•  

     

     

    rassemblement ce mardi 12 septembre 2017 à 11h30 sur le parvis devant le Palais de Justice de Paris (Ile de a cité)
    à l'occasion du procès-bâillon intenté par Areva à la Coordination antinucléaire du sud-est France et à un blogueur-relais


      


    piste pour le co-voiturage : https://paris.demosphere.eu/rv/56488

    __

    rappel des pièces du dossier :

    (1) . Don d'Areva à la ville d'Avignon : il y avait bien des contres-parties. Les pièces à conviction.

     

    http://www.coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2015/02/05/Don-d-Areva-à-la-ville-d-Avignon-%3A-les-contres-parties

     

    (2). Avignon : les élus EELV se couchent devant Areva: http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2014/07/27/Avignon-%3A-les-%C3%A9lus-EELV-ne-condament-pas-la-convention-que-signe-la-municipalit%C3%A9-avec-Areva

     

    (3). Nos pièces en défense : http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2017/08/20/Proc%C3%A8s-b%C3%A2illon-d-Areva-contre-la-libert%C3%A9-d-expression-%3A-Nous-ferons-du-12-septembre-une-d%C3%A9nonciation-publique-du-crime-nucl%C3%A9aire.-Nous-publions-les-pi%C3%A8ces-%C3%A0-charge

     

    (4) . Le Procès : http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2017/07/21/Proc%C3%A8s-le-12-septembre-2017-%3A-Soutenons-notre-compagnon-Jean-revest-contre-Areva

     


  • __

    Il faut sortir Hanna de prison ! Action solidarité en soutien à une activiste antinucléaire incarcérée en Allemagne

    bocage-escalade_train_uranium_Allemagne-France_Namibie_Narbonne-Mavesi_Areva.jpegLe lobby nucléaire et ses gouvernements-marionnettes deviennent de plus en plus agressifs face à toute contestation et dénonciation. En France comme en Allemagne ou dans les autres pays nucléarisés. Hanna est actuellement en prison, condamnée à 110 jours d'incarcération pour le blocage d'un train de déchets nucléaires à destination de Areva-Tricastin. Il faut la sortir des géôles européo-fascisantes. Et organiser le soutien aux autres militants persécutés en Europe.

    Lire la suite...

    __

    Poubelle nucléaire de Hanford aux Etats-Unis : effondrement d'un tunnel de déchets radioactifs

    PRC-Plutonium-Finishing-Plant_First-McCluskey.jpgUn tunnel rempli de déchets radioactifs s'est effondré  près d'une ancienne installation militaire d'extraction de plutonium et d'uranium sur le site de  stockage atomique de Hanford dans l'Etat de Washington aux USA.  Depuis 2008 le français Areva est l'un des intervenants impliqués dans les opérations de démantèlement/assainissement du site.

    Lire la suite...

    __

    Pour le lobby nucléaire mondial : la Terre est une poubelle

    poubelle_la_hague.gifLa folie n'est pas l'apanage d'une nationalité spécifique. Partout dans le monde, du Canada à la France en passant par les Etats-Unis et la Russie et les quelques autres pays nucléarisés, le lobby atomique et ses valets politiciens tentent d'imposer leurs agissements diaboliques au monde : enfouir sous terre et un peu partout sur le globe leurs déchets radioactifs mortels. Que nos enfants la boucle et se démerdent avec. Ce crime doit être sanctionné.

    Lire la suite...

    __

    1er mai 2017 : le CAN84 a répondu "présent"

    2017-05-01_CAN84_Avignon_1er-mai_02.jpgLes antinucléaires de Vaucluse étaient présents aux côtés des travailleurs en lutte lors du défilé de la Journée internationale de lutte des travailleurs ce 1er mai à Avignon. Leur objectif : interpeller le monde du travail sur l'extrême urgence à arrêter la destruction atomique et à fermer les centrales et autres installations nucléaires. A danger immédiat, arrêt immédiat.

    Lire la suite...

    __

    Welcome to beautiful Provence

    welcome-to-beautiful-Provence.jpgRien qu'une vidéo... Juste quelques images. Mais quelle force ! La Provence est l'une des régions françaises les plus prisées des étrangers et des français eux-mêmes : soleil, saveurs, senteurs, farniente, cigales, lavandes et aïoli. Mais c'est aussi la région la plus nucléarisée d'Europe. But it is also the most nuclearized region in Europe. Juste quelques images...

    Lire la suite...

    __

    + de 1200  Flyers pour résister et se défendre contre le nucléaire

    2016-28-03_CAN84_ImprenableL'image est une arme contre le lobby de la mort. Dans cette rubrique, chaque semaine retrouvez des visuels pour la lutte contre les criminels de la destruction atomique. Visuels libre de droit, à utiliser sans modération, à faire circuler autour de soi, à reproduire en tout lieu et toute circonstance. Il y en a pour tous les goûts. Sucrés ou amers, clean ou sanguinaires mais tous dénonciateurs et outil pour agir. Pas pour dormir sur son poste informatique, pas pour se donner bonne conscience à bon compte.

    __


  •  
    Pétition adressée au président de l’ASN :
    ne validez pas la cuve défectueuse de l’EPR !
    L'EPR et la cuve de cristal
     
     
    L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a détecté, dès 2005, de graves problèmes liés aux procédures de fabrication des aciers à l’usine Creusot Forge, où devait être fabriquée la cuve de l’EPR. Bien que l’ASN en ait averti EDF et Areva, cela n’a pas empêché la fabrication ni l’installation de cet équipement qui s’avère aujourd’hui défectueux... En cas d’accident, on risque une rupture de la cuve avec une catastrophe de type Tchernobyl.
    Afin qu’elle homologue cette cuve malgré ses défauts, une pression considérable est exercée sur l’ASN de la part d’EDF, d’Areva, de l’État français et même de la Commission européenne. À nous, citoyens, de faire contrepoids et de rappeler que les intérêts de l’industrie nucléaire ne doivent jamais passer avant la protection des populations.

    Signez la pétition pour exiger de l’Autorité de sûreté
    nucléaire qu’elle ne valide pas la cuve de l’EPR !


     Je signe ! 
     
     
     
    100 % indépendants, nous dépendons de vous ! Faites un don.

     


  •  
    Ça y est, la campagne présidentielle est officiellement lancée ! On connait désormais le nom des onze candidats en lisse. En revanche, ce que l’on connait moins, c’est leurs positions sur le nucléaire civil et militaire...
    Pas de panique ! Nous mettons en ligne une plateforme qui décrypte les positions de chaque candidat. Citations et mesures du programme à l’appui, nous avons passé les candidats et leurs propositions au compteur Geiger pour savoir lesquels étaient pour une sortie du nucléaire. Vous aussi testez les candidats !
     JE TESTE LES CANDIDATS ! 
     
    Attention, pour beaucoup de candidats, le compteur Geiger s’affole et crépite. "Certifiés pro-nucléaires", ces candidats partisans de l’atome doivent être épinglés ! Faisons campagne pour la sortie du nucléaire, ou plutôt, rendons infernale celle des candidats pro-nucléaires.

     


  • Bonjour,

    Tout d'abord merci à toutes celles et ceux qui ont déjà envoyé leur mise en demeure à l'ASN !
    Ce message pour ces dernierEs les incite à diffuser l'action sans modération.
    Pour celles et ceux qui n'auraient pas encore participé, haut les cœurs, il est encore temps !

