• *5G, Appel international et documents scientifiques

    Bonjour,

    Aujourd'hui une part importante de la population a été informé et pris conscience des dangers pour la santé que représente le courant CPL lié aux compteurs Linky.

    Un plus grand danger menace les populations de façon imminente avec le déploiement de la technologie 5G dont l’impact sur la santé et sur l’environnement ( animaux et plantes) va être dévastateur.

    Les entreprises de télécommunications à l’échelle mondiale sont bien résolues, avec l’appui des gouvernements, à déployer le réseau sans fil de cinquième génération (5G), et ce, malgré les preuves accablantes indiquant que le rayonnement des radiofréquences (RF) est nuisible à la vie. Ce déploiement a déjà commencé sur notre territoire.

    Un Appel International demandant l’arrêt du déploiement de la 5G sur Terre et dans l’Espace a été initié par un groupe de scientifiques des 5 continents.

    https://www.5gspaceappeal.org/

    Plus de 10 000 études scientifiques publiées dans des revues dotées de comités de lecture montrent les dommages du rayonnement de radiofréquence sur la santé humaine .

    Ces effets prennent diverses formes, notamment :

     

    Palpitations cardiaques                     Cancers                           
    Incidence sur le bien-être général Fausse couche
    Altération de l'expression génique Maladies cardiovasculaires
    Multiplication du nombre de radicaux libres Dommages neurologiques
    Altération du métabolisme Déficience cognitive
    Difficultés d'apprentissage et pertes de mémoire         Obésité et diabète
    Altération du développement des cellules souche Lésions de l'ADN
    Infertilité et altération de la qualité du sperme Stress oxydant

    Déjà en 2015, 215 scientifiques de 41 pays ont fait part de leurs préoccupations aux Nations Unies et à l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

    Au 1er Mars 2019, 53 936 signataires ( Scientifiques, associations, sociétés et particuliers) ont signé cet Appel International contre le déploiement de la 5G.

    La traduction française du texte de l'appel : https://www.5gspaceappeal.org/ est disponible sur ce lien : http://www.stoplinky88.fr/wp-content/uploads/2019/03/Appel-Français.pdf .20 pages

    Le Professeur Martin L Pall, Professeur Émérite en biochimie et Sciences médicales de base de l’Université de l’État de Washington, co-initiateur de l’Appel international demandant l’arrêt du déploiement de la 5G sur Terre et dans l’Espace, a écrit un document scientifique qui apporte toutes les preuves de la nocivité de cette technologie sur notre santé.

    Ce document est accessible en 2 versions : La version originale en Anglais et la traduction française de 62 pages

    La version originale en anglais est disponible sur ce lien : http://www.stoplinky88.fr/wp-content/uploads/2019/03/Texte-Martin-Pall-original-anglais.pdf

    La version française est disponible sur ce lien : http://www.stoplinky88.fr/wp-content/uploads/2019/03/RT-Traduction-du-texte-de-Martin-Pall_2018_04.pdf

    Le déploiement a déjà commencé sur notre territoire et ce, malgré les dangers encourus. Il est primordial de mobiliser la population afin qu’elle prenne connaissance des dangers auxquels elle va devoir faire face. Il est aussi primordial que la population refuse le déploiement de cette technologie qui va à l’encontre du plus élémentaire de nos droits. La Déclaration des Droits de l’ Homme énonce que « Tout individu a droit à la vie, a la liberté et à la sûreté de sa personne » (art3), droit totalement bafoué par cette technologie 5G qui va impacter gravement la santé humaine et l’environnement.

    Nous vous remercions de l'attention que, nous n'en doutons pas, vous porterez à ce dossier et à cette technologie déployée à marche forcée contre tous les avis les plus autorisés de scientifiques des 5 continents.

    Les textes accessibles sur les liens ci-dessus présentent tous l'inconvénient d'être long, mais ils ont l'avantage d'être très précisément documentés.

    Cordialement

    Pour le groupe d'initiative

    Kate, Dominique Humbert

    Contact : 06 95 38 24 69


  • Jeudi 7  Mars, à 20H ,  à  Aspres sur Buëch, salle polyvalente

    réunion publique d'info à l'initiative du collectif " Pays du Buëch stop Linky 05".

    Où il sera expliqué ce qu'on peut faire si on ne veut pas de cet objet (actions individuelles ET collectives) .

     



  •  



  • Bonjour,

    A partir de janvier 2019, Enedis lance officiellement le déploiement du compteur Linky dans le secteur de la vallée de la méouge (séderon/ chateauneuf).
    Comment refuser le compteur ?
    Comment optimiser notre défense ?
    Lundi 3 décembre à 18h00 (salle des fêtes de Lachau) aura lieu une réunion d'informations.
    Nous sommes tous concernés.


