• Infos Locales

    Envoyer votre annonce à:

          groupe.reve04jabron-durance@orange.fr

    ou utiliser la rubrique "Contact"

  •  

    * L'Appel de la Maire de Reillanne


  •  

    Cher-e-s tou-te-s,

    L’ensemble des partenaires du projet EcoQuartier de Volonne vous invitons à VOTER !
    http://arturbain.fr/arturbain/prix/2017/
        

    Le projet d'EcoQuartier de Volonne est lauréat, avec 5 autres projets, au prix national ART URBAIN, qui couronne depuis près de 3 décennies, des aménagements qui améliorent le cadre de vie, en lien avec la politique publique du développement durable.

    3 critères essentiels sont pris en compte : la qualité architecturale, la qualité de la vie sociale et le respect de l'environnement.
    Merci d'aller découvrir les 6 projets lauréats, sous forme de fiches, et de voter pour celui que vous préférez ! 

    Si vous le pouvez, faites-le maintenant, car il ne reste que 2 jours pour voter.

    Nous serons à Paris, mercredi prochain, avec HHP et notre maîtrise d'œuvre pour présenter oralement notre projet devant le jury.
    A vos votes J pour participer au Prix du Public et merci de diffuser autour de vous ! 

    Au plaisir de vous parler de ce projet de village, partenarial et participatif.

    Bises,    

    Sandrine COSSERAT

    Maire de Volonne 

    Conseillère Départementale

    06 10 27 48 02

     


  •  

    Dans le cadre du Cycle « Des soupes et des bobines » 

    Vendredi  8 décembre 

    à EYGUIANS - Garde Colombe

    18h30, salle polyvalente

    Les enfants et les écrans

    …et à l’école ?

     

    Soirée animée par «l’appel de Beauchastel» 

    18h30 : présentation de la soirée, de “ l’appel de Beauchastel” contre le numérique à l’école et de « Alerte écrans »

    19h : Films et conférence avec  Pascal BINI de « Alerte écrans »

    19h50 : les brèves du Buech et les soupes

    21 h : table ronde et débat

     

    Il semble aller de soi que l'école ne peut rester à l'écart de ce qu'on appelle désormais "la révolution numérique". De fait, le numérique a fait son entrée dans les lycées, collèges, écoles primaires et même maternelles. L’éducation nationale impose cet "outil" au motif qu'il résoudrait de nombreux problèmes (inégalités, discriminations, dyslexie, dys..).  

     

    Les média se font régulièrement les porte-parole de ce discours qui devient la doxa moderne.

    Ainsi, les familles s'équipent-elles parfois sous la pression de ce discours officiel de l'institution.

     

    L'enjeu dépasse donc désormais le cadre strictement scolaire et des études sérieuses ayant le recul nécessaire soulèvent de nombreux problèmes liés à cette abondance d'écrans dans l'univers des jeunes. Comment alors, s'y retrouver?  

     

    Sommes-nous bien informés des effets de ces nouvelles technologies (sanitaires, psychologiques, écologiques...). Pouvons-nous refuser ce qui semble inévitable? Pouvons-nous, en connaissance de cause peser avantages et inconvénients afin d'être cohérents dans nos prises de position en tant que parent et en tant que citoyen? 

    Des enseignants de primaire et de collège , signataires de l’appel de Beauchastel  apporteront leur témoignage sur ce qui est leur quotidien , ainsi que l’association Alerte écran afin que chaque parent , éducateur , grand parent , citoyen , puissent échanger et prendre la mesure de ce qui se joue pour nos enfants .

    *« Appel de Beauchastel » : Ce texte coécrit par un collectif d’enseignants en décembre 2015 est une critique de l’informatisation et du numérique à l’école. 

     

    Participation libre Organisé par le collectif « soupes et bobines », « l’appel de Beauchastel » et « Alerte écrans »

    Contact : soupesetbobines@orange.fr ; https://soupesetbobinesblog.wordpress.com

     



  • Bonjour à toutes et tous,

    Nous organisons un temps de solidarité avec une famille sans papiers dans une situation très précaire. Nous avons besoin de votre aide financière pour faire face aux besoins les plus urgents. Si vous pouvez passer un moment le samedi 25 novembre, nous serons heureux de vous accueillir, sinon, vous pouvez adresser un chèque à l'ordre du Point Rencontre (vous aurez un reçu fiscal) ou diffuser largement l'information afin qu'un maximum de personnes puissent répondre à notre appel.

    Merci par avance de ce que vous pourrez faire pour permettre à Yahya, Hiba et Achraf de poursuivre leur scolarité dans les meilleures conditions.

    Le comité de soutien RESF de Château-Arnoux

     Images
          intégrées 2

    --
    Maison des Jeunes et de la Culture de Chateau-Arnoux-Saint-Auban
    Maison des Associations - RN 96 BP 10 - 04600 Saint-Auban
    04.92.64.17.24

  •  

    Images
            intégrées 1

    Devenez les reporters, rédacteurs, illustrateurs, metteurs en

    page de L’Ecrié, un journal 100 % cousu main par et pour

    les habitants du territoire ! Ateliers proposés par

    la MJC de Saint-Auban.


    Mercredi 22 novembre de 14h à 16h


    Préparation de reportages et interviews avec des jeunes de
    l’IME La Durance.

     

    Samedi 9 décembre de 10h à 13h

    Préparation d'un numéro spécial sur les 50 ans de la

    MJC. Apportez vos textes, vos photos, vos paroles, vos

    souvenirs, votre bonne humeur, vos petites mains agiles…

    Repas partagé à la fin si le cœur vous en dit.


    Renseignements : 06 83 53 48 77



    --

    Maison des Jeunes et de la Culture de Chateau-Arnoux-Saint-Auban
    Maison des Associations - RN 96 BP 10 - 04600 Saint-Auban
    04.92.64.17.24

  •  

    Du 14 au 17 novembre 2017 à Laragne 

    Il y a 100 ans, ils ont été fusillés 

    pour l’exemple. Pourquoi ?  

    Conférence - Débat - Films 

    Expositions - Soirée musicale 

    *[SoupesEtBobines] [INFO] du 14 au 17 Nov à Laragne- La guerre de 14-18 : les fusillés pour l'exemple

     

      

    une initiative organisée par le Mouvement de la Paix,

    l’UTL Buëch Durance, la MJC de Laragne

    et la Toile du Laragnais

    avec le concours de la Libre Pensée

     


  •  

    Conférence Débat sur la Gestion Publique de l'Eau: le vendredi 10 novembre à 18h30 au cinéma Le Lido à Manosque

    Communiqué de la France Insoumise 04: https://franceinsoumise04.blogspot.fr/p/blog-page_55.html


  •  

    Au lieu d’enrichir les multinationales Nestlé, Lipton,...  Achetez aux petits paysans du Pérou, de Colombie, d’Ethiopie, du Mexique…                           

                Association    E'changeons le Monde. 