     

    -+-+-+-+-+-

     

    Nous y sommes condamnés ! Rien, désormais, ne peut faire barrage à l'accident majeur*. L'accident majeur ? Pour nous c'est très simple … Pour l'exemple, la centrale du Tricastin : un article paru sur le site de la coordination antinucléaire du sud-est titré : « Centrale atomique du Tricastin : 2017 l'année de tous les dangers » exprime parfaitement ce qui va advenir de nous, simples quidams.

    Le scénario est, bien sûr , à reproduire à Paluel, Penly, Nogent, Fessenheim, Gravelines…

    Alors, quoi ?

    Explosion comme à Fukushima, rejets de polluants hautement radioactifs dans l'atmosphère. La vallée du Rhône a une spécificité hors du commun : « Le Mistral ». En quelques minutes, les contaminants radioactifs cancérigènes seront disséminés, non seulement jusqu'à la mégalopole de Marseille, mais, sur le parcours du vent, jusqu'aux Alpes Maritimes, déjà hautement contaminées par Tchernobyl. La MORT est déjà en chemin. Le nuage mortel va également s'étendre en Languedoc, jusqu'aux confins de l'« Occitanie ». Tous les aliments, l'air et l'eau, seront contaminés.

    RIEN, mais RIEN ne peut faire obstacle à cette inévitable horreur.

    Rien n'est à attendre des pouvoirs publics, bien sûr inféodés au lobby. Rien n'est non plus à attendre des militants antinucléaires, qui, quand ils ne donnent pas, comme beaucoup, leur aval inconditionnel aux organismes institutionnels (ASN, IRSN, … ), sont totalement immergés dans leur activisme malheureusement inaudible, et ignoré de l'immense majorité de la gent médiatique.

    Que faire, donc, à part attendre l'inéluctable, à savoir les enfants à l'école avec un dosimètre, comme au Japon, des agriculteurs bio désormais contraints de mesurer les doses de leurs productions en becquerel, et les innombrables morts, quasi immédiats, à proximité de l'accident, ou plus sournoisement et échelonnées dans le temps, les maladies et décès dans les zones plus éloignées de l'épicentre de l'accident… ?

    Eh bien rien, vraiment rien !!!

    Sinon, peut-être, un infime espoir d'empêcher cela pour nous, pour nos enfants : MAIN !

    Qu'est-ce que MAIN, et pourquoi participer, pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait?

    • JE suis un habitant de cette planète !

    • JE refuse la perspective inéluctable de la contamination de notre environnement, que ce soit aujourd'hui, par les rejets de centrales qui tuent nos adultes et nos enfants, ou demain par l'accident majeur qui apportera la désolation et la mort .

    • JE me tourne vers LES SEULS ORGANISMES susceptibles d'arrêter le massacre.

    • JE fais l'effort de m'inscrire, de recevoir mon mot de passe, de me connecter, d'enregistrer mes coordonnées ET d'imprimer et envoyer par la poste ma lettre de mise en demeure à l'Autorité de Sûreté Nucléaire. Autrement dit, MOI, simple citoyen, j’interpelle formellement l'ASN pour qu'elle m'évite l'irrémédiable. Le seul rôle de MAIN est, dans un premier temps, d'organiser l'action en générant le courrier de mise en demeure et, ultérieurement, de générer le courrier de plainte devant le Procureur de la République. Parallèlement à cela MAIN se charge de médiatiser l'action par l'envoi des lettres de mises en demeure à plus de 5000 organismes de presse, et d'en informer les personnalités politiques.

    • Je suis bien conscient que cette action n'a que trèèèès peu de chances d'avoir un effet. Seul le nombre, et donc la détermination, peuvent faire de l'ombre au lobby, et, peut-être, empêcher l'innommable.

    • Pour répondre à des questions souvent posées, les plaintes pour « mise en danger délibérée de la vie d'autrui » auprès du Procureur de la République de votre circonscription juridique, bien que « blindées » par un avocat conseil compétent, seront majoritairement « classées sans suite ». Néanmoins, RIEN n'empêche un Procureur, épris d'indépendance, de « poursuivre ». Nous n'y comptons pas, habitués à la soumission de la justice à l'ordre établi, mais sait-on jamais ?.

    • Seul le nombre, et la médiatisation de ce nombre, peut, peut-être permettre à cette initiative d'avoir un avenir. Si toutefois vous avez de la détermination et ne lisez pas ce message comme une sollicitation comme une autre, vous vous devez de participer car nos enfants, peut-être, quand l'accident majeur sera là, nous accuseront de n'avoir pas … essayé, sachant que l'opération ne vous coûtera que quelques minutes.

    • Les institutions, hostiles à ce type d'action, font tout pour l'empêcher. Typiquement , les mails d'inscription de « mainActeurs » contenant les mots de passe sont classés en « spam », essentiellement par Orange, que MAIN met en demeure de cesser cette discrimination. Si vous ne recevez pas vos identifiants, contactez-nous (main arrobas m ain.org ou gilbert.tallent arrobas wanadoo.fr) pour toute aide technique. Pour ceux qui n'ont rien reçu, et savent y accéder, consultez vos dossiers « indésirables ». Ce mail ne contient aucun lien « cliquable » afin de limiter, autant que faire se peut, le classement en spam.

    • Ne comptant pas sur les militants antinucléaires, pour participer ou relayer cette initiative, nous avons cependant eu l'agréable surprise de voir Independant Who, appeler à participer à l'initiative de MAIN lors de son AG de fin février ! Pour mémoire cette merveilleuse ONG, depuis Tchernobyl, maintient une vigie silencieuse devant le siège de l'OMS, pour protester contre les millions de morts liés au nucléaire. Vous trouverez aussi, sur le site de cette ONG, (pas de lien cliquable dans ce message pour en limiter la discrimination), référence à l'initiative de Chris Busby, qui s'apparente par sa forme à celle de MAIN en interpellant les autorités de sûreté nucléaires européennes, comme la législation le permet. Ce scientifique président du CERI (Comité européen sur les risques de l'irradiation) constitué en 2005, pour réaliser, à la demande des instances européennes, un rapport concernant les conséquences du nucléaire sur la santé et la mortalité.

    • Bien entendu, les mouvements « antinucléaires » français, bien qu'étant amplement sollicités, ignorent superbement l'initiative de Chris Busby comme celle de MAIN.

    • Nous avons eu aussi, bien sûr, les inévitables réactions sur le « retour à la bougie ». Pour ces personnes, il eût sans doute été bon de mettre en demeure l'ASN d'arrêter les installations nucléaires de notre pays … en 2050, comme le préconisent certains scenarii.

            Cela n'a pas de sens.