  • Lundi 22 octobre, Enedis, en présence de la sous-préfète Fabienne Ellul, invitait 21 maires, principalement de la montagne de Lure, à une réunion "d’information", à laquelle étaient finalement conviés deux des trente opposant·es venu·es exprimer leur refus du Linky devant la salle de la Gardette (et qui parvinrent à assister tou·tes à la fin des débats).

     

     

     

    Eh bien non, les maires ne sont pas les moutons dont rêve Enedis. Des élu·es, notamment de Saumane, Revest-des-Brousses, Reillanne, sont venu·es chambouler le dispositif de communication bien rôdé d’Enedis pour exprimer avec sincérité et parfois crûment leur incompréhension et leur exaspération face au bulldozer Linky.

     

     

     

    Ils ont abordé de nombreux thèmes, dont

     

     

     

    - la tentative de déposséder les communes de leurs prérogatives et de la propriété du réseau basse tension, dont les compteurs, par des recours administratifs contre leurs décisions conservatoires et à la faveur de la négociation des nouveau contrats de concession avec Enedis pour 2022

     

     

     

    - le non respect des normes de sécurité électrique par le Linky et les modalités de son déploiement, l’obligation pour Enedis d’assumer les travaux nécessaires du fait que Linky possède des fonctions différentes de celles des compteurs antérieurs et l’impossibilité pour les communes et la population d’engager en amont les travaux sur les installations existantes

     

     

     

    - les risques sanitaires induits par le surplus d’ondes électromagnétiques et particulièrement le CPL, courant porteur en ligne, qui instille de façon quasi permanente dans la totalité du circuit électrique des pulsations générant des ondes dans des fréquences pour lesquelles l’étude des effets physiologiques préconisée par l’ANSES, Autorité nationale de sécurité sanitaire, n’a pas été effectuée

     

     

     

    - l’inutilité d’un comptage au niveau individuel des flux d’injection et de soutirage de courant pour l’intégration des énergies renouvelables mais, en revanche, l’utilité du Linky pour ouvrir complètement le marché de l’électricité à la concurrence, concomitamment à la fragilisation des dispositifs de régulation par la privatisation des barrages

     

     

     

    Non, Monsieur Matheron (directeur territorial d’Enedis 04-05), la polémique n’est pas l’œuvre d’individus malfaisants. Elle est l’œuvre d’Enedis, de l’accumulation de ses mensonges, de ses procédés sournois et brutaux, dénoncés jusque par la ministre même qui avait signé la loi portant déploiement des compteurs communicants, Ségolène Royal, réaffirmant en avril 2017 que celui-ci « ne doit en aucun cas être une contrainte imposée aux usagers », où que se situe leur compteur.

     

     

     

    Et, des contre-vérités, nous y avons encore eu droit !

     

     

     

    Arguant de sa mission de service public, Enedis nous est présenté comme une entreprise publique n’ayant rien à vendre. Comme si l’on pouvait ignorer qu’il s’agit d’une société anonyme, filiale d’une autre société anonyme qui a beaucoup de mal à vendre ses centrales EPR. Comme si la Cour des comptes n’avait pas souligné – une participante y a fait allusion – que le programme Linky rapportait beaucoup à Enedis, aux dépens des usager·es. Comme si les déclarations de M. Monloubou, pdt du directoire d’Enedis sur l’inscription de sa firme dans le « Big data » étaient dénuées de visée commerciale.

     

     

     

    Enedis énonce le programme Linky en trois lettres : PPP, pour Permettre, Permettre, Permettre. Alors que tout y repose sur une obligation ! M. Matheron l’a répété : « Linky est obligatoire ». Pour lui, l’abonné peut refuser l’entrée de son logement, il ne peut en aucun cas refuser le Linky, tôt ou tard il devra l’accepter.

     

     

     

    Enedis continue de nier l’évidence au sujet du CPL du Linky « procédé filaire qui ne dégage pas d’ondes », alors que le CSTB, Centre scientifique et technique du bâtiment, mandaté officiellement  par l’ANSES, a prouvé le contraire.

     

     

     

    On n’en finirait pas de relever les affirmations oiseuses. Ce n’est pas ainsi que se rétablira la confiance et la sérénité exigée des participant·es par Madame la Sous-préfète !