    52 Route du Poët à LARAGNE 

     ( sortie de Laragne montéglin  vers Gap  après les 2 ralentisseurs , sur la gauche)

    Jeudi  de  9 heures à 12 heures

    Samedi   de 9 heures à 12 heures

     

     

    SOYEZ CITOYENS-CONSOMMATEURS : 

     

                         Ce que vous ne pouvez produire  pour votre alimentation, vos besoins personnels ou de dons que vous aimeriez pratiquer, vous est donné par un contrat d’achat avec un échange équitable monétaire, sans l’exploitation humaine de l’économie qu’on nous impose.

     

    Le commerce bio-équitable est une solidarité avec les populations des Pays du Sud.

    Elle leur garanti des prix rémunérateurs et stables, et une relation inscrite dans la durée.

                       C’est une alternative aux formes d’aide et développement, suivant la revendication des Pays du Sud : « Trade not aid ». Relation humaine, solidaire, avec un engagement à respecter un certain nombre de critères  (égalité des sexes, transparence, responsabilité, contrôle une fois par an par des inspecteurs locaux indépendants) et basée sur la confiance mutuelle.

     

                        Le commerce équitable se pose comme un défi au système dominant. Il continue d’évoluer, de se professionnaliser et de gagner en cohérence.

                       Dans une société au fonctionnement socio-économique profondément « inéquitable » le « Commerce Equitable » est un objectif, un combat quotidien et collectif impliquant tous les partenaires, y compris le « Citoyen Consommateur ».                                         

     

                                                Vous qui soignez  votre choix de nourriture et utilisez le commerce local,  vous avez aussi  besoin de café, de thé, de chocolat, d’épices et de céréales  de l’hémisphère sud. Au lieu d’enrichir par vos achats des multinationales Nestlé, Lipton… achetez aux petits paysans du Pérou, de Colombie, d’Ethiopie, du Mexique, du Laos, d’Amazonie, du Brésil. Ainsi nous n’affrontons pas la puissance de l’argent au risque d’être détruit, mais nous nous servons de notre puissance de « consommateur » en choisissant cette économie parallèle.

     

                                                 L’ Association « Artisans du Monde » ou «  E-Changeons le Monde » propose soit des marchandises fabriquées dans ces pays lointains par des paysans rassemblés dans une coopérative sociale, souvent tenues par des femmes, et qui en plus de se prendre un salaire décent pour faire vivre leur famille, ont de nombreux  projets de développement, lancés grâce à ce commerce équitable : amélioration des routes, redistribution des terres, équipements des écoles.

    Soit des marchandises qui allient le savoir faire de Suisse ou de France aux ingrédients biologiques de ces pays en développement tel le sucre de canne et la fève de cacao, par exemple pour le chocolat ou les biscuits à base de beurre de Normandie. Le saviez-vous le cacao de Norandino au Pérou a été récompensé par des compétitions internationales pour son arôme et sa saveur ?

     

                                                 Dorénavant vous trouverez ces produits chez :

     

    Mado Pellegrin, 52 Route du Poët à LARAGNE, tous les Jeudis matin et les Samedis matin entre 9 heures et Midi.

    Vous trouverez aussi des produits de l’ASPAL, petits objets tissés venant du Pérou : jouets, coussins, sacs , bijoux, écharpes, chemises,  etc. appréciables pour vos cadeaux

    Un  « panier » proposé par vous par rapport au catalogue pourrait vous être livré tous les mois.

     

     

                                                  Merci d’avoir lu et compris l’importance économique de ce commerce. Amitiés

     


  •  

    Information des ânes débâtés du Buech libre…

    la fabuleuse gazette libre du Buëch (et des alentours ! enfin, pas que...)

    vient tout juste de casser sa fragile coquille, avec son plus bel habit d'hiver pour justement nous accompagner dans nos prochaines longues soirées au coin du feu, dans les douces vapeurs sauvages d'une boisson de sorcière...

    Espérons qu'elle sache résister, telle le roseau de la fable, aux inévitables vagues de critiques, attaques et procès qu'elle ne manquera pas de provoquer (et c'est tant mieux ! vous l'imaginez bien, on n'est pas du genre à aimer les idées lisses et sans saveur...mais on se méfie aussi des idéologies monolithiques...). Tout en suscitant d'interminables et passionnants débats, qui trouveront peut-être leurs prolongements concrets dans des tas d'activités agri-culturelles et politiques, aussi profondément ancrées dans la recherche d'autonomie que les racines du plus vieux des chênes des hautes forêts de la vallée !

    Vous l'aurez compris, on a de l'ambition pour notre génialissime bébé (ça change au moins des tristes politicards du coin), mais suffisamment parlé :

    on vous invite toutes et tous à venir découvrir cette toute neuve (mais déjà corrosive !) publication locale, en chair et en papier,

    le samedi 18 novembre, à l'occasion d'un pic-nic partagé et probablement festif, à partir de 11h30 à la MJC de Serres 

    (ou bien, s'il fait suffisamment beau et chaud, au jardin collectif de l'Agrimaudière, à 300m de là)

    Au programme : présentation de la gazette, lectures, palabres, banquet musical... et bien évidemment amorçage de la suite ! car, comme disent certain-e-s, ça ne fait que commencer... Sérieusement, on souhaite partager le façonnage des prochains numéro de notre petite gazette (précisons que la parution est d'emblée annoncée comme irrégulière, ça met moins la pression, hein ?) avec beaucoup plus de personnes que la petite dizaine d'allumé-e-s ayant contribué à la première floraison... du coup, toute contribution écrite, dessinée, graphique ou autre est la bienvenue pour la suite !

    Et pour aiguiser vos papilles et réveiller vos sens (et pas l'inverse, nan !), voilà ici même un petit avant goût du futur festin du 18 novembre, fine et joyeuse recette mêlant édito et sommaire, habillés d'esquisses asines libérées (ayant, soit dis en passant, fortement influencé le choix du titre de ce premier numéro). A vos fourchettes !