    Ou bien il y a danger imminent, et l'ASN DOIT ordonner l'arrêt des installations nucléaires de ce pays, ou bien il n'y a pas de danger (ce que nie l'ASN), et alors, continuons sans rien changer, et attendons l'accident majeur. Les solutions techniques à la mise à l'arrêt immédiat ou « quasi immédiat » des centrales existent bien sûr, n'en déplaise aux contempteurs de la bougie. Il y faut un brin de courage politique, bien sûr, gérer la transition en favorisant la construction, par exemple, de petites centrales à gaz en cogénération près des grands ensembles (rendement 98%). Actuellement chauffés électriquement (ce qui est une aberration technique) pour absorber la surproduction des centrales nucléaires qui fonctionnent « en base » et sont incapables de gérer les pics de demande, ces grands ensembles, qui abritent des personnes souvent démunies devant le prix de l'électricité, pourraient être autonomes en électricité et en chauffage. De multiples solutions intermédiaires existent pour permettre d'attendre le « tout renouvelable » dont l'ADEME estime l'hypothèse tout à fait réaliste. Il y faut de la recherche sur le stockage de l'énergie, et le minimum de courage politique pour éviter d'être le dirigeant qui a permis l'accident majeur et la désolation. Dans cette affaire, il n'y a pas de couleur politique, puisque des pays « capitalistes » abandonnent l'atome, des pays dits « socialistes » y souscrivent. BREF, n'attendons pas la révolution pour tenter d'empêcher la survenue de l'horreur nucléaire.
    Il nous faut quand même rappeler que la vie sur cette vieille planète n'a pu jaillir qu'après la disparition des réacteurs nucléaires « naturels », il y a 2 milliards d'années (OKLO au Gabon qui a fonctionné pendant plusieurs millions d'années). Il semble donc probable que la vie n'ait effectivement pu apparaître qu'à la suite de la baisse naturelle de radioactivité intense qui a régné sur notre monde pendant ces millions d'années, lorsque le « combustible » a fini par être « épuisé ». La réactivation de ces contaminants et irradiants terrifiants sont l'apanage de nos sociétés modernes, imbues de leur « domination » de la nature. Il faut rappeler que ce poison mortel qu'est le plutonium (300 000 ans de durée de vie et d'irradiation mortelle), prolifère de nos jours -alors qu'il avait totalement disparu- grâce à nos brillants chantres de l'atome!


    • Nous avons même eu des réactions de « militants » méprisant l'initiative de MAIN sous prétexte que l'action associée, et, elle, purement symbolique et bien sur optionnelle, de « grève de la procréation », n'avaient pas grâce à leurs yeux. Je plains ces ci-devant « militants » et leur fermeture d'esprit. Il faut d'ailleurs préciser que MAIN s'est constitué autour de l'action juridique partagée de procédure contre l'ASN. L'action de « grève de la procréation » a été intégrée au site suite à une rencontre d'antinucléaires été 2016, et qu'on peut rajouter à ce triste constat, que l'auteure du « Manifeste des femmes » n'a pas, à ce jour, signé sa mise en demeure, ni sa déclaration de « grève de la procréation ». Nous sommes de drôles de mammifères …

    • Il n'y a pas de « date limite » ! Certains d'entre vous ont eu peur d'être « hors délai ». Pas du tout : le délai de 3 mois minimum, c'est entre l'envoi de votre mise en demeure et la plainte. Le site gère la rédaction automatique de la plainte et le délai depuis votre mise en demeure.

    Alors, mes semblables en humanité, Rendez-vous sur le site m-ain.org. N'attendez pas, le temps en zone non contaminée nous est compté!

    Mars 2017, Gilbert Tallent

     

    * Tout le monde sait que :

    • Il n'y a plus d'argent pour assurer la sécurité des Installations Nucléaires,

    • les organismes intervenant au titre de la « sûreté » sont des instruments du lobby.

    • l'origine de l'accident est impossible à prévoir. Tchernobyl, Three Mile Island, Fukushima, … et autres accidents non répertoriés, sont toujours survenus de manière totalement … imprévisible par les scenarii.

    • Un certain nombre de pièces sont exclues des contrôles de sécurité car « elles ne peuvent pas connaître de problèmes »... par exemple les cuves... Ah Ah !

    • Les personnels qui « assurent » la sécurité sont des sous-traitants de sous-traitants de sous-traitants, de moins en moins formés, de moins en moins payés, de plus en plus dangereux, irradiés voire contaminés.

    • Bref, on va y avoir droit bientôt ;-((((


  •  

    Areva-Tricastin : fuite, pollution et rejets radioactifs à la Comurhex. Emission en uranium 8 fois supérieure à la "norme".

    attention-radioactivite_173_w696.jpgUne accumulation de défaillances techniques et organisationnelles dans l'usine Comurhex de conversion chimique de l’uranium sous forme d’hexafluorure (UF6) au Tricastin/Pierrelatte, a conduit à une pollution radioactive lors d'une fuite sur un échangeur de refroidissement des gaz mortels. L’émission en uranium a été 8 fois supérieure à la valeur autorisée légalement.

    Lire la suite...

    Incident nucléaire sur le réacteur n°1 du Tricastin : une vanne de sécurité reste ouverte par erreur dans l'enceinte de confinement !

    2013-10-24_centrale-nucleaire-Tricastin_blocage-boue-intemperies.jpg1 an, il aura fallu près d'une année entière pour que EDF constate un incident sur le réacteur n°1 du Tricastin. Une vanne de traversée de l’enceinte du réacteur assurant l'isolement entre les matières radioactives contenues dans le cœur réacteur et l’environnement est restée ouverte par erreur alors qu'elle aurait dû être fermée. C'est par hasard, le 15 août 2016, à l’occasion d'un arrêt pour maintenance, que le pot aux roses a été découvert. Et dès lors minimisé, tu, puis déclaré en catimini 3 jours après auprès de l'ASN. Cette vanne est restée ouverte pendant toute la durée du cycle de fonctionnement atomique du réacteur 1 ! Classé au niveau 0 par EDF sur l'échelle INES des incidents et accidents nucléaires, l'ASN la requalifié a un niveau supérieur.

    Lire la suite...

    __

    Histoire : l'Iran entre dans le capital d'Eurodif-Areva et devient propriètaire de 10% de l'uranium

    Gaulle_chah-Iran_02.jpgC'est en 1956 que débute la coopération nucléaire franco-iranienne entre le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA) et la monarchie sanguinaire d'Iran. La France forme dans ses centres nucléaires  les futurs physiciens iraniens. L'Iran devient actionnaire de l'usine de production d'uranium enrichi Eurodif, prête 1 milliard à la France et peut y prélever 10% de la production. Le business de la mort s'annonce florissant.

    Lire la suite...

    __

    Les peuples autochtones du Canada se soulèvent contre le colonialisme et Areva

    2016-11-20_Saskatchewan.gifDe la confédération iroquoise aux conseils de territoires de chasse innus en passant par les districts Mi'kMaqs, des formes de la "souveraineté autochtone" ont su se maintenir malgré les assauts répétés de la violence coloniale. Cette Résistance contre la politique des États coloniaux révèle le vol légalisé des terres par les compagnies minières dont Areva.

    Lire la suite...

    __

    Alerte sanitaire : « Épidémie » de cancers de la thyroïde. Près de 300 nouveaux cas de différents cancers du sang en Vaucluse.

    REA_114146_006Des professionnels de santé, chercheurs, associations de victimes, laboratoire indépendant interpellent publiquement la ministre de la santé Marisol Touraine sur le négationnisme sanitaire des instances officielles... alors que les cancers liés à la radioactivité se multiplient en France, notamment chez les enfants. Rien qu'en Vaucluse se sont près de 280 à 300 nouveaux cas de différents cancers du sang par an qui sont à présent recensés.

    Lire la suite...

    __

    L'extraction de matières radioactives va-t-elle être relancée en France sous couvert d'un nouveau code minier ?

    mines-extraction-exploitation_canada.jpgFin septembre, une proposition de loi parlementaire a été déposée à l'Assemblée Nationale* dans la plus grande discrétion et le silence assourdissant des médias. Elle vise à relancer en France l'activité extractive minière en satisfaisant les industriels qui exigent de simplifier les procédures à l'image du modèle états-unien. La voie est ouverte aux pires contaminations et destruction de territoires.

    Lire la suite...

