - petit matériel de plomberie (chalumeau à abraser, raccords et tuyaux
    cuivre et/ou PET, robinets...)
    - radiateurs électriques
    - chauffes-eau
    - machine à laver
    - tables, chaises, meubles de rangement
    - vaisselle et ustensiles de cuisine
    - matériel de nettoyage
    - draps, couvertures, oreillers
    - linge de maison
    - matériel de bricolage
    - peinture/enduits et pinceaux/rouleaux
    ...
    et bien sûr de la nourriture et des sous-sous pour la cagnotte de la
    maison !

     


  •  

     

     

    rassemblement ce mardi 12 septembre 2017 à 11h30 sur le parvis devant le Palais de Justice de Paris (Ile de a cité)
    à l'occasion du procès-bâillon intenté par Areva à la Coordination antinucléaire du sud-est France et à un blogueur-relais


      


    piste pour le co-voiturage : https://paris.demosphere.eu/rv/56488

    __

    rappel des pièces du dossier :

    (1) . Don d'Areva à la ville d'Avignon : il y avait bien des contres-parties. Les pièces à conviction.

     

    http://www.coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2015/02/05/Don-d-Areva-à-la-ville-d-Avignon-%3A-les-contres-parties

     

    (2). Avignon : les élus EELV se couchent devant Areva: http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2014/07/27/Avignon-%3A-les-%C3%A9lus-EELV-ne-condament-pas-la-convention-que-signe-la-municipalit%C3%A9-avec-Areva

     

    (3). Nos pièces en défense : http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2017/08/20/Proc%C3%A8s-b%C3%A2illon-d-Areva-contre-la-libert%C3%A9-d-expression-%3A-Nous-ferons-du-12-septembre-une-d%C3%A9nonciation-publique-du-crime-nucl%C3%A9aire.-Nous-publions-les-pi%C3%A8ces-%C3%A0-charge

     

    (4) . Le Procès : http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2017/07/21/Proc%C3%A8s-le-12-septembre-2017-%3A-Soutenons-notre-compagnon-Jean-revest-contre-Areva

     



  • STAGE de WENDO VERBAL

    - S'exprimer avec clarté, Fermeté et Assurance
    - Riposter aux Agressions Verbales
    - Des Postures Positives & des Mots pour se libérer des Maux !

    À REILLANNE, Salle Polyvalente

    Samedi 16 septembre (9h00-17h30)

    ASSOCIATION WENDO PROVENCE Renseignements & inscription :
    Site Web : www.wendo-provence.fr
    Courriel : wendo.provence@gmail.com
    Tél. : Chan 06 95 88 22 23
    Facebook : Wendo Provence

    LE WENDO VERBAL
    Le Wendo (philosophie, valeurs, techniques), mais aussi des outils empruntés à la pédagogie de l’équité, à la psychologie, aux thérapies brèves, à l’analyse transactionnelle, à la sociolinguistique… ont enrichi la matière de notre stage de formation relationnelle et d’autodéfense verbale. Un peu de théorie, des documents, des exercices, des échanges constructifs, ludiques et solidaires.

    o Nous Exprimer avec Clarté, Fermeté et Assurance
    o Renforcer notre Estime de soi et notre Confiance en soi
    o Favoriser le Dialogue et le Respect mutuel
    o Prévenir, Désamorcer ou Stopper une Agression
    Verbale, Comportementale ou Physique
    o Garder notre Calme et faire respecter nos Limites
    o Identifier les Agressions Verbales
    o Connaître nos Droits et les Lois
    o Posséder des Techniques d’autodéfense verbale
    o Créer des Ripostes verbales adéquates
    o Développer notre Sens de la Répartie
    o Renforcer notre Autonomie et notre Assertivité


  • Bonjour

     

    De plus en plus il semble nécessaire de bouger au niveau local afin de mettre pression sur les députés en marche pour qu'ils n'acceptent pas de voter tout ce qu'exige le gouvernement. 
    Un exemple des dérives actuelles est le projet de loi qui prévoit d'inscrire une bonne partie des mesures de l'état d'urgence dans le droit commun.
    
    Une lettre vient donc d'être adressée à la députée de la 2ème circonscription des Alpes-de-Haute-Provence,
    Mme Fontaine-Domeizel, avec une copie à Christophe Castaner, signée par une trentaine d'élus et de personnes engagées dans le monde culturel et associatif local. 
    Vous la trouverez ci-joint.
    
    Une démarche parallèle est actuellement en cours dans la 1ère circonscription des AHP où une lettre sera adressée prochainement à la députée LREM, Mme Delphine Bagarry.

     

    Pour faire connaître plus largement cette initiative et pour permettre à d'autres habitants du 04 de la soutenir, une pétition vient d'être lancée sur le site mesopinions :

     

    Ce serait important de la signer et de la diffuser autour de vous.