    *SoupesEtBobines] [info] 18/11 à 11h30 à la MJC de Serres sortie de la GAZETTE LIBRE DU BUECH -

     

    Sommaire désordonné (question de principe hahaha)
    # De ferme en ferme
    # Des réseaux autour des semences, au nord et au sud du département (on vous avait bien dit que ça dépassait le Buëch !)
    # Parties de soudage en l'air
    # Courgettes à l'aigre-doux
    # Première rencontre de parents anarchistes du Buëch (et de plus loin, si si !)
    # Charivari politico-rural
    # Brève infokiosque du Buëch // Radio Zinzine (ça aussi c'est pas dans le Buëch, non ?)
    # L'île aux courtillières - points de vue croisés de jardinier-e-s
    # Et si on se mettant à glaner sérieusement ?
    # "On arrête tout, on réfléchit, et c'est pas triste" - Activités déter' à l'Agrimaudière
    # Éoliennes industrielles, on ne nous dit pas tout !
    # Radis To Fight (RTF) à Vaunières
    # Rencontre/Discussions "L'installation agricole, quelles diversités ?"



    Et pour finir, un éditoto tout fraîchement cueilli !

    Du retour à la terre à la construction d’une autonomie de fait, faisons Commune(s) dans nos vallées alpines !

    Nous sommes de plus en plus nombreux-ses à avoir pris conscience des contradictions, limites – tant écologiques que sociales – et rapports de domination inhérents au système capitaliste.

    Également en quête de sens éthique – voire politique pour certain-e-s – pour nos vies, partisan-ne-s d’un retour à la nature et à la terre, attiré-e-s par des modes de vies plus simples et sobres, nous avons déjà abandonné les centres urbains invivables, véritables aberrations écologiques et sociales, livrés à l’économie marchande, sous surveillance généralisée et fortement militarisés. Pour débarquer dans des petits coins de campagne et de montagne en voie de dépeuplement et désertification, loin des regards de l’économie capitaliste et de l’État, convaincu-e-s que « ces espaces restent un espace de liberté relative, un endroit où il est possible de vivre en expérimentant des formes d’autonomie et de sociabilité capables de nous délivrer du rythme imposé par le travail salarié et le consumérisme » (Nunatak n°0 – sept 2016).

    Et nous nous sommes mis au travail, en mettant en pratique ici et maintenant d’autres modes d’existence, en s’inspirant de ce qui fait sens dans la culture paysanne, à savoir des rapports non destructeurs à la terre, au paysage et au territoire, la recherche d'autonomie tant financière que technique, les liens de solidarité, l’entraide…Sans forcément viser une autarcie complète – selon nous impossible à réaliser, et pas vraiment souhaitable par le repli sur soi qu’elle engendre – une bonne partie de nos initiatives visent « une maîtrise la plus complète possible des chaînes de production, y compris la transformation, la distribution et la vente, dans le cadre d’une micro-économie locale et régionale redynamisée, basée sur des rapports égalitaires entre les producteurs et consommateurs, et une autogestion généralisée ». (Longo Maï – Révolte et utopie après 68 – Béatriz Graf).

    Et derrière ces possibilités d’autonomie alimentaire, énergétique, matérielle...pointe la perspective d’une autonomie politique renforcée : les bases solides de subsistance permettent l’ouverture d’espaces de liberté pour expérimenter d’autres formes de vie et de lutte, loin de la menace d’être criminalis-e-és.

    Nous pouvons déjà sortir de la logique capitaliste au travers de modes de production coopératifs, collectifs, autonomes et répondant à nos besoins, construire des sociétés sans elle, dans ses propres marges. C’est pas du folklore, c’est de la résistance ! Avec pour objectif d’entraîner en sécession des territoires suffisamment étendus pour exister plutôt que survivre, conserver des poches et graines de résistance dans un monde toujours plus policé, développer une critique en actes du capitalisme, et, à partir de là, se prendre à rêver d’une contre-attaque, en temps voulu…

    Et concrètement, sur quelles bases nous rassembler ? Et pour quel(s) projet(s) commun(s) ?

    Déjà, nous partageons une profonde envie d’autosuffisance alimentaire (jardins, petits élevages, transformations…), et un réel attrait pour les acquisitions de savoir-faire pratiques ruraux (petit artisanat, menuiserie, travail du métal, mécanique…), qui nous réunissent souvent lors de chantiers collectifs ou ateliers d’autoformation divers et variés. Sans oublier nos rencontres et fêtes pour faire vivre la vallée toute l’année ! C’est déjà une bonne base commune !

    Ensuite, l’injonction (éthique pour certain-e-s, politique pour d’autres, peu importe !) à agir rapidement et fortement pour changer le monde dans lequel nous vivons, à notre échelle et depuis la base, doit nous conduire à dépasser collectivement nos – finalement – petites divergences et avancer ensemble. Avec le souci continu de respecter les individualités parties prenantes du collectif. Sans oublier, comme nous le rappelle l’expérience zapatiste au Chiapas (Mexique), que résister sans construire est stérile, et qu’il est insensé de penser que l’on peut construire (une autre réalité) sans résister (pour défendre celle-ci contre les attaques du système dominant).

    Et ça tombe bien, car les opportunités existent dans les marges ! Et organisé-e-s collectivement, nous serons d’autant plus fort-e-s. Autrement dit, il ne manque pas grand-chose pour que nos multiples initiatives (plus ou moins dispersées) forment mouvement !

    Justement, c’est un peu l’idée directrice du tout jeune réseau « liberterres05 », qui rassemble déjà plusieurs dizaines d’individus et de collectifs motivés par la recherche d’autonomie matérielle et politique en milieu rural, d’abord pour nos différents lieux et surtout de manière collective à l’échelle de nos villages et de nos vallées ! De l’organisation de chantiers collectifs chez les un-e-s et les autres à la mise en culture de parcelles communes, en passant par des soirées discussions-lectures-projections et des ateliers pratiques d’auto-formation, les activités n’ont pas manqué en 2016 et 2017, et des réalisations concrètes ont donné corps à notre volonté de s’auto-organiser collectivement au plus près de nos territoires de vie, sans intermédiaire institutionnel normatif ni rapports de hiérarchie ou de domination d’aucune sorte.

    Voilà donc par cette gazette un petit aperçu de nos activités passées, pour témoigner de modes d’organisation alternatifs et surtout donner des idées pour préparer la suite, car l’automne pointe déjà et réveille en nous tout un tas de projets pour l’année prochaine… Avec tout plein de chantiers collectifs et de belles rencontres en perspective, et des luttes… peut-être ?