    Bella Belbéoch, physicienne nucléaire, résistante antinucléaire, n'est plus

    bella_belbeoch.jpgNotre amie scientifique Bella Belbéoch, retraitée du Commissariat à l'énergie atomique, n'est plus. Figure de proue de la résistance à l'atomisme, ingénieur-docteur physicienne nucléaire, elle a vouée toute sa vie à la dénonciation de la destruction de l'atome civil et militaire. Auteur de nombreuses publications scientifiques elle fut la première, avec son mari, à exiger et militer pour l'arrêt immédiat et inconditionnel du nucléaire. La CAN-SE salue avec respect son engagement humaniste sans faille.

    Lire la suite...

    __

    + de 1200  Flyers pour résister et se défendre contre le nucléaire

    2016-28-03_CAN84_ImprenableL'image est une arme contre le lobby de la mort. Dans cette rubrique, chaque semaine retrouvez des visuels pour la lutte contre les criminels de la destruction atomique. Visuels libre de droit, à utiliser sans modération, à faire circuler autour de soi, à reproduire en tout lieu et toute circonstance. Il y en a pour tous les goûts. Sucrés ou amers, clean ou sanguinaires mais tous dénonciateurs et outil pour agir. Pas pour dormir sur son poste informatique, pas pour se donner bonne conscience à bon compte.


  •  Envoyons un signal fort !

    Toutes et tous à Bure le dimanche 5 juin !

    Rejoignez-nous le dimanche 5 juin à Bure pour les "200 000 pas à Bure", une journée conviviale contre CIGÉO, ce pharaonique projet d’enfouissement des déchets nucléaires hautement radioactifs. Au programme, des randonnées accessibles à tou-te-s, un pique-nique et un grand rassemblement festif aux portes du "labo" de Bure !


  •  

     

    Lettre d'information du Réseau Sortir du nucléaire Faites un don

    Nucléaire en faillite : les contribuables ne doivent pas payer !

    Areva, le prétendu "fleuron" de l’industrie française, devrait publier sous peu ses comptes. Une chose est sûre : ils sont catastrophiques. L’entreprise paie la folie du réacteur EPR d’Olkiluoto et ses investissements astronomiques en pure perte dans le projet mort-né Uramin.

    Tchernobyl+30, Fukushima+5 : du 11 mars au 26 avril, mobilisons-nous !

    Cette année 2016 sera marquée par les 5 ans de la catastrophe de Fukushima, et les 30 ans de la catastrophe de Tchernobyl. À l’occasion de ces tristes "anniversaires", mobilisons-nous partout en France, en solidarité avec les victimes du nucléaire, et pour que de telles catastrophes ne se reproduisent plus jamais !

    Polynésie : la France doit indemniser les victimes des essais nucléaires

    À l’occasion de la visite de François Hollande en Polynésie, le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce la non-prise en charge par la France des ravages causés par les essais nucléaires dans le Pacifique.

    Retour sur le 1e congrès du Réseau "Sortir du nucléaire"

    Le premier congrès du Réseau "Sortir du nucléaire" s’est tenu du 12 au 14 février 2016 à Angers. Ce rassemblement de militant-e-s de toute la France a été l’occasion de débats complexes, riches et constructifs.

    VIDÉO – Situation critique d’EDF : décryptage chez Jean-Jacques Bourdin

    Thierry Gadault, auteur de "EDF, la bombe à retardement", était récemment l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC. Il décrypte la situation financière critique d’EDF, résultat d’une stratégie d’investissements et de rachats aventureux à l’étranger dans les années 2000.

     


  •  

    le coup de la pastille : les autorités et le lobby nucléaire confirment qu'ils envisagent une catastrophe atomique en France. Préparez-vous !

     

     

    ASN_campagne-iode_2016.jpgEt revoilà le coup de la pastille miracle ! Les autorités du pays en complicité avec le lobby nucléaire et l'Autorité de Sûreté Nucléaire lancent une campagne de propagande avec distribution de pastilles d'iode censées protéger la thyroïde de la radioactivité et ce dans un rayon de 10km autour des sites atomiques. Pas un mètre de plus. Ils refont le coup du nuage de Tchernobyl s'arrêtant à la frontière tout en avouant de fait que le pire va arriver en France. Revue de détails des omissions et petits arrangements avec la sinistre réalité...

     

    Lire la suite...

     

    __

    Le réchauffement climatique anthropique : un mensonge qui arrange !

    Le mauvais climatLa COP21 qui s'est tenue à Paris en décembre 2015, pour accoucher d'une broutille, a remis la question du climat sur le devant de la scène politico-médiatique et m'a donné envie de faire le point sur ce sujet controversé. Le dernier « résumé pour les décideurs » de 2014 publié par le GIEC, agence de l'ONU, a servi de base de travail lors de cette grande foire internationale.

    Lire la suite...

     

    __

    Après Areva, EDF plonge à son tour et est viré du CAC40

    Aller-simple.jpgTandis que les installations du lobby nucléaire poursuivent leurs ravages sanitaires par leurs rejets quotidiens de radioactivité mortelle dans l'atmosphère et dans l'air, EDF, le deuxième « fleuron » de l'atomisme français, bat de l'aile à son tour et entre dans une zone de turbulence économique et financière. Dans le droit sillage de la faillite d'Areva...

    Lire la suite...

    __

    1191 Flyers antinucléaires

     

    2016-03-01_CAN84_Le-tattoo L'image est une arme contre le lobby de la mort. Dans cette rubrique, chaque semaine retrouvez des visuels pour la lutte contre les criminels de la destruction atomique. Visuels libre de droit, à utiliser sans modération, à faire circuler autour de soi, à reproduire en tout lieu et toute circonstance. Il y en a pour tous les goûts. Sucrés ou amers, clean ou sanguinaires mais tous dénonciateurs et outil pour agir. Pas pour dormir sur son poste informatique, pas pour se donner bonne conscience à bon compte.

     

    Lire la suite...

     


  • **

    La coordination antinucléaire du sud-est est "mise en examen" sur plainte d'Areva

    Libre.jpg.jpgCette seconde convocation du 18 novembre 2015 devant la vice-présidente du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris était pliée d'avance. L'instruction menée par la juge d'instruction Aïda Traoré, depuis le début de la procédure, a répondu aux voeux d'Areva  et du pouvoir : la Coordination antinucléaire du sud-est est "mis en examen" pour diffamation dans l'article de dénonciation de la collusion des élus EELV avec le lobby nucléaire (1)  à l'occasion du financement par Areva de la municipalité d'Avignon (2).

    Lire la suite...

    __

     

    COP21 : le simulacre en images

    Le_Caddy.jpg.jpgA intervalle régulier, les grands de ce monde jouent à la face des peuples leur ode vertueuse à la planète. Sans jamais évidemment remettre en cause le modèle productiviste et d'accumulation capitaliste qu'ils représentent et défendent. Celui qui génère justement les problèmes, les menaces et les atteintes à la planète et à la vie. En occultant le crime des activités atomiques, des oNG et associations, se prêtent au jeu sinistre. Un petit tour de piste en images...

    Lire la suite...

    __

    Les "têtes de listes" aux régionales interpellées sur les atteintes à la santé et à la vie de la population par les installations atomiques.

    2011-06-12_Nucleaire-Arreter_le_massacre.jpgA quelques jours des élections régionales, la Coordination antinucléaire du sud-est vient d'interpeller les "têtes de listes" aux élections régionales en région Paca et Languedoc-Roussillon. Rappelant que la région est la plus nucléarisée d'Europe avec, sur son sol, près de 40 installations de destruction atomique civiles et militaires et que le risque sismique important dans l'ensemble de la zone aggrave encore la menace fatale... la CAN-SE présente 9 projets de positionnement et décisions pour mettre un terme aux atteintes et à la menace fatale.