     

    Face à tant de dissimulation, il est devenu impossible d’accorder foi aux affirmations selon lesquelles, par exemple, le "breaker" unipolaire du Linky serait une protection supplémentaire à celle du disjoncteur, et serait étalonné à l’identique des compteurs antérieurs pour couper le circuit en cas de dépassement de la puissance autorisée par le contrat, malgré la modification du mode de comptage.

     

     

    Bref, la lutte continue !


  • ARGUMENT FATAL CONTRE LE COMPTEUR LINKY

    « Lors d’une intervention chez un client particulier ou professionnel, L’ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE EST OBLIGATOIRE.

                    Elle doit être présentée, à jour de cotisation, sur simple requête du client, et couvrir l’ensemble des activités d’ENEDIS et/ou de ses partenaires, ainsi que les dégâts matériels et immatériels qui pourraient être occasionnés par l’installation ou le fonctionnement du compteur LINKY.

                    Or, la société EDF ASSURANCES (Immatriculation RCS Nanterre 412 083 347, au capital de 39.000 euros) est une société de « courtage d’assurances et de réassurances » et non une compagnie d’assurance, comme le prouve son extrait Kbis : la société EDF ASSURANCES n’est pas un assureur de dommages.

     

                    Par conséquent, la SA ENEDIS, en tant que personne morale assurant la promotion du LINKY dont elle a apposé la marque sur le capot en plastique jaune du compteur mis en place chez les abonnés, contrevient à l’obligation d’assurance à laquelle elle est tenue au titre de l’article 1792-4 du Code civil. Ce défaut d’assurance prive ENEDIS de toute possibilité de contraindre ses clients à accepter le Linky et ses risques, car personne ne peut contraindre quiconque à assumer un risque pour lequel il n’est pas assuré.

                    Si ENEDIS n’est pas assuré, les collectivités locales censées prendre le relais en cas de sinistre ne le sont pas non plus, si l’on en croit les exceptions prévues par GROUPAMA dans le cadre de sa police VILLASSUR pour les collectivités. Les collectivités ou leurs représentants peuvent donc faire l’objet de poursuites au civil comme au pénal car aucune compagnie d’assurance depuis 2003 ne couvre les risques et dommages résultant d’une technologie liée aux champs électromagnétiques.

                    Ce manquement constitue, à lui seul, un motif de refus du compteur LINKY.

     

    Patrick RICHARDET

    Groupe santé Colmar

    Contr’Infos 20 sept 2017

    Publié dans Morphéus n°84 nov-déc 2017

     


  •  

    N'hesitez pas à taper votre code postal pour trouver les périodes certains villages sont déjà concernés

    ALERTE  CALENDRIER  !!!

    Enedis accélère considérablement le déploiement du Linky.

    Des communes jusqu’alors programmées pour décembre ou même 2019 sont investies dès juin, tandis que l’installation sera étalée dans le temps dans les plus importantes.

    L’objectif est manifestement d’entamer rapidement le plus grand nombre possible de communes pour affaiblir la résistance collective.

    Sauf erreur (vérifier : http://www.enedis.fr/linky-bientot-chez-vous), le calendrier pour nos communes.


  • Stop Linky

     

    Les nouveaux compteurs Linky arrivent dans les communes de la vallée du Jabron dès le mois de juin, selon les informations publiées sur le site d’Enedis (anciennement ErDF) qui gère le réseau d’électricité en France. Leur installation était prévue en 2021, mais l’entreprise a modifié son calendrier, car le déploiement du Linky, à l’échelle du pays, rencontre une forte résistance citoyenne. Enedis, freinée dans certains territoires, essaie de gagner du temps ailleurs. En effet, partout en France, des habitants refusent ce compteur, des comités anti-linky se créent, des communes prennent des délibérations dans lesquelles elles s’opposent à son installation.

    La nocivité de ce compteur connecté n’est plus à prouver : il émet des ondes électromagnétiques, menace notre vie privée et n’apporte rien à l’usager. Pour tout savoir sur les dangers que représente le Linky et connaître les moyens de vous opposer à son installation, vous êtes invités à participer à une réunion d’information, organisée mercredi 30 mai à 18 h, à la salle communale de Saint-Vincent-sur-Jabron. Elle est organisée par le journal L’âge de faire et animée par un des journalistes, Nicolas Bérard, auteur du livre Sexy Linky, qui vous permet de découvrir le vrai visage du nouveau compteur électrique qu’Enedis veut nous imposer.

    Nicole Gellot

    Journaliste à L’âge de faire

    04 92 61 61 09

     


  • ALERTE  CALENDRIER  !!!

    Enedis accélère considérablement le déploiement du Linky.