     

    Les Ânes débâtés du Buëch libre

     


  • cliquez sur le lien suivant : www.gesper.eu/media/rejoindre/Newsletter_8_GESPER.pdf


  • Bonjour,


    Nous organisons jeudi 30 novembre une conférence autour du mode de vie zéro déchet à Château-Arnoux. Pourriez-vous transférer l'info dans votre réseau grâce à l'affiche en PJ et à l'image ci dessous ? Nous avons également créé un évènement facebook : https://www.facebook.com/events/1700403990011404/Et voici le lien vers le formulaire d'inscription : https://goo.gl/forms/fBvLQ2aIXFFho1vt2 Merci,

    Très bonne journée,

    * Conférence zéro déchet le 30 nov à Château Arnoux


  •  

    Bonjour à toutes et tous !

    J'espère que vous allez bien, même très bien. Aujourd'hui je vous écris pour une petite chose un peu particulière:

    En effet, je bosse sur un gros projet à Barret/méouge (05, à 20min à l'ouest de Laragne) depuis 1 an.
    C'est une ancienne colonie de 1400 m² habitable qu'un collectif d'habitants (nous), porteurs de projets, avons ravivé afin de redynamiser la vallée (12 villages, 800 hab). Nous avons obtenu
    le laurier régional 2017 de la fondation de France,
    catégorie dynamique territoriale.

     Nous développons:

    des services de proximité (vente de produits locaux, mise à disposition de matériel informatique, wifi, photocopieuse, soutien aux porteurs de projets et aux nouveaux arrivants…)

    des animation locales et une programmation culturelle (concerts, soirées thématiques, réunions d’infos, stages…)

    des actions autour de la transition écologique (atelier vélo solidaire et participatif, rando-velo, jardin au naturel, valorisation des bio déchets, éducation à l’environnement dans les écoles….)

    – Hébergement de groupes:  capacité d’hébergement de 80 lits et nombreuses salles d’activités (pour les privés: anniversaire, mariage… pour les structures professionnelles, associations ou entreprises: séjours éducatifs, séminaires, formations…).

    Vous retrouverez tous les détails sur notre site...

    Après 3 ans d'expérimentations et de développement de projets, nous avons signé le compromis d'achat fin août.
    Nous avons des propriétaires qui soutiennent notre démarche et qui nous offre donc une vente à terme (nous paierons un loyer pendant 22 ans sans intérêt).

    Nous avons besoin de réunir le bouquet initial
    de 30 000€ pour signer l'acte définitif.

    Nous lançons une campagne de financement participatif et j'ai besoin de vous pour apporter les 1ères pierres...

    Vous pouvez faire un don à partir de 5 € seulement et il y a des contreparties chouettes pour vous remercier de votre aide:
    Allez voir sur le site s'il vous plaît!

    Merci beaucoup par avance !! 

    Ps: Je risque de vous relancer quelques fois d'ici le 10/12, excusez moi par avance mais ce projet est mon projet professionnel à terme et aussi le projet d'une vie, j'aimerais beaucoup que vous le souteniez !

    Si vous êtes dans le coin, nous organisons des évènements tous les w.e. venez nous voir !!

    Cliquez ici pour retrouver le programme...

    gros bisous à toutes et tous, à bientôt !

    Julie

    Julie valade
    noonsi productions/ 
    0608308303
    Alors, qu'en pensez-vous...
    La Vallée de la Méouge,
    c'est la petite soeur de notre Vallée...
     
    Ils ont des idées, et la volonté de les faire avancer...

     


  •  

    Café Repaire de Chateau-arnoux

    en collaboration avec le journal l'âge de Faire :

    Mardi 7 novembre

    Créons un collectif local

    de lanceurs d’alerte

    Les lanceurs d’alerte sont ces personnes

    qui informent leurs concitoyens sur des enjeux

    que les responsables économiques et/ou politiques

    n’ont pas forcément intérêt à dévoiler.

    Face à la dispersion des informations,

    au manque de transparence et au clientélisme

    qui sanctionne parfois les prises de position individuelles,

    peut-on s’unir pour créer un collectif local de lanceurs d’alerte ?

    A bientôt !.

    Et n'hésitez pas à partager l'info ...


  •  

    Le cinéma « le Hublot » vous propose

    RETOUR A FORBACH

    Documentaire, France 2017, 1h18

     

    La projection sera suivie d’un débat EN PRESENCE DU RÉALISATEUR RÉGIS SAUDER

    Régis Sauder revient dans le pavillon de son enfance à Forbach. Il y a 30 ans, il a fui cette ville pour se construire contre la violence et dans la honte de son milieu.

    Entre démons de l’extrémisme et déterminisme social, comment vivent ceux qui sont restés?

    Ensemble, ils tissent Mémoires individuelles et collectives pour interroger l’avenir à l’heure où la peur semble plus forte que jamais.

     

    « Retour à Forbach" est une œuvre fascinante sur la mémoire. Celle d’une ville telle qu’elle fut présente à celui qui l’a quittée et la retrouve, forcément différente » La croix 

    « (un) beau documentaire lucide et cruel » Télérama

     

    A bientôt !


  •  

    Alors, la ZAD de NDDL ça fait loin d'ici, mais c'est juste pour faire passer le mot que la mobilisation continue là-bas (voir appel ci-dessous), toujours contre l'aéroport évidemment, mais aussi de plus en plus pour imaginer et mettre en pratique un avenir qui laisse toute sa place à toutes les initiatives, notamment paysannes, qui ont émergé depuis le début de l'occupation. ça parle collectivisation, autonomie, zone de non droit, redistribution, expérimentations... bref, passionnant ! à ce sujet, un nouveau bouquin des copains de "la mauvaise troupe" est sorti récemment, vous pouvez le commander ou le lire ici (https://constellations.boum.org/spip.php?rubrique100) ou le trouver tout bientôt sur les tables de votre infokiosque (du buëch) préféré !

    bonne lecture et ne nous interdisons pas de rêver ici aussi !!


    ===========================================================
                   ZAD de Notre-Dame-des-Landes
           Des nouvelles terres pour de nouveaux projets
       Manifestation, Chantiers, Balades, Discussions, Fête
    ===========================================================
    
    Samedi 21 octobre - RDV fourche en main à 10h sur la ZAD
    
    A l'initiative de COPAIN 44, de Sème Ta ZAD, d'habitant.e.s et
    d'opposant.e.s au projet
    
    
    Le 21 octobre, nous vous invitons à une mobilisation  pour continuer à
    poser les bases d'un avenir sans aéroport, à travers une nouvelle étape
    dans la mise en partage de terres sur la ZAD.
    