     

    Nous avons également créé un site où on peut trouver la lettre et aussi quelques analyses et articles sur ce projet du gouvernement :


    https://urgencelibertes.wordpress.com

    Les débats sur le projet de loi antiterroriste démarreront demain lundi 11 septembre en commission à l'Assemblée nationale et la loi sera votée en octobre. Il faut donc bouger vite!

    Amicalement, Nicholas Bell


    urgence-libertes04@orange.fr



  • Programme consultable sur Calameo
    ou http://www.objectifsnaturehauteprovence.fr/
    Suivez-nous sur FaceBook

    --

    *Invitation à l'inauguration des Rencontres Objectifs Nature 2017


  • Unité, solidarité : une cohésion à toute épreuve!
    
    La Zad et son monde : des biens communs d'utilité manifeste à défendre 
    aujourd'hui et demain…
    ----------------
    C'est déjà évident aujourd'hui. Ce le sera d'autant plus demain : grâce
    aux paysans historiques mobilisés dès les années 1970, et à toutes
    celles et ceux qui ont suivi, la lutte tenace de Notre Dame des Landes
    et son occupation des terres s'affirme comme un bien précieux pour les
    militant·es bataillant contre le rouleau compresseur capitaliste et la
    dépossession de nos vies. Pour le collectif syndical contre l'aéroport
    et son monde, passé, présent et futur de ce site de résistance aux
    portes de Nantes comptent donc tout autant. Si le projet d'aéroport
    devait être enterré, son monde reste notre ennemi permanent. Et le
    restera.
        Un bien commun des luttes
    Cette zone à défendre a largement dépassé le cadre géopolitique de la
    région nantaise, incarnant depuis des années 
    - un pôle de combativité face à l'Etat, aux multinationales, aux féroces
    appétits de terres,
    - un lieu des possibles tentatives de sortie du système de production et
    d'échanges capitalistes. 
    En ce sens, Notre Dame des Landes représente un véritable bien commun
    des luttes. Ce formidable patrimoine partagé, collectif, est aussi un
    terrain d'expérimentation sociale et politique qui rayonne au-delà des
    frontières. 
    Cet espoir vivant et durable, concret, pugnace, beaucoup de gens qui
    luttent l'ont un peu fait leur. Comme le Chiapas, ou depuis moins
    longtemps le Rojava kurde, ont ouvert des brèches dans le système,
    suivies avec intérêt par les militant·es attentif·ves aux expériences de
    vies qui se reprennent en main, qui s'émancipent du capitalisme, des
    rapports de profit, d'exploitation et de domination. Sur place, dans le
    périmètre de la Zad, les innovations sociales et politiques composent
    aussi une part du paysage partagé par les résistant·es à tous niveaux.
    Résistant-es au productivisme, à la dilapidation des espaces agricoles,
    aux remises en cause brutales des acquis sociaux, mais aussi à la
    criminalisation des actions syndicales et plus largement militantes, ou
    aux restrictions des libertés publiques renforcées par l'état d'urgence.
    Toutes offensives relevant d'une même logique d'un système de plus en
    plus autoritaire, soumis à la seule loi du profit.
       Un outil d'intérêt général pour les luttes
    
    Cette enthousiasmante zone à défendre est aussi un outil des luttes, lié
    et allié aux sans papiers à Nantes, Rennes, Calais ou ailleurs, aux
    Grecs résistant aux énièmes vagues d'austérité libérale, aux Italiens de
    la vallée de Susa bataillant contre le projet Lyon-Turin... Le mouvement
    renoue aussi avec les alliances ouvriers-paysans qu'a connues la région
    nantaise en Mai-68 et lors les années qui ont suivi avec le mouvement
    des Paysans-travailleurs. Le territoire de la zad incarne aujourd'hui
    une solidarité durable avec les luttes du monde paysan, pour une autre
    agriculture que celle qu'impose le système capitaliste et le
    productivisme. Nous sommes nombreux·ses à nous y retrouver, au sens
    propre comme au figuré.
    Les capacités du mouvement anti aéroport, toutes composantes unies, à
    tenir face aux velléités des partisans de l'ordre, aux manigances des
    actionnaires du béton et aux dividendes des profiteurs ont donc inspiré
    bien au-delà des périmètres locaux et conquis les participant·es aux
    grands rassemblements, blocages et manifestations et celles et ceux qui
    observent de plus loin sans y avoir mis les pieds…
    La naissance de « La Cagette des terres », réseau de solidarité et de
    ravitaillement des  piquets de grèves, squats de migrants ou occupations
    de facs, nous paraît une raison importante de plus de tenir à un terrain
    de lutte sans lequel cet outil de soutien à la combativité ouvrière et
    de convergence des luttes n'existerait pas. C'est d'autant plus crucial
    face à l'offensive ultralibérale du gouvernement et de ceux qui l'ont
    précédé, face à la guerre ouverte pour détruire le code du travail et
    accroître toujours plus les conditions d'une exploitation « libre et non
    faussée » des salarié·es. C'est bien le même bulldozer ultralibéral qui
    tente de supprimer les droits des salarié·es que celui qui voudrait
    détruire le bocage de la zad.
    Plus que jamais, il importe de veiller à maintenir cette enclave, son
    statut de bien commun des luttes, son rôle d'intérêt général
    irremplaçable au service de ces luttes. Pour le collectif syndical
    contre l'aéroport, la perte d'un tel symbole des luttes et outil actif
    de leur convergence n'est pas envisageable une seconde, pas plus que des
    négociations pour discuter d'une évacuation.
    Jusqu'ici, face aux diverses menaces d'expulsion, manœuvres et
    tentatives de division, seule la cohésion entre ses composantes,
    hétérogènes mais toujours unies, a bâti un rapport de force qui a fait
    échouer ces intentions néfastes. Largement discutée et approuvée, la
    plate forme commune, « Les 6 points pour l’avenir de la zad »* définit
    les objectifs partagés.
    A l'heure où la mission des médiateurs laisse planer l'hypothèse d'un
    possible abandon du projet, mais assorti, disent-t-ils, d'un « retour à
    l'ordre », le collectif syndical contre l'aéroport réaffirme son soutien
    indéfectible à un autre bien commun : l'unité dans la diversité des
    modes d'action et des mobilisations. C'est cette cohésion qui a fait
    reculer le pouvoir jusqu'ici, c'est cette cohésion qui arrachera
    l'abandon du projet, c'est encore cette cohésion qui permettra de garder
    cette zone, ses terres, son esprit et ses espoirs vivaces. 
    -----------------  
    