    Des communes jusqu’alors programmées pour décembre ou même 2019 sont investies dès juin, tandis que l’installation sera étalée dans le temps dans les plus importantes.

    L’objectif est manifestement d’entamer rapidement le plus grand nombre possible de communes pour affaiblir la résistance collective.

    Sauf erreur (vérifier : http://www.enedis.fr/linky-bientot-chez-vous), le calendrier pour nos communes.

    *Linky : ALERTE CALENDRIER !

      Garanti sans virus. www.avast.com


    180505-Linky chez vous bientôt en 04.jpg


  •  

    Sur Radio Zinzine, l’émission « Santé au naturel » de Marion Henry et Mikael Bouchant du 8 janvier était consacrée au compteur Linky.

    En une petite demi-heure, le Dr Joël Delannoy expose de façon claire et accessible les risques sanitaires induits par le dispositif Linky

    -          les mécanismes physicochimiques en jeu

    -          l’inanité des normes sanitaires actuelles

    -          l’électrohypersensibilité

    La seconde partie est consacrée aux autres tares du Linky (intrusif, dangereux, inutile et coûteux) et aux exactions des installateurs. L’émission se conclut par un bref tour d’horizon sur la situation dans le 04.

    Le lien pour l’écouter :

    http://www.zinzine.domainepublic.net/emissions/SAN/2018/SAN20180117-40_Linky.mp3

     

    Mise au point

    L’Autriche ne figure plus parmi les pays de l’UE ayant refusé les compteurs communicants, qui sont : la Belgique, la Lituanie, le Portugal, la Rép. Tchèque ; Allemagne, Lettonie, Slovaquie ne les déploient que partiellement. Enfin, Bulgarie, Hongrie et Slovénie n’ont toujours pas décidé le déploiement.


  • Le compteur Linky est-il obligatoire ?

     

    La question de l’obligation légale est plus complexe qu’il n’y paraît.

     

    Enedis bien sûr, EDF mais aussi tous les autres fournisseurs d’électricité, notamment par le biais de leurs Conditions Générales de Vente, affirment que l’usager.e ne peut se soustraire à l’installation de compteurs communicants. Le gouvernement et les sites gouvernementaux, des médias (pas tous) reprennent en chœur, jusqu’à la célèbre association de défense des consommateurs Que Choisir.

     

    Au contraire, pour les opposants au Linky, la loi de transition énergétique de 2015 donne mission aux gestionnaires de réseaux de distribution de remplacer les compteurs actuels par des compteurs communicants (du moins dans la proportion de 80%), mais cela n’implique pas ipso facto que l’usager.e doive accepter un Linky à son domicile. Aucune loi ne formule cette obligation, aucune sanction n’a été définie en cas de refus.

     

    Par ailleurs, Philippe Monboutou, pourtant président du directoire d’Enedis (alors ERDF) a indiqué devant la commission des finances de l’Assemblée nationale, le 16 février 2012 : « Il n’y aura pas de clients exclus du dispositif Linky, sauf ceux qui ne voudront pas ouvrir leur porte, parce [qu’on] n’est pas habilités à forcer la porte des clients pour ceux qui, in fine, ne voudraient pas nous ouvrir ou qui résistent »1

    La rapporteure générale de ladite commission, Valérie Rabault, le rappelle le 29 mai 2017 dans un courrier au ministre de la transition écologique et solidaire2, ainsi que le sénateur Bruno Retailleau le 15 juin 20163: Linky n'est pas obligatoire.

     

    Là-dessus, depuis quelques mois, la CNIL, Commission Nationales de l’Informatique et des Libertés, vient nous affirmer le contraire : « La généralisation des compteurs résulte d’une obligation légale de modernisation des réseaux qui répond à des directives européennes. Vous n’avez donc pas le droit de vous opposer au changement du compteur d’énergie de votre logement ». 4

    On ne peut que s’étonner d’une telle prise de position, dans la mesure où elle n’entre pas du tout dans le cadre des missions de cette commission, à savoir : assurer que l’usage des technologies de l’information ne porte pas atteinte à la vie privée !5

    On s’étonne moins lorsque l’on constate l’ampleur des concessions que la CNIL a faites à Enedis sur les modalités de fonctionnement et d’installation du Linky depuis ses recommandations de novembre 2012.

     

    Ne mélangeons pas tout. Le pouvoir législatif est chargé de la rédaction et de l’adoption des lois, le pouvoir exécutif de les mettre en œuvre et, en cas de conflit entre les particuliers ou entre l’État et ces derniers, c’est au pouvoir judiciaire de rappeler et appliquer la loi.