    Depuis la victoire face à l'opération César en 2013, le mouvement a mis
    en culture plus de 200ha de terres sur la ZAD. Il s'agissait à chaque
    fois de terres reprises à celles gérées par AGO-VINCI et destinées par
    cette multinationale à être englouties sous le béton. S'y sont
    développées une grande diversité d'activités paysannes (céréales,
    légumineuses, maraîchages, plantes médicinales, verger, jardins,
    apiculture, élevage de moutons, vaches, poules), avec leurs espaces de
    transformation (boulangeries, meunerie, conserverie...) et de
    redistribution (marché à prix libre pour les habitant.e.s de la ZAD et
    des voisin.e.s des alentours, soutien à des projets de cantines,
    migrant.e.s, piquets de grève et autres luttes). 
    
    Sur la ZAD, ces expériences paysannes sont étroitement entremêlées avec
    les pratiques d'autonomie sur des questions de construction, d'habitat,
    de soin, de fête... Elles sont prises dans la résistance contre le
    projet d'aéroport et plus généralement dans les solidarités qui se
    tissent ici face à la marchandisation de nos vies et à la destruction du
    vivant. Elles se pensent en lien avec le soin du bocage - de sa faune et
    de sa flore - que nous avons réussi à défendre victorieusement
    jusqu'ici.
     
    A l'occasion du 21 octobre, nous vous appelons à soutenir l'installation
    de plusieurs nouveaux projets sur les terres de la ZAD – officiels ou
    hors-cadre : vergers pour des groupements d'achat nantais et pour la
    ZAD, pâturages à moutons, champs de patate, céréales, jardins
    vivriers... Ce sera aussi l'occasion de marquer la prise en charge par
    le mouvement des espaces boisés - forêts et haies de la ZAD.
    
    Dans le contexte de la médiation qui finira en décembre et à l'issue de
    laquelle le nouveau gouvernement est censé trancher sur la question de
    l'aéroport, cette journée de mobilisation est là pour rappeler notre
    détermination intacte à empêcher ce projet. Nous y redirons notre
    aspiration commune, après l'abandon, à poursuivre le processus de prise
    en charge à long terme des terres de la ZAD, pensées comme un bien
    commun de la lutte. Celles-ci doivent être gérées par une entité issue
    du mouvement pour de nouvelles installations et non aller à
    l'agrandissement d'exploitations existantes. Il s'agit de réaffirmer
    ensemble le 21 octobre que les formes de vie, de lutte, d'agriculture et
    d'activités qui se sont construites sur ce bocage au fil des années
    doivent pouvoir s'y maintenir et se poursuivre. 
    
    
    En pratique
    -----------
    
    La journée du 21 octobre commencera par une manifestation, outils
    agricoles en main, jusqu'à certaines des terres nouvellement investies.
    
    Après un pique-nique, tout le monde sera convié à participer à des
    chantiers agricoles, de construction et autres sur les terres
    nouvellement investies, ainsi qu'à des balades aux alentours.
    
    Des discussions auront aussi lieu pour échanger sur les enjeux actuels
    et les suites du mouvement. La soirée se poursuivra avec des cantines,
    un bar et des concerts.
    
    Pour plus d'infos sur le déroulé précis de la journée : zad.nadir.org
    
    ---
    To unsubscribe: <mailto:nddl-intercomites-unsubscribe@lists.riseup.net>
    List help: <https://riseup.net/lists>
    
    ----- End forwarded message -----
    _______________________________________________
    Francegroup mailing list
    Francegroup@lists.reclaimthefields.org
    http://lists.reclaimthefields.org/mailman/listinfo/francegroup
    

  • 18H à 20H       le Mar 7 Novembre au Stendhal -Chato

     

    Café Repaire : Créons un collectif local de lanceurs d’alerte

    Les lanceurs d’alerte sont ces personnes qui informent leurs concitoyens sur des enjeux que les responsables économiques et/ou politiques n’ont pas forcément intérêt à dévoiler.

     

    Face à la dispersion des informations, au manque de transparence et au clientélisme qui sanctionne parfois les prises de position individuelles, peut-on s’unir pour créer un collectif local de lanceurs d’alerte ?

    Entrée libre

     

    Contact

    Nom, prénom tél.

     

    Eric Vuoso 06 07 96 72 35

     

     

     

     

     



  • Un beau scandale en perspective ....  Lamentable !


    https://reporterre.net/Face-au-chantage-aux-subventions-les-parcs-regionaux-acceptent-la-centrale-de


  • La MJC de Saint-Auban porte actuellement deux projets qui contribuent à diffuser les valeurs de l'éducation populaire en faisant le lien avec les habitants du territoire, leur histoire, leurs savoirs et savoir-faire. Le premier consiste à célébrer les 50 ans de la MJC en collectant des témoignages d'adhérents anciens et actuels, à faire des recherches dans les archives, en vue d'une exposition et éventuellement de la création de documents. Le second est un journal participatif, L'Écrié, qui propose aux habitants de collecter de l'information sur le territoire et de la mettre en forme en utilisant les arts plastiques.

    Le service civique se déroulera en deux temps. Durant la première phase, jusqu'en novembre, le/la volontaire participera aux préparatifs des 50 ans et à un événement durant lequel les témoignages et photos seront exposés : MJC Hors les murs en novembre. Durant la seconde phase, de novembre à avril, il participera à la réalisation et à la diffusion de L'Écrié. Ce service civique sera pour le/la volontaire l'occasion de s'initier au journalisme. Le/la volontaire passera la majeure partie de son temps à aller à la rencontre des habitants et à restituer leur parole par différents moyens. En complément des techniques du journalisme, des méthodes d'enquête développées par les associations d'éducation populaire pourront être utilisées.
    Quand ?
    Dès que possible (8 mois)
    Contact : mjccasa@gmail.com - 06 83 53 48 77

     


  • Bonjour !

    Le cinéma « le Hublot » et Le collectif « Soupes et des Bobines » vous proposent

    Mercredi 4 Octobre à 18h30

     

    au Cinéma «LE HUBLOT» à Laragne 

     

    Qu’est-ce qu’on attend? 

    un film de Marie-Monique Robin 

    Documentaire, France, 2016, 119 mn

    Dans l’est de la France, une commune de 2100 habitants s’engage dans une aventure citoyenne qui se déroule autour de trois piliers : autonomie intellectuelle, énergétique et alimentaire. 