    Lire la suite...


  •    

    EDF flippe pour ses pubs. Signez pour mettre la pression !

    Nous avons déposé plainte auprès du Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) contre EDF qui, dans sa publicité "EDF partenaire officiel d’un monde bas carbone", prétend produire "98 % d’électricité sans CO2" en France, ce qui est un mensonge pur et simple. Craignant que la décision du JDP lui soit défavorable, EDF panique et demande le report de l’audience... après la COP21 !

    En parallèle, déjà plus de 15 000 personnes ont signé notre pétition "Stop aux mensonges d’EDF". Aidez-nous à maintenir la pression sur EDF et à atteindre 30 000 signatures : signez la pétition si ce n’est déjà fait, et surtout diffusez-la largement dans votre entourage !

    VIDÉO – Nucléaire et climat : nos arguments sur France Inter !

    Récemment, la chronique "environnement" de la matinale de France Inter a relayé dans le détail les arguments que nous développons dans notre campagne "Le nucléaire ne sauvera pas le climat". À une heure de grande écoute, dans la matinale de Patrick Cohen, ce sont des centaines de milliers de personnes qui ont ainsi écouté le message du Réseau ! Une vidéo de la chronique, qui reprend au passage des extraits de notre infographie, a également été mise en ligne.

    Participez aux mobilisations autour de la COP21 !

    Fin novembre et début décembre aura lieu à Paris la COP21, grande conférence internationale sur le climat. Rejoignez la dynamique sur le terrain, à Paris ou en région, pour porter haut et fort notre message : "non, le nucléaire ne sauvera pas le climat !"

    Les délires atomiques du PDG d’EDF

    Jean-Bernard Lévy, le PDG d’EDF, vient d’évoquer un renouvellement du parc nucléaire par des EPR "nouveau modèle" à compter des années 2030. Cette vision, anachronique et irréaliste, condamnerait la France à une dangereuse fuite en avant.

    Une halelante chasse au CASTOR

    En septembre, nous avons traqué heure par heure deux convois de matières nucléaires, en particulier un train ramenant des déchets hautement radioactifs de l’usine de "retraitement" de Sellafield (Grande-Bretagne) à Bâle (Suisse). De nombreuses vigies bénévoles étaient mobilisées sur le terrain, et de nombreux médias ont suivi de près la traque.

    Bure : les conclusions du débat public doivent être annulées

    Aux côtés de trois associations locales, le Réseau dépose un recours juridique pour exiger l’invalidation des conclusions du "débat public" sur CIGÉO, le projet d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure.

    Pour afficher vos convictions, il y a du nouveau...

    Nous vous proposons de nouveaux articles dans la boutique militante du Réseau. En cet automne pluvieux, quoi de plus pratique pour passer notre message qu’un parapluie antinucléaire ? À voir aussi, le DVD du nouveau documentaire de Jean-Paul Jaud, "Libres". Libres d’inventer un autre monde, sur lequel ne planerait plus la menace de l’accident nucléaire. Un film lumineux et délicat, à voir ! Des T-shirts aux couleurs de notre campagne "Le nucléaire ne sauvera pas le climat", et encore d’autres nouveautés à découvrir !

     


  •  

    Ils témoignent pour nous, tandis que nous sommes de nouveau convoqués par la justice qui « envisage » notre « mise en examen ».

    CAN84_tchernobyl_France_victimes_thyroide.jpgFace à l'attaque d'Areva qui porte plainte contre la Coordination antinucléaire du sud-est, 3 scientifiques spécialistes du nucléaire et ancien du C.EA et de la médecine (Polytechnicien, Physicien, Docteur en médecine et Professeur de Faculté), 1 travailleur du nucléaire (sous-traitant "viande à rems") et 2 élus (celui qui a refusé d'approuver la convention entre Areva et la municipalité d'Avignon et un ancien député européen) nous apportent leur témoignage... du palpable implacable!

    Il s'agit de Bernard Laponche, ingénieur de l'école polytechnique, Docteur ès sciences (physique des réacteurs nucléaires), Docteur en économie de l'énergie, a été ingénieur au CEA de 1961 à 1973 et de 1977 à 1979, de Michel Fernex, Docteur en médecine, Professeur émérite à la Faculté de Médecine de Bâle, membre de Scientific Working Groups à l'OMS, de Philippe Billard, mécanicien, ancien travailleur du nucléaire EDF, de Pierre Péguin, physicien retraité, Docteur ès sciences, Maître de conférences à l'Université Scientifique de Grenoble, directeur de thèse au CENG-CEA (Centre d’Études Nucléaires de Grenoble – CEA), de Didier Anger, enseignant, ancien député européen, président du CRILAN (Comité de Réflexion, d'Information et de Lutte Anti Nucléaire), et enfin de Vincent Delahaye, Conseiller Municipal d'Avignon.

    Lire la suite...

     


  •  

    La CAN-SE invitée de l'émission "Trous Noirs"

     

     

    sur-les-ondes.jpgLa Coordination antinucléaire du sud-est était l'invitée en direct, ce 12 octobre pendant deux heures, de l'émission "Trous Noirs" sur radio Libertaire. L'occasion de faire le point sur la plainte d'Areva contre la CAN-SE, le projet fou de relance d'un surgénérateur "Astrid" à Marcoule, la production quotidienne de déchets nucléaires mortels, l'oligarchie qui dirige et contrôle les pouvoirs politiques, la situation d'échec du "mouvement" antinucléaire et comment en sortir,..

     

    Lire la suite...

     

    __

    Complicité des élu-es avec le lobby nucléaire : nouvelle action du CAN84 sur Avignon

    2015-09-30_Avignon_CAN84_Areva-Municipalite-Compromission_02.JPGIls ne lâchent rien ! Pour maintenir la pression sur la municipalité d'Avignon qui s'est couchée devant Areva pour quelques euros * les antinucléaires ont de nouveau mené une action à l'occasion de la réunion du conseil municipal de fin septembre.

    Lire la suite...

     

    __

    Fukushima : le tonneau des danaïdes, rien n'est réglé et le crime nucléaire empire

    Japon_enfants_dosimetres.jpgCe ne sont pas les antinucléaires conséquents qui le disent mais le très officiel Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) français : à Fukushima "compte tenu des dégradations très importantes subies par les barrières de confinement des matières radioactives, des rejets diffus se poursuivent toujours dans l’atmosphère, de même que dans le sol et donc les eaux souterraines." Malgré les moyens colossaux déployés par l'exploitant nucléariste depuis 4 ans, la catastrophe nucléaire sanitaire et environnementale porte atteinte à la survie de la planète. Sans espoir ni certitude de retour à la "normale". Ou l'on apprend aussi qu'ils ont utilisé de simples batteries de bus et de voitures pour parer à la catastrophe nucléaire. Puis des batteries de voitures personnelles ! Et que les autorités ont trafiqué les normes de sécurité pour envoyer au casse-pipe les travailleurs.

    Lire la suite...

    __

    1062 Flyers antinucléaires

     

    2015-07-10_CAN84_GratuitL'image est une arme contre le lobby de la mort. Dans cette rubrique, chaque semaine retrouvez des visuels pour la lutte contre les criminels de la destruction atomique. Visuels libre de droit, à utiliser sans modération, à faire circuler autour de soi, à reproduire en tout lieu et toute circonstance. Il y en a pour tous les goûts. Sucrés ou amers, clean ou sanguinaires mais tous dénonciateurs et outil pour agir. Pas pour dormir sur son poste informatique, pas pour se donner bonne conscience à bon compte.