     

    Nous en sommes à ce stade.

     

    Un jugement rendu en juin 2017 ne penche pas en faveur de l’obligation. En effet, dire « Attendu que le remplacement dans un domicile privé et malgré la volonté de l’habitant d’un compteur électrique par un autre, peu important que tous deux appartinssent à la collectivité territoriale selon l’article L 322-4 du Code de l’énergie, causant à tout le moins des dommages aux biens du prévenu, à savoir les barreaux de protection et l’imprimé affiché, présente les caractères d’une agression légitimante à laquelle le prévenu a apporté une riposte strictement proportionnée et nécessaire, d’où il suit que les faits reprochés à M. …… ont été commis en état de légitime défense (…) » semble sous-entendre qu’il est légitime de s’opposer à l’installation forcée d’un Linky et, par conséquent, que celui-ci ne peut être obligatoire.

    Ce 30 novembre, une audience s’est tenue au TGI de Nanterre : une usagère attaquait Enedis pour obtenir le retrait du Linky qui lui avait été installé malgré elle. Bien qu’elle ait été déboutée, on ne peut en tirer de conclusion définitive car il s’agissait d’une saisine en référé et le juge peut fort bien estimer qu’il n’y a pas urgence sans pour autant que la demande soit injustifiée. Il faudra donc attendre un jugement sur le fond.

     

    Pour conclure, provisoirement...

     

    Vous trouverez ci-joint copie de la lettre adressée à un maire par le ministre de la transition écologique et solidaire. Il y affirme « [qu’]une délibération d’un conseil municipal s’opposant au déploiement des compteurs Linky serait entachée d’illégalité » – ce qui est tout à fait contestable, certaines délibérations répondant à cette description n’ayant pas été attaquées ou n’ayant été que suspendues en référé – mais poursuit ainsi : « Toutefois le refus de remplacement d’un compteur par un particulier est possible, notamment dans le cas où les équipes de pose ne peuvent accéder au compteur par la voie publique ».

    On imagine mal un ministre déclarant qu’un particulier peut enfreindre une loi et l’autorisant à le faire !

    On pourrait certes attendre d’un ministre qu’il assume pleinement ses responsabilités et s’engage à faire en sorte que chaque citoyen.ne soit informé.e de ses droits et assuré.e de pouvoir les exercer réellement, même si, par malchance, son compteur électrique est situé sur la voie publique. Mais il serait manifestement irréaliste de placer une telle espérance en M. Hulot. Contentons-nous donc, pour l’instant, de rappeler à Enedis, ses "milices" et leurs complices institutionnels et médiatiques, la position de principe que cette lettre exprime : le Linky n’est pas obligatoire !

     

    DM

     

    1  https://www.youtube.com/watch?v=VXtPsC4ZKH0

    2  http://robindestoits-midipy.org/pdf/Lettres_Linky/Courrier-de-Valerie-RABAULT.pdf  

    3  http://www.stop-linky.fr/stoplinky/images/pdf/lettre-de-Bruno-Retailleau-sur-le-Linky-23-01-2017.pdf

    4  https://www.cnil.fr/fr/linky-gazpar-quelles-donnees-sont-collectees-et-transmises-par-les-compteurs-communicants

    5  https://www.cnil.fr/fr/les-missions

    6  http://www.sudouest.fr/2017/06/20/ile-de-re-un-retraite-relaxe-de-violences-apres-avoir-expulse-un-technicien-linky-3548521-1570.php


  •  

    Bonsoir,

     

    Ce vendredi 27 octobre, la conférence-débat du Dr Joël Delannoy, « Pourquoi il faut refuser le nouveau compteur électrique Linky », organisée à Dauphin par AEPI (Agriculture paysanne, Environnement, Prévention des risques Industriels), EnVieNat (Environnement Vie et Nature en Haute Provence) et Stop compteurs communicants de Forcalquier, a réuni plus de 120 personnes, résidant principalement dans une quinzaine de communes alentour.

    Une quarantaine ont laissé leurs coordonnées pour pouvoir suivre le dossier Linky et/ou participer activement à la mobilisation (d’autres restent en relation par le biais de leur association).

     

    Comme annoncé, ont été abordés : les mensonges d’Enedis, le fonctionnement réel du Linky, les visées hégémoniques d’Enedis et le Big Data, les personnes électro-hypersensibles, l’action des ondes sur le vivant et les conséquences sur la santé. Des connaissances qui nous serons indispensables dans nos échanges avec nos concitoyen.nes pour les convaincre de nous rejoindre.