    Un film enthousiaste et plein d’espoir qui montre que nos possibilités sont immenses et qu’il ne tient qu’à nous – ou presque – de les mettre en place ! 

    La projection sera suivie  d’un débat skype avec la Réalisatrice 

    Entrée au tarif du cinéma  

    En savoir plus sur : https://m2rfilms.com/qu-est-ce-qu-on-attend

     

     

     


  •  

    Café Repaire de Chateau-arnoux

    en collaboration avec le journal l'âge de Faire :

    Mardi 3 octobre

    Une monnaie locale :

    pour quoi faire ?

    Voici plus d’un an que la roue, une monnaie locale,

    a commencé à circuler sur notre territoire.

    Objectif : replacer l’humain au cœur des échanges économiques.

    Comment ça marche ? A quoi ça sert vraiment ?

    Comment les citoyens peuvent-ils s’en emparer ?

    Nous en débattrons avec des adhérents de la roue.

    Un journaliste de L’âge de faire nous parlera de la monnaie eusko, au Pays Basque, devenue un soutien important du mouvement associatif local.

    A bientôt !.

    Et n'hésitez pas à partager l'info ...

     

     



  • Bonjour à tous
    Nous espérions pouvoir vous annoncer une bonne nouvelle mais les services de la Préfecture de Digne ont décidé de prendre un arrêté préfectoral afin de reconduire notre amie érythréenne en Italie.
    Nous sommes totalement indignés par cette nouvelle et nous espérons mobiliser le plus de personnes pour la soutenir ce mercredi 27 septembre devant la préfecture de Digne à 14h.
    Merci de partager au maximum cette information.
    Le collectif dignois.

     

    *mercredi 27 septembre devant la préfecture de Digne à 14h.




  • Images intégrées 2


    Association COMPOST'ERE  

    6 rue A. Lavoisier - ZI St Christophe
    04000 Digne les Bains 
     Tél : 04 9234 3354    Site web : www.compostere.fr 
     

     


  •  

    Bonjour,

    Voici deux informations urgentes 

     

    APPEL À SOLIDARITÉ AVEC LES MINEURS ISOLÉS EN EXIL  OUVERTURE D'UN LIEU D'ACCUEIL À VEYNES - BESOIN DE COUPS DE MAIN, SOUTIENS ET DONS MATERIELS

    >Hier, la mairie de Veynes vient de faire couper l’électricité du lieu d’accueil des mineurs isolés en exil

    pour vous exprimer : numéro de la mairie de Veynes :  04 92 58 10 22 adresse : Place de la République, 05400 Veynes


    >Face à la situation d'urgence et à la mauvaise volonté de l'État et du Département des Hautes-Alpes, une maison (à l'abandon depuis plus de 10 ans et appartenant à un obscur office foncier public marseillais) est réquisitionnée à Veynes pour loger des migrants mineurs laissés à la rue.
    Nous avons besoin d'aide pour assurer un accueil digne et solidaire de 10 à 20 jeunes dans cette maison, préparer des , donner des cours de français, organiser des activités diverses et variées (bricolage, jeux, randonnée...), accompagner dans les démarches administratives (reconnaissance de minorité, demande d'asile, scolarité...) et tout simplement faire vivre le lieu !
    Nous avons besoin de nourriture, vêtements, produits d'hygiène, matelas,couvertures et draps, meubles, machine à laver, bouteilles de gaz... et aussi de sous pour la cagnotte !
    Nous exigeons immédiatement des conditions d'accueil dignes pour toutes et tous les exilé-e-s arrivant en France, et nous nous organisons depuis nos villages pour rendre possible cet accueil solidaire !

    Des habitant-e-s solidaires des Alpes du Sud - Collectif CHUM (Centre d'Hébergement d'Urgence de Mineurs exilés)

    La "maison des chefs de gare » est située 23 avenue des Martyrs à Veynes
    (rond-point direction Grenoble, 300m à gauche)


    Des travaux (électricité, plomberie, nettoyage, peinture...) sont en cours pour la rendre habitante et accueillante pour les mineurs d'iciquelques jours, venez nous donner un coup de main !!! Compétences en électricité et plomberie vivement recherchées...

    Voilà une petite liste provisoire de matériel nécessaire en urgence :

    - petit matériel électrique (ampoules, interrupteurs, cable,
    disjoncteurs différentiels...)
    - petit matériel de plomberie (chalumeau à abraser, raccords et tuyaux
    cuivre et/ou PET, robinets...)
    - radiateurs électriques
    - chauffes-eau
    - machine à laver
    - tables, chaises, meubles de rangement
    - vaisselle et ustensiles de cuisine
    - matériel de nettoyage
    - draps, couvertures, oreillers
    - linge de maison
    - matériel de bricolage
    - peinture/enduits et pinceaux/rouleaux
    ...
    et bien sûr de la nourriture et des sous-sous pour la cagnotte de lamaison !

     

     

    Le Centre de Ressources, de nouveau menacé 

    Le centre deressources est une assocaition qui fournit en location du matériel pour les manifestations culturelles du département. C’est un outil essentiel de la culture sur notre territoire.

    "La région à décidé: deux camions montent au centre de ressources lundi pour rembarquer le matériel technique sur Marseille. On se bat depuis 2j avec les élus locaux qui nous soutiennent. Les salariés ne peuvent pas faire grand-chose, mais si les asso et habitants des hautes alpes refusent de laisser partir le matos, ces camions repartiront vides ! Rdv lundi à 10h au Centre de Ressources de Veynes (pour prendre le café)"

    Vous pouvez signer la pétition ci-dessous :

     

     

    Voir la version en ligne

     

     

     

    De nouveau, les activités du Centre de Ressources sont menacées.
    >
    > Pour continuer à s'impliquer sur le territoire,
    > le Centre de Ressources a besoin aussi de l'implication de chacun.

    >


    >

    Signer la pétition de soutien en cliquant ci-dessus
    >


  • *Fête des possibles à Forcalquier

    *Fête des possibles à Forcalquier


  •  


  • Affichez cette newsletter dans votre navigateur.


  •  Affichez cette newsletter dans votre navigateur.


  • Bonjour,

     

    voici quelques informations de rentrée avant notre première soirée de la saison qui se tiendra le

    mercredi 4 octobre à 18h30 au cinéma le hublot de Laragne avec le film « Qu’est ce qu’on attend » de Marie Monique Robin 

    suivi d’un débat sur skype avec la réalisatrice (entrée au tarifs du cinéma).