     

    Lire la suite...


    --


  •  

    Japon : un stock de plutonium suffisant pour la bombe atomique. Le double-jeu des USA et de... Areva

     

     

    japon-drapeau-japon-1-img.jpgLe Japon a accumulé suffisamment de plutonium grâce à ses centrales nucléaires (avant leur arrêt post-Fukushima) pour fabriquer des bombes atomiques. Le gouvernement nippon à fait voter d'ailleurs en ce sens le 20 juin 2012 un amendement à la "Loi fondamentale sur l’énergie atomique" qui lui ouvre potentiellement la voie vers l'arme nucléaire. La "communauté internationale" s'en inquiète alors que certains - dont les USA et Areva/CEA - lorgnent avec envie sur la valeur marchande et géo-stratégique de ce stock...

     

    Lire la suite...

     

    __

    Le Commissariat à l’Énergie Atomique : le véritable patron d'Areva, de EDF et des gouvernements français.

    Reggane_decembre-1960_General-Jean-Thiry_explosion_27-12-1960.jpgQui dirige les orientations et choix politiques gouvernementaux français (et du pays) en matière de recherche, d'industrie, d'énergie et d'option militaire? L'Etat contrôle-t-il le CEA (l'actionnaire majoritaire d'Areva, née le 3 septembre 2001 d’une fusion du CEA-Industrie, avec Framatome et la Cogema) et EDF ? Où bien est-ce une "caste" technocratique para-militaire - le "Corps des mines", élite issus de Polytechnique - qui contrôle l'Etat? Qui à le pouvoir d'imposer à la France, depuis près de 60 ans, la destruction atomique et l'industrie nucléaire sans aucune  consultation ni du peuple ni des assemblées élues ? Comment s'interpénètrent depuis plusieurs décennies les milieux militaires, technocratiques, politiciens de droite et d'extrême-droite, socialiste et communiste. Un physicien, Roger Belbéoch, chercheur et ingénieur au CNRS, spécialiste des effets biologiques des rayonnements ionisants démontrait il y a déjà près de 20 ans ces liens honteux et mortels pour la France.

    Lire la suite...

     

    __

    Plus Bure sera leur chute : plus d'un millier au rassemblement anti-capitaliste et anti-nucléaire

    2015-08-07_Camp-International_Bure_10.jpgPrès de 1000 personnes, principalement des jeunes, se sont retrouvées du 1er au 10 août 2015 dans la région de Bure (Meuse) pour un "Camp international de rencontres et d'actions" contre le chaos dominant et pour un autre monde. Là, dans le "pays barrois" en Champagne-Ardennes, retenu par le lobby nucléaire et son gouvernement pour cacher les déchets nucléaires radioactifs mortels produits par l'industrie atomique, il s'est agit de mettre en commun et de croiser les expériences de luttes et de résistances, de réfléchir sur le sens et les stratégies jusque là mises en oeuvre et leurs impacts, de mieux évaluer la nature autoritariste du système et sa criminalisation des personnes en lutte, la surveillance et le flicage permanent par le pouvoir, de dresser des pistes d'autres possibles.  Des militants de la Coordination antinucléaire du sud-est y ont jeté aussi leur grain de sel.

    Lire la suite...

     

    __

     

    Horreur du crime nucléaire : Il y a 70 ans, les Etats-Unis larguaient 2 bombes atomiques sur les populations civiles de Hiroshima et de Nagasaki

     

     

    2015-08-08_CAN84_Hiroshima_Nagasaki_Avignon_02.jpgSamedi 8 août 2015 à Avignon, le Collectif antinucléaire de Vaucluse commémorait le 70ème anniversaire du premier crime atomique de l'Histoire de la planète. Lectures de texte, rappel du crime, allumage de bougie, dépôt de gerbe, minute de silence ont ponctué le rassemblement devant l'hôtel de ville.

     

    Lire la suite...

     

    __

     

    1018 Flyers antinucléaires

     

    2015-19-08_CAN84_Entre-la-Vie-et-le-nucléaireL'image est une arme contre le lobby de la mort. Dans cette rubrique, chaque semaine retrouvez des visuels pour la lutte contre les criminels de la destruction atomique. Visuels libre de droit, à utiliser sans modération, à faire circuler autour de soi, à reproduire en tout lieu et toute circonstance. Il y en a pour tous les goûts. Sucrés ou amers, clean ou sanguinaires mais tous dénonciateurs et outil pour agir. Pas pour dormir sur son poste informatique, pas pour se donner bonne conscience à bon compte.

     

    Lire la suite...


    ****


  • ***

    Pourquoi maintenant, pourquoi nous ?

     

     

    Jusqu'ici tout va bienLe CEA possède 54,37% des parts d'AREVA, l'avant projet détaillé Astrid pour 2016/2019 doit être budgétisé cette année,  l'amendement CIGEO est passé au forceps du 49-3 dans la loi Macron,...  Depuis le dépôt de plainte du géant AREVA contre la Coordination antinucléaire du Sud-Est, nous n'avons cessé de nous interroger sur la raison qui avait poussé ce grand industriel à s'attaquer à nous, infimes et très peu écoutés militants radicaux dans le monde antinucléaire, depuis longtemps dominé malheureusement par des mouvements associatifs et politiques dont la tiédeur ne peut inquiéter le lobby tout puissant; et ensuite, pourquoi ce billet, précisément, sur les élus EELV, alors que de multiples billets, tracts et flyers présents sur le site traitent depuis toujours de tous les noms d'oiseaux les industriels, professionnels, et autres chantres de cette industrie mortifère. L'objet de ce billet est de tenter de chercher réponse à ces questions.

     

    Lire la suite...

    __

    Fukushima : opération à haut risque sur le réacteur chargé avec le mélange plutonium-uranium "Mox" d'Areva

    reactor3melted.gifDans les jours qui viennent, la compagnie Tepco va tenter de retirer du réacteur n°3, le plus endommagé par la triple catastrophe nucléaire de mars 2011, l'engin de plus de 20 tonnes qui sert à déplacer les produits de fission radioactive. Opération à haut risque, du fait du Mox, le diabolique mélange de fission d'Areva qui gorge ce réacteur comme ceux de 900Mw en France.  Risque immense tant pour la région et le monde que pour ceux qui seront au plus proche de la zone ultra radioactive que seuls des robots pourront approcher pour quelques minutes.

    Lire la suite...

     

    __

    Le pape condamne le nucléaire civil et militaire

    le-pape-francois-le-12-fevrier-2015-a-l-ouverture-d-un-consistoire-sur-la-reforme-de-la-curie_5212121.jpgL'Encyclique « Laudato Si' » qui vient d'être publiée* par le Vatican est un véritable réquisitoire contre le nucléaire civil et militaire. Le techno-scientisme abrutissant et dépourvu de sens humaniste tel l'atomisme y est condamné, de l'extraction des ressources naturelles aux déchets mortels en passant par les installations et armes destructrices de vie. Le texte appelle à l'intervention de la population pour contre-carrer la soumission des politiques aux puissances financières, à l'idéologie du profit et de l'exploitation des ressources naturelles qui sacrifient les générations futures. (Extraits et liens vers l'intégralité du document)

    Lire la suite...

     

    __

    Déchets nucléaire : du 49-3 à la matraque, à Bure, les autorités fabriquent la tension.