     

    Le débat a porté sur les différentes possibilités de se protéger des effets du Linky, puis surtout de s’opposer à son déploiement. Ont été citées des démarches individuelles (refus signifié à Enedis et au maire, "porte close" ou "scellement" des compteurs extérieurs) et les actions collectives : judiciaires (Artemisia, MySMARTCab, Next-up), administratives (mesures prises par des municipalités pour interdire ou réglementer l’installation), citoyennes (pétitions, manifestations, rondes de quartier, etc).

    Le temps a manqué pour faire plus qu’évoquer ces diverses pistes*. Les prochains mois devront être consacrés à nous en emparer collectivement et à organiser leur mise en pratique sur le terrain de nos communes – et au-delà.

    Une réunion est d’ores et déjà en préparation à Ongles.

     

    À suivre, donc…

    DM

     

    * N’hésitez pas à nous solliciter pour recevoir de la documentation sur les points qui vous préoccupent particulièrementµ

     

    POUR PLUS D'INFOS CONNECTEZ VOUS SUR http://www.refuslinky04000.fr
    Pour refuser Linky, votre maire a besoin de connaître votre refus Écrivez lui C'est Urgent !


  • Bonjour,

    Vous avez peut-être vu le message ci-dessous.
    Quelqu’un a-t-il des précisions sur le caractère de ce courrier d’EDF ? 
    S’agit-il effectivement d’une campagne massive de modification des contrats afin d’y inscrire ce que les compteurs communicants changent dans la qualité du courant fourni ?

    pour le collectif anti-linky de Soule (Pays Basque - 64130 Mauléon),
    Vivi

    https://stoplinky76320.wordpress.com/2017/07/11/systeme-linky-nouvelles-conditions-generales-de-vente-edf-ne-signez-rien/
     


    Vous avez reçu ou allez recevoir par mail de la part d’EDF, ceci :




    NE CLIQUEZ MEME PAS POUR RECEVOIR CES CONTRATS PAR MAIL : CELA POURRAIT ETRE UTILISE PAR ENEDIS POUR DIRE QUE VOUS AVEZ « ACCEPTE » !!!

     NE SIGNEZ SURTOUT PAS !  2017.07.11 EDF Nlles CGV image003

    Sous le couvert d’une protection de la planète et au travers d’une économie de papier, EDF tente de nous imposer ses nouvelles conditions générales qui lui permettront demain de nous imposer le LINKY.

    Vous avez remarqué que des Sociétés Privées comme Enedis veulent faire les lois, ce qui rend les choses très confuses. D’ailleurs, Enedis est un Monopole, ce qui est contraire aux Directives EUROPEENNES !

     Car les récentes mises en lignes des délits et des fraudes actuelles commises par ENEDIS et largement relayés grâce à vous que ce soit sur les sites web, sur les réseaux sociaux

     


  • Bonjour,

    Suite à la soirée Soupes et Bobines  de ce Vendredi 5 mai , voici les informations ci-dessous transmises par Stoplinky 05 avec leur contact , ainsi qu’un contact de proximité : paysdubuech.stoplinky05@laposte.net

    Bonjour,

    notre expérience nous permet de vous donner les conseils suivants généralistes à adapter à votre situation.  En effet, étant donné la demande importante de renseignements, nous avons élaboré cette réponse généraliste (mais vous pouvez toujours nous joindre pour des cas particuliers). Nous vous remercions d'avance pour votre compréhension car nous ne sommes que des bénévoles et nous faisons le maximum pour aider le plus grand nombre....

    1 - sensibiliser vos voisins afin d'obtenir un bloc de refus. Seul le contact direct "porte à porte" est efficace : les tracts dans les boites aux lettres ne le sont pas. Nous joignons pour votre information et donc celle des autres un document très complet de PRIARTEM ainsi que du cabinet d'avocat ARTEMISIA. Vous pouvez aussi consulter le site : http://refus.linky.gazpar.free.fr

    2 - essayer de créer, avec vos voisins, une "cellule de veille": échangez vos numéros de téléphone et engagez-vous mutuellement à prévenir les autres en cas de présence des installateurs dans le quartier, pour empêcher courtoisement mais fermement la pose des nouveaux compteurs (LS Services, généralement camionnettes Citroën blanches, immatriculées 69, bas de caisse noté "motricité renforcée", tenues oranges). Les véhicules sont maintenant banalisés et les installateurs ne se garent plus à proximité des compteurs visés !

    3 - informez ENEDIS, par lettre Recommandée avec Accusé de Réception, de votre refus. De même pour le Maire. (cf PJ modèles à personnaliser)

    4 - informez LS Services de votre démarche auprès d'ENEDIS, en effet ce dernier n'informe pas l'installateur des refus reçus !