    A bientôt,

    Le collectif « soupes et bobines »

     

    Jeudi 7 septembre à Gap, 

    Journée de mobilisation pour demander la prise en charge immédiate de tous les mineurs par  le Conseil départemental
                                                                  - (…) A partir de 14H, sur l'esplanade du Conseil départemental si aucune réponse institutionnelle n'est proposées aux jeunes : installation du campement pour la nuit.     
                                                                  - A 18h à la bourse du travail, réunion d'informations et de réflexion associations/syndicats        
                                                                  - Soirée solidaire sur l'Esplanade du Conseil départemental

                                                                  Vous êtes attendus à tout moment de la journée, pour discuter, vous informer ou participer aux préparatifs du campement ou des repas

     

    vendredi 15 septembre à partir de 18h à la maison Cézanne à Gap (façe aux urgences ) 

    CONTRE LES FRONTIÈRES, SOLIDARITÉ, LONGUE VIE À LA MAISON CÉZANNE
    Spectacle de théâtre sur l’insurrection de la Petite Agitée
    Chorale Révolutionnaire Les Meutes
    Concert de Rap soudanno-doien La Carie
    Cantine solidaire et glaces du Diois sur place

    Prix libre en soutien à Cézanne et à Un Toit Un Droit.


    samedi 16 et dimanche17 septembre à Saint Pierre d'Argençon  

    BUECH CONNECTION - Des arts, des gens et du son!

    Des concerts, des spectacles, des animations, le tout à prix libre, ça va être super!

    Samedi 16 septembre
    11h: L'Ile presque parfaite - Sam - Spectacle clown tout public
    Place de la Fontaine
    12h: La Tricoteuse d'Histoire - Contes tout public
    13h: Repas - Auberge espagnole
    14h30: La chanteuse Pa-Parfaite - Zou - Chanson con mais pas que...

    16h: Enchantées - Baptise Zilina - Marionnettes et musique tout public
    17h15: Les Furieuses - Spectacle/poésie/chanson +12 ans conseillé
    18h30: Les mécaniques du Pentalon - Clown/cirque Adultes
    19h30: Repas - snack/catering
    20h30: Archibald Spectacle musical - + 8ans conseillé

    21h30: Queen Sababou - Reggae

    22h45 : Skïzofred - Instrumental live sampling
    Dimanche 17 septembre
    14h: Les Semeuses - Opéra Accordéon

    15h: Scène ouverte

    18h: Taconnection - théâtre déambulatoire tout public
    19h: Rêves de comptoir - Théâtre gestuel danse tout public
    20h: Repas - catering/snack
    21h : Projection de courts métrages

    Et tout le week-end 

    Gratiferia (stand de troc/don)Atelier dessin Jeux Bar Restauration

    facebook du festival c'est là: https://www.facebook.com/events/1927041990900347/

     

     

     15 16 17 septembre à SAILLANS (Drôme) 

    festival « curieuse démocratie »

    Vendredi 15 septembre

    20h30 : Ouverture du Festival sous le chapiteau

    Table ronde participative :

    Samedi 16 septembre

    DÉCIDER DES ORIENTATIONS ET DE LA GESTION DE MON QUARTIER, DE MA

    COMMUNE ?

    Descendant avec des ateliers thématiques proposés et animés par des intervenants :

    1/ Animer une réunion participative (Tristan Rechid)

    2/ Porteur de Paroles : un outil d'expression et de mobilisation (La Turbine à graines)

    3/ La démocratie intérieure (Alain Aubry & Céline Poret)

    4/ Amplifier la coopération avec les outils numériques (Laurent Marseault)

    5/ Approche de la sociocratie/holacratie : pour une gouvernance partagée à l'échelle de la

    gestion d'une commune (Emma Pommetan)

    Dimanche 17 septembre

    Une journée pour construire ensemble et avancer sur nos territoires

    Définissons nos prochains pas suivant les différents contextes locaux :

    - Les assemblées locales naissantes

    - Les assemblées locales déjà constituées:

    - Présentation de Curieuses Démocraties et de La Belle Démocratie

    - Présentation par quelques groupes motivés pour 2020 de leurs prochains pas

    - Montage d'une plateforme nationale des listes participatives avec un prochain rassemblement

    dans quelques mois ?

    Dans la foulée, le 18 septembre toute la journée aura lieu une réunion plénière de la Belle

    Démocratie, qui permettra de rebondir sur les avancées réalisées au cours du festival.

    Vous êtes tous conviés à y participer si vous le souhaitez.

     

     

    Vendredi 29 septembre 2017 à 19 h Cinéma Le Royal 13, rue Pasteur 05000 GAP

    UN MONDE SANS ESPRIT La fabrique des terrorismes

    Conférence-débat proposée par l’AFREPSHA Avec le Professeur Roland GORI

    Roland Gori est professeur et l’auteur de nombreux livres parmi lesquels : La Dignité de penser, La fabrique des imposteurs ou L’individu ingouvernable ETUn monde sans esprit , son dernier livre (2017).

    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui se nourrit des surenchères de la haine et du désespoir. (…) comment sortir du «siècle de la peur» et renouer avec l’expérience sensible d’une nouvelle révolution symbolique qui donne au monde et à l’existence ce sens et cette cohérence politique et poétique dont nous sommes aujourd’hui orphelins ?

    10 €   TEL : 04 92 65 05 97  Email : afrepsha@orange.fr

     

     

     

    Informations

     

    Appel URGENT du réseau hospitalité  en faveur des migrants mineurs

     

    Don de vêtements pour enfants

    Les jeunes mineurs qui arrivent, y compris ceux qui sont mis à l'abri par le département, n'ont souvent qu'une tenue unique pour s'habiller. Ces jeunes sont actuellement 120 à Gap et aux alentours.

    Le secours catholique est d'accord pour récupérer les vêtements et les chaussures adaptés à des jeunes qui ont entre 15 et 18 ans, généralement minces, et dont la pointure de chaussures varie du 40 au 45.

    Vous pouvez déposer vos dons au Secours catholique, avenue du Commandant Dumont, aux heures suivantes :
    Lundi matin de 7h30 à 10h. Lundi aprem de 14h à 16h. Jeudi aprem : de 14h à 16h30. Vendredi matin de 7h30 à 10h. merci !

     

    Recherche de familles d’accueil

    Durant tout l'été, des jeunes mineurs ont été accueillis dans des familles et la solidarité s'est organisée pour fournir de la nourriture et des produits d'hygiène à ceux qui en avaient besoin.