    
    *  Les 6 points pour l’avenir de la zad 
    « Nous défendons ce territoire et y vivons ensemble de diverses manières
    dans un riche brassage. Nous comptons y vivre encore longtemps et il
    nous importe de prendre soin de ce bocage, de ses habitant-e-s, de sa
    diversité, de sa flore, de sa faune et de tout ce qui s’y partage.
    Une fois le projet d’aéroport abandonné, nous voulons : 
    - Que les habitant·e·s, propriétaires ou locataires faisant l’objet
    d’une procédure d’expropriation ou d’expulsion puissent rester sur la
    zone et retrouver leurs droits. 
    - Que les agriculteur·trices impacté·es, en lutte, ayant refusé de plier
    face à Ago-Vinci, puissent continuer de cultiver librement les terres
    dont ils et elles ont l’usage, recouvrir leurs droits et poursuivre
    leurs activités dans de bonnes conditions. 
    - Que les nouveaux habitant·es venu·es occuper la zad pour prendre part
    à la lutte puissent rester sur la zone. Que ce qui s’est construit
    depuis 2007 dans le mouvement d’occupation en termes d’expérimentations
    agricoles hors cadre, d’habitat auto-construit ou d’habitat léger
    (cabanes, caravanes, yourtes, etc.), de formes de vie et de lutte,
    puisse se maintenir et se poursuivre. 
    - Que les terres redistribuées chaque année par la chambre d’agriculture
    pour le compte d’Ago-Vinci sous la forme de baux précaires soient prises
    en charge par une entité issue du mouvement de lutte qui rassemblera
    toutes ses composantes. Que ce soit donc le mouvement anti-aéroport et
    non les institutions habituelles qui détermine l’usage de ces terres. 
    - Que ces terres aillent à de nouvelles installations agricoles et non
    agricoles, officielles ou hors cadre, et non à l’agrandissement. 
    - Que ces bases deviennent une réalité par notre détermination
    collective. Et nous porterons ensemble une attention à résoudre les
    éventuels conflits liés à leur mise en œuvre. »
    

  •  
    Vous avez été très nombreux à venir à l'inauguration de notre café associatif Le Papotin hier soir,
    Merci pour votre soutien!!

    ..

     

      
    les photos ici, sur le site du Papotin :
     
    Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur le Papotin, c'est ici...
     
    Pour ceux qui souhaitent visiter la salle
    c'est là...

     




  • La 6ème édition des Rencontres Objectifs Nature se déroulera
    du 18 au 24 septembre 2017

    au Centre Culturel Simone Signoret
    de Château-Arnoux Saint Auban (04)



    Expositions, films
    *, conférences, débats, lectures, sorties nature
    constitueront le programme de cette semaine nature

    Consultez le programme détaillé sur le site Objectifs Nature en Haute-Provence
    ou sur Calameo
    * les adhérents bénéficient d'un tarif réduit sur les entrées cinéma sur présentation de leur carte 2017


    Sur FaceBook et Twitter, vous pourrez trouver régulièrement des informations, précisions, portraits d'intervenants
    qui vous permettront de préparer votre venue


    Vous étiez 1 600 participants pour la dernière édition, nous vous espérons encore plus nombreux !

    A bientôt

    --