    5  - affichez copie de vos courriers sur le compteur ainsi qu'un autocollant ou une affiche de refus (modèle joint).

    6 - vous pouvez "barricader" votre compteur, pour empêcher ou retarder l'installation.

    7 - il est possible de saisir un huissier pour une sommation "de ne pas faire". Cela coûte 90 € individuellement et 60 € par groupe de 10 compteurs. A l'heure actuelle, sur toute la France, nous ne connaissons pas de passage en force après sommation.(Renseignements en pièce jointe.)

    8 - surtout, résistez par tous les moyens, ne vous laissez pas intimider par les menaces (inexistantes) : amende de 1500 €, paiement futur de l'installation, relevés payants....Sachez que rien de tel, actuellement, n'est prévu par la loi.

    En fait, devant la masse de refus et le retard pris dans les installations, ENEDIS change de tactique ; elle pare au plus pressé et installe prioritairement les clients « dociles », et insiste peu en cas de refus.

    Refusez... si nous ne luttons pas, nous sommes sûrs de perdre.

    Bon courage et n'hésitez pas à nous contacter à nouveau, pour nous apporter des informations ou nous en demander.

    Cordialement et solidairement

    Collectif Stop Linky 05

    P.S : Vous pouvez suivre notre actualité sur notre blog (lien ci-dessous) :

     

    stoplinky05@gmail.com

    stoplinky05.blogspot.com

    https://www.facebook.com/STOP-LINKY-Hautes-Alpes-1176296992394752/

     

     

    Et quelques liens pour consulter des articles de Pièces et Main d’œuvre (PMO) sur ce même sujet :

    http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=927 <http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&amp;id_article=927>  <http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&amp;id_article=927>

     

     

     

     

     

     


  • Bonjour,

     

    Ce courriel est destiné aux élus, mais bien évidemment il peut être diffusé, et lu par toute personne intéressée.

    Je vous remercie d'avoir l'amabilité de le faire suivre, le cas échéant, aux personnes concernées, et notamment à vos élu(e)s.

                                                                         ------------------------

    De plus en plus de personnes témoignent des effets délétères sur leur santé dus aux compteurs linky :

    https://docs.google.com/document/d/1uum9od-sraVqaKxnEZwn98rtbX5pCzMuAOSTICud5jg/edit

     

    74 témoignages à ce jour. Peut-être allez-vous minimiser cette réalité. Avez-vous cependant songé que peu de personnes sont susceptibles de faire un lien entre leurs symptômes et l'installation de ce compteur ? Que la grande majorité des médecins n'est pas préparée au diagnostic de ces symptômes ? Que l'électrosensiblité est seulement une des pathologies induites par la pollution électromagnétique, il y en a bien d'autres, Parkinson, Alzheimer, trouble du comportement, hyperactivité, autisme, cancers ... qui souvent demandent beaucoup de temps pour se révéler.

    http://www.robindestoits.org/Rapport-BioInitiative-2012-1800-nouvelles-etudes-renforcent-la-certitude-de-la-nocivite-des-ondes-et-de-l-urgence-des_a1870.html

     

    Le témoignage suivant, en 4 parties par la "chaîne stop Linky", vous fera connaître le calvaire de l'électrosensibilité, apparue d'ailleurs à la suite de la pose du linky :

    https://www.youtube.com/watch?v=J7jH4nFGnPY

     

    Cette vidéo apporte de très nombreuses informations concernant les origines et les conséquences de la pollution électromagnétique en général : conflits d'intérêt, lacunes et carences des institutions, déni, pathologies, .... Elle met en évidence la monstruosité du choix devant lequel seront placés les électrosensibles lorsque tous les linky seront posés : l'errance ou le suicide, sans exagération aucune. En effet, où trouver alors des zones blanches, à quel prix ?

     

    Le rapport récemment publié du Commissariat général de l’environnement et du développement durable (CGDD) sur les compteurs Linky témoigne de l'amnésie générale. Il ne faut pas oublier que pour l'amiante et le tabac, il a fallu des décennies pour admettre leur dangerosité ; pour la Thalédomine, le Distilbène, le Médiator, ils ont été administrés aux patients après études et expertises avec les résultats que l'on connaît ; pour le nuage de Tchernobyl, qui a pu croire que les citoyens avaleraient la ficelle ? A quand la reconnaissance des dégâts dus au mercure dentaire, à l'aluminium vaccinal ?