    Actuellement, le département se dit débordé par l'arrivée de ces jeunes et, pour ne pas augmenter sa capacité d'accueil,  met à la rue un grand nombre d'enfants en les déclarant majeurs.

    Nous lançons donc un appel pour leur trouver des familles d'accueil, le temps qu'aboutissent les recours qu'ils engagent auprès du juge des enfants.

    Contact : reseauhospitalite@gmail.com

     

     

     

    Suite soirée sur les compteurs intelligents Lynky etc.

     

    Voici un remarquable argumentaire juridique, des plus étoffés, concernant l’installation des compteurs linky.

     -> Cet argumentaire relatif aux illégalités commises par ENEDIS pour le déploiement des compteurs linky expose en sa page 4 « ...[qu’] en cas de plainte d’un ou de plusieurs administrés à l’encontre de la société de pose pour violation de domicile, telle que prévue par les dispositions des articles 226-4 et 432-8 du Code pénal, le maire, s’il a laissé perdurer ces pratiques délictueuses après que celles-ci aient été portées à sa connaissance, peut lui aussi, aux côtés d’ENEDIS et EDF, être mis en cause pour complicité, selon les dispositions des articles 121-2, 121-3 et 121-7 du Code pénal.

    En tant que maire, il dispose en effet d’un pouvoir de police (art. L. 2211-1, L. 2212-1 et L. 2212-2 du Code des collectivités territoriales 9), qui lui permet de mettre fin à certains abus ou à tout acte qui se ferait en dehors du cadre légal, dès qu’il en a été informé. » 

     

    -> Il énonce page 10 « ...[que] Ce défaut d’assurance prive ENEDIS de toute possibilité de contraindre ses clients à accepter le Linky et ses risques, car personne ne peut contraindre quiconque à assumer un risque pour lequel il n’est pas assuré.

    Si ENEDIS n’est pas assuré, les collectivités locales censées prendre le relais en cas de sinistre ne le sont pas non plus, si l’on en croit les exceptions prévues par GROUPAMA dans le cadre de sa police VILLASSUR pour les collectivités 19. 

    Les collectivités ou leurs représentants peuvent donc faire l’objet de poursuites au civil comme au pénal.  

    Car aucune compagnie d’assurances depuis 2003 ne couvre les risques et dommages résultant d’une technologie liée aux champs électromagnétiques. Ce manquement constitue à lui seul un motif de refus du compteur LINKY." 

     

     -> Il résume la situation délictuelle qui caractérise aujourd’hui en France la pratique du gestionnaire de réseau de distribution publique d’électricité SA ENEDIS :

    1 – Pratiques commerciales agressives interdites par le Code de la consommation, en violation des articles L. 121-6, L. 121-7, L. 132-10 et L. 132-11. 

    2 – Installation forcée, hors la loi, en l’absence de la notion d’obligation d’installation, aussi bien dans la réglementation européenne que française. 

    3 – Installation contrainte, hors la loi, en l’absence de l’accord préalable du client et/ou de la signature d’un avenant, obligatoires en pareil cas. 

    4 – Violation de l’article 2 du Code civil. 

    5 – Violation des articles L. 111-1 et L. 111-2, L. 224-1 à L. 224-7, ainsi que R. 212-1 alinéa 3 et R. 212-2 alinéa 6 du Code de la consommation (interdiction de modifier un contrat unilatéralement). 

    6 – Pour les compteurs situés à l’extérieur d’une propriété, mais à l’intérieur de son bornage, et remplacés sans l’accord du client : violation des articles 226-4 et 432-8 du Code pénal. 

    7 – Pour le transfert des données personnelles des clients entre le compteur et le concentrateur par courant porteur en ligne (CPL) : absence d’une licence opérateur télécom obligatoire, permettant la transmission de données (data) par voie hertzienne ou par onde radio sur le territoire national, en violation du décret no 93-534 du 27 mars 1993. 

    8– Concernant la captation et l’utilisation sans autorisation de la courbe de charge et des données personnelles : violation des engagements signés par EDF avec la CNIL en juin 2014, ainsi que de la recommandation de la CNIL du 2 décembre 2010 et de sa délibération du 15 novembre 2012 ; violation de l’article L. 341-4 du Code de l’énergie,  ainsi que de l’article 38 de la loi no 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés. 

    9 – Pour l’absence de l’assurance responsabilité civile professionnelle et de l’assurance biennale et décennale obligatoires : violation des articles 1792-3, 1792-4 et 1792-4-1 du Code civil. 

    10 – Pour les emplois non qualifiés des poseurs de LINKY : violation du décret no 1998-246 « relatif à la qualification professionnelle exigée pour l’exercice des activités prévues à l’article 16 de la loi no 96-603 du 5 juillet 1996 relative au développement et à la promotion du commerce et de l'artisanat ». 

    Si vous avez des doutes, il vous appartient de contrôler les allégations de cet argumentaire fort bien documenté. Pour ma part, j’en ai mesuré toute la pertinence.  

    Les instigateurs de la paralysie des pouvoirs publics locaux concernant le refus très attendu des compteurs linky ne seront pas les payeurs le moment venu.

     

    -> De fait, la justice donne raison à un retraité relaxé de "violences" après avoir expulsé un technicien Linky. Le juge de proximité a évoqué la "légitime défense des biens" et jugé la réaction du prévenu « proportionnée à l’agression ».
    http://www.sudouest.fr/2017/06/20/ile-de-re-un-retraite-relaxe-de-violences-apres-avoir-expulse-un-technicien-linky-3548521-1570.php?xtmc=ile+de+ré&xtnp=1&xtcr=1

     

    -> Par ailleurs vous n’êtes pas sans ignorer que Madame la Ministre de l’Environnement par courrier en date du 21 avril 2017 a rappelé au président d’ENEDIS que le compteur linky n’est pas obligatoire. 

    http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/010655-01_courrier_ministre_cle2a3e7f.pdf 

     

     -> Pourquoi installer des compteurs «...  fragiles, à l’obsolescence rapide, instruments de contrôle et de surveillance liberticides, aisément piratables, excessivement coûteux par l’infrastructure qu’ils nécessitent, énergivores et gaspilleurs, source de rayonnement électromagnétique nocif pour l’environnement et la santé de tous. » alors que l’usager dispose, dans le comerce, pour maîtriser sa consommation d’électricité, d’instruments très fiables et performants ? Les appareils de mesure de consommation électrique, tout simplement !

    http://www.puremaison.fr/59-appareil-de-mesure-consommation-electrique

     

    -> Quant à l’utilité des compteurs linky face à l’indispensable transition énergétique, elle est non