    2015-07-24_Bure_poubelle-radioactive_interpellation-policiere.jpgAlors que tout se passait paisiblement dans le sud de la Meuse depuis une semaine pour les préparatifs du Camp international de rencontres et d'actions contre le projet de poubelle nucléaire, le nucléaire et son monde : toute la fin de matinée de ce 25 juillet, les voitures de gendarmes, civiles, militaires ou conventionnelles se sont démultipliées sur les routes. Sur réquisition du procureur, on contrôle à tout va...

    Lire la suite...

     

    La CAN-SE et les luttes antinucléaires prennent de la hauteur du côté de Eourres...

    2015-07-24_Eoures.jpgLà haut, dans les Alpes de Haute Provence, entre 800m et 1600 mètres d'altitude, en surplomb de la vallée de la Méouges le cœur de l'avenir bat. A l'invitation de l'association "Remue Mes Meinges", la Coordination antinucléaire du sud-est a participé, en compagnie d'autres collectifs de la région en lutte contre le nucléaire et son monde, à la soirée antinucléaire organisée à Eourres (petit village en vallée de la Méouge). Fraternité, écoute et résistance étaient au programme.

    Lire la suite...

     

    __

    Le "Grand carénage" d'EDF est du bidon. La preuve par Cruas

    Cruas-Meysse1_fullscreen.jpgAnnoncé à grand renfort de propagande, le "Grand Carénage" des centrales atomiques d'EDF devait assurer la poursuite des réacteurs pour dix ans de plus. Pour quelques milliards d'euros par tête de pipe on allait voir ce qu'on allait voir. Las! Le "GC" du réacteur nucléaire n°4 de Cruas en Ardèche tourne au fiasco après son deuxième arrêt en urgence quelques mois seulement après son redémarrage.

    Lire la suite...

    __

    Pêle-Mêle pour la lutte


  • Bonjour,
    Voici les derniers billets du site de la Coordination antinucléaire du sud-est (France).
    Si vous avez des difficultés pour visualiser ce message, accédez aux informations en ligne sur www.coordination-antinucleaire-sudest.org

    Pour nous écrire courriel ici ou vous désabonner : courriel ici
    ***

    La Commission des Finances de l'Assemblée Nationale dresse un bilan catastrophique de Areva. La CAN-SE publie la vidéo des débats internes.

     

     

    2015-07-08_Assemblee-Nationale_Areva.jpgC'est un amoncellement de gabegie financière, technique, technologique, commerciale, organisationnelle, prospective que la Commission des Finances de l'Assemblée Nationale, réunie le 8 juillet, vient de révéler dans un rapport. Il confirme en tout point qu'il faut mettre un terme immédiat au nucléaire et ne plus s'entêter avec cette industrie mortifère. La Coordination antinucléaire du sud-est met en ligne la vidéo des débats internes à la Commission.

     

    Lire la suite...

     

    __

    L'industrie du nucléaire est dans le rouge, mais ses ravages s'accroissent

    phenix_feu_atomique_copier.jpgNon seulement les victimes de la barbarie nucléaire sont beaucoup plus nombreuses qu’officiellement reconnues, mais en plus la descendance des victimes est cruellement touchée. Et l'humanité, ou ce qu'il en restera, aura à en gérer les séquelles pendant des dizaines de millénaires...

    Lire la suite...

     

    __

    ASTRID les années 2015-20 sont décisives, ne laissons pas faire ça ! (mise à jour juillet 2015)

    plutonium_pellet.jpgLa construction à Marcoule (vallée du Rhône-Gard) du réacteur Astrid se prépare discrètement, même s’il prend du retard. Pour l’instant le budget pour l’étude préliminaire est assuré jusqu’en 2015, l’Avant Projet Détaillé (APD) est programmé de 2016 à 2019 pour aboutir à une décision de construction, mais pour l’instant sans financement pour cette étude. Gageons que les nucléocrates du CEA saurons imposer la décision de poursuivre dans cette voie si nous n’y prenons pas garde.

    Lire la suite...

     

    EDF menace l'Etat Belge si il révèle l'accord secret de la prolongation des réacteurs nucléaires du pays. La CAN-SE publie l'accord secret.

    Belgique_Tihange1.jpgLa dictature nucléariste contre les peuples et la démocratie s'étale au grand jour. EDF, co-actionnaire avec GDF-Suez (devenu Engie) du réacteur nucléaire de Thiange 1, exploité par Electrabel, menace la Belgique et les parlementaires si ils divulguent un accord secret passé pour prolonger au-delà de l'admissible la durée de vie du réacteur nucléaire. La France a-t-elle aussi signé de tels accords, secrets ou pas, sur le dos du peuple et du pays ? Que les bouches s'ouvrent ! Nous publions l'accord secret.

    Lire la suite...

     

    __

     

    Déchets nucléaires mortels : introduits dans la "loi Macron" et passés en force par la procédure du 49-3

     

     

    Macron_ministre_pronucleaire.jpgAprès plusieurs tentatives tordues pour valider l'enfouissement des déchets nucléaires mortels produits jour et nuit par l'industrie de la destruction atomique, le gouvernement et des élus l'imposent par la procédure du 49-3 dans la loi du banquier "Macron". Un coup de force contre les générations futures qui illustre le noyautage des institutions par le lobby nucléaire et la complicité des élus.

     

    Lire la suite...

    __

    Pêle-Mêle pour la lutte

     


  • ****

    Festival d'Avignon 2015 : contre-inauguration par les antinucléaires

    el-grito.jpgUne fois encore le Collectif antinucléaire de Vaucluse a inauguré à sa façon le Festival d'Avignon. Banderoles, fumigènes et sirène de détresse ont rappelé aux présents qu'ils pénétraient dans la région la plus nucléarisée d'Europe et à la mairesse socialiste, qui plastronnait sur son balcon, son alignement idiot sur les exigences du lobby nucléaire...

    Lire la suite...

     

    __

    Séisme à quelques kilomètres du centre nucléaire de Cadarache

    2015-03-03_sismographe-Sainte-Victoire.pngUn nouveau séisme de magnitude 3,1 s'est produit ce vendredi 3 juillet 2015 au petit matin dans le massif de la Sainte-Victoire, non-loin du centre nucléaire de Cadarache (Bouches-du-Rhône), d'Aix-en-Provence et de Marseille.

    Lire la suite...

    __

    Tourner la page de l'atomisme : le Collectif antinucléaire de Vaucluse propose une rencontre aux syndicats, élus et salariés du nucléaire

    2012-08-22_CAN84_Marche-pour-la-vie_Caumont-pancarte-areva_Wolakota.JPGAlors qu'Areva est en « faillite », que EDF est sur-endetté, que le CEA tente de réactiver de vieux projets suicidaires : le CAN84 propose à nouveau aux syndicats et salariés du nucléaire une rencontre pour tourner, ensemble, la page de l'ère de la destruction atomique.

    Lire la suite...

    __

    Cacadarache : un nouveau simulacre d'exercice de crise nucléaire

    CAN84_Marche-antinucleaire-2014_1ere-etape_Manosque-Vinon-Cadarache_28.JPGCe 23 juin au petit matin et pour une bonne partie de la journée les nucléocrates et l'appareil d'Etat (Préfecture) ont joué leur air cyclique bureaucratique du "dormez en paix braves gens, nous contrôlons la situation" à l'occasion d'un pseudo exercice de simulation d'un accident nucléaire sur le site du Commissariat à l'énergie atomique (CEA). Mascarade officielle, théâtre cynique de mise en scène de la mort... de votre mort.

    Lire la suite...