     

    A quand la reconnaissance de l'extrême toxicité de la pollution électromagnétique et plus particulièrement de celle du compteur linky et de ses cousins gazpar et compteurs d'eau ? Le courriel envoyé le 21 février 2017 vous a apporté la preuve du déficit des études en la matière et de la défiance des scientifiques envers l'OMS.

     

    Afin de vous faire une opinion par vous-même et d'échapper à l'obéissance aveugle qui caractérise la plupart des élu(e)s dans l'affaire linky, il importe de prendre connaissance des travaux d'éminents épidémiologistes, scientifiques et ingénieurs spécialisés dans le domaine de la pollution électromagnétique. L'article suivant résume suffisamment leurs travaux pour se rendre compte que les décisions concernant l'équipement du territoire en compteurs communicants relève de l'inconscicence et/ou de l'irresponsabilité :

     http://lespiedsalaterre.org/lpalt_donnees/uploads/elect_sale_HFT.pdf                                           

     

    Le rapport de Raymond TRICONE, ancien électronicien au CERTSM (Centre d’Etudes et de Recherches Techniques des Sous-Marins) à la DCN de Toulon (Direction des Constructions Navales), est très alarmant. Il montre que les normes établies par les scientifiques désignés ci-dessus sont très largement dépassées par le compteur linky, ce qui pourrait expliquer le "mal-être" (le mot est trop doux, mieux vaudrait dire la "torture subtile subie" (car non visible)) des personnes exposées aux compteurs linky. Le pire est que compteur linky ou pas, votre maison sera envahie par cette pollution par le réseau électrique local.

     http://ekladata.com/JOoYM8wORwwQfoYElJA9mb0xlJk/RAPPORT-TECHNIQUE-SUR-LES-EMISSIONS-CPL-DU-SYSTEME-LINKY.pdf

     

    Vous comprenez donc que la santé de citoyens qui vous ont désigné(e) pour administrer leur collectivité est entre vos mains : il est indispensable d'interdire la pose des compteurs communicants sur toute la commune afin que vos administrés soient portégés. Il n'y a pas d'autre solution en attendant l'abandon de ce programme ubuesque (voir ci-joint le résumé des inconvénients du linky). Leur refus du compteur est insuffisant. Votre responsabilité dans ce domaine est immense.

     

    Pour ce qui me concerne, car incapable de dormir sous les fréquences du linky et trop informée pour accepter de voir ma santé détruite par cette technologie inutile, ma solution sera l'autonomisation de ma maison en électricité et le retrait du câble électrique qui lie actuellement ma maison au réseau électrique local. Mais quel investissement !

     

    Espérant un sursaut de lucidité et de responsabilité, veuillez recevoir mes meilleures salutations.

     

    MC MONET

    Ne confondons pas "progrès technoscientifique" et "PROGRES SOCIAL ET HUMAIN"

     


  • Compteur Linky :sommation de ne pas faire

     Nous sommes un groupe de 4 personnes de Sisteron et alentours désirant faire la demarche du Collectif anti-linky des Maires de France appelée "sommation de ne pas faire par voie d'huissier" à mettre sur le compteur quand Erdf viendra vous poser le Linky.

    Si nous sommes un groupe de 10 personnes nous paierons cette démarche 60 euros au lieu de 90 euros individuellement. Faites-moi savoir si vous êtes partant je vous enverrai la marche à suivre communiquée par le Cabinet d'huissier; il nous manque 6 personnes.
       Merci de votre attention  

    Claire Desmaison

    clairedesmaison05@gmail.com


  • Bonjour à tous et toutes, 3388 signatures sur notre Lettre ouverte à Enedis Merci à vous. Nous pouvons faire mieux encore et nous comptons sur vous tous pour faire connaître cette Lettre. Le front des refus ne cesse de s’étendre 1. — TANDIS QUE LA COLÈRE MONTE Enedis, pour forcer la pose de ses compteurs, non seulement laisse pratiquer des méthodes de voyous mais semble même les encourager...

     
    Lire la mise à jour complète

     


  • Objet : Stop Linky

    > > Bonjour,

    > >
    > Je viens de signer la pétition "LETTRE OUVERTE A ENEDIS" et je souhaiterais savoir si vous voudriez nous aider en ajoutant votre signature.  

    > > Notre objectif est d'atteindre 5 000 signatures et nous avons besoin de plus de soutiens. Pour en savoir plus et pour signer, c'est ici:  

    > > https://www.change.org/p/lettre-ouverte-a-enedis?recruiter=680089220&utm_source=share_petition&utm_medium=email&utm_campaign=share_email_responsive  

    > > Merci de diffuser sans modération !
    >