    __

    La Coordination anti-nucléaire du Sud-Est a besoin de vous : Appel à Solidarité

    Defendons_la_liberte_d__expression.jpg.jpgMercredi 10 juin dernier à 15h30, l'un des nôtres était convoqué, pour première comparution, au Tribunal de Grande Instance de Paris par Madame Aïda Traoré, vice présidente chargée de l'instruction, qui envisageait sa mise en examen sur plainte d'Areva contre la Coordination antinucléaire du Sud-est.

    Lire la suite...

    __

    Tricastin : début d'incendie dans la salle des machines du réacteur n°2 de la centrale atomique

    EDF_Centrale_Nucleaire_Tricastin_4_Bt_Reacteurs_France_2008.jpgEt ça continue ! C'est au tour du réacteur n°2 (actuellement à l'arrêt pour travaux) de connaître, 3 jours après le réacteur n°4, ses "déboires". Un début d’incendie s'est produit dans un  lot de laine de verre d'isolation d'un transformateur qui a entraîné aussitôt un fort dégagement de fumée... Pour le prochain incident : serrons les fesses.

    Lire la suite...

    __

    ... et de nouveaux flyers à découvrir, à utiliser et faire circuler

    L'image est une arme contre le lobby de la mort.


  •  

     

    Bonjour

    Nous nous permettons de vous contacter car vous avez signé la pétition contre le projet de règlement européen qui fixe, pour les aliments, des niveaux admissibles de contamination radioactive excessivement élevés. Nous vous remercions tout d’abord de votre participation : plus de 20 000 signatures ont été recueillis à ce jour dont plus de 13 000 sur le web.

    Nous souhaitons ensuite vous informer de la date prévue pour le vote du Parlement européen : ce sera le 9 juillet prochain, probablement le matin.

    Nous venons de rédiger un courrier à l’attention de chacun des 751 eurodéputés en leur demandant de voter 3 amendements très importants pour notre protection et qui corrigent des incohérences ou des mensonges particulières graves. Il faudrait aller beaucoup plus loin et revoir tout le projet (d’où notre pétition) mais nous sommes malheureusement contraints par la procédure de vote du Parlement. Vous trouverez en lien le courrier que leur nous adressons  ce jour.

    Nous pensons que les députés seront d’autant plus sensibles à nos demandes que nous serons nombreux à les porter. Si vous souhaitez soutenir notre démarche nous vous invitons à écrire, vous aussi, aux eurodéputés. Le plus vite sera le mieux : dès ce week-end si vous pouvez.

    Vous pouvez rédiger votre propre message ou utiliser /adapter le message suivant :

    Mesdames et Messieurs les Eurodéputés

    Le 9 juillet prochain, vous êtes appelés à voter sur le projet de règlement fixant les niveaux maximaux admissibles de contamination radioactive dans les aliments après un accident nucléaire.

    Alors que ce projet concerne la santé de plus de 500 millions d’Européens, il comporte des anomalies majeures. C’est pourquoi je m’associe à la demande que vous a adressée la CRIIRAD.

    Je vous serais reconnaissant(e) de bien vouloir m’informer des positions que vous aurez prises ainsi que du résultat des votes.

    Je vous en remercie par avance et vous adresse mes très sincères salutations

    N’oubliez pas d’ajouter votre nom 

    Vous trouvez ci-dessous la liste des adresses mail des 74 eurodéputés français, classés par circonscription.

    Vous pouvez envoyer votre message à l’ensemble ou choisir vos destinataires. 

    Merci d’avance à tous ceux qui pourront joindre leurs efforts aux nôtres

    Bon week-end à tous, Très cordialement

    L’équipe de la CRIIRAD

     

    PS. Des traductions sont en cours pour un envoi ultérieur aux députés des autres Etats membres.

    Circonscription Est

    dominique.bilde@europarl.europa.eu; arnaud.danjean@europarl.europa.eu; nathalie.griesbeck@europarl.europa.eu; jean-francois.jalkh@europarl.europa.eu; edouard.martin@europarl.europa.eu; sophie.montel@europarl.europa.eu; nadine.morano@europarl.europa.eu; florian.philippot@europarl.europa.eu; anne.sander@europarl.europa.eu 

     

    Circonscription Ile-de-France

    guillaume.balas@europarl.europa.eu; pervenche.beres@europarl.europa.eu; marie-christine.boutonnet@europarl.europa.eu; jean-marie.cavada@europarl.europa.eu; aymeric.chauprade@europarl.europa.eu; rachida.dati@europarl.europa.eu; marielle.desarnez@europarl.europa.eu; pascal.durand@europarl.europa.eu; eva.joly@europarl.europa.eu; philippe.juvin@europarl.europa.eu; alain.lamassoure@europarl.europa.eu; constance.legrip@europarl.europa.eu; patrick.lehyaric@europarl.europa.eu; christine.revaultdallonnesBONNEFOY@europarl.europa.eu; jean-luc.schaffhauser@europarl.europa.eu 

     

    Circonscription Massif central-Centre

    angelique.delahaye@europarl.europa.eu; jean-paul.denanot@europarl.europa.eu; brice.hortefeux@europarl.europa.eu; philippe.loiseau@europarl.europa.eu; bernard.monot@europarl.europa.eu 

     

    Circonscription Nord-Ouest

    nicolas.bay@europarl.europa.eu; steeve.briois@europarl.europa.eu; karima.delli@europarl.europa.eu; sylvie.goddyn@europarl.europa.eu; jerome.lavrilleux@europarl.europa.eu; marine.lepen@europarl.europa.eu; gilles.pargneaux@europarl.europa.eu; dominique.riquet@europarl.europa.eu; tokia.saifi@europarl.europa.eu; mylene.troszczynski@europarl.europa.eu 

     

    Circonscription Ouest

    jean.arthuis@europarl.europa.eu; joelle.bergeron@europarl.europa.eu; alain.cadec@europarl.europa.eu; yannick.jadot@europarl.europa.eu; marc.joulaud@europarl.europa.eu; gilles.lebreton@europarl.europa.eu; emmanuel.maurel@europarl.europa.eu; elisabeth.morinchartier@europarl.europa.eu; isabelle.thomas@europarl.europa.eu 

     

    Circonscription Outre-Mer

    louis.joseph.manscour@europarl.europa.eu; younous.omarjee@europarl.europa.eu; maurice.ponga@europarl.europa.eu 

     

    Circonscription Sud-Est

    mireille.dornano@europarl.europa.eu; michel.dantin@europarl.europa.eu; mireille.dornano@europarl.europa.eu; bruno.gollnisch@europarl.europa.eu; sylvie.goulard@europarl.europa.eu; francoise.grossetete@europarl.europa.eu; sylvie.guillaume@europarl.europa.eu; jean-marie.lepen@europarl.europa.eu; dominique.martin@europarl.europa.eu; renaud.muselier@europarl.europa.eu; vincent.peillon@europarl.europa.eu; michele.rivasi@europarl.europa.eu; marie-christine.vergiat@europarl.europa.eu 

     

    Circonscription Sud-Ouest

    louis.aliot@europarl.europa.eu; michele.alliot-marie@europarl.europa.eu; eric.andrieu@europarl.europa.eu; jose.bove@europarl.europa.eu; edouard.ferrand@europarl.europa.eu; jean-luc.melenchon@europarl.europa.eu; joelle.melin@europarl.europa.eu; franck.proust@europarl.europa.eu; robert.rochefort@europarl.europa.eu; virginie.roziere@europarl.europa.eu 

     

     

     

     

     

     

    Commission de Recherche et d’Information Indépendantes

    sur la Radioactivité 

     

    CRIIRAD 

    29 Cours Manuel de Falla 26000 VALENCE- 04 75 41 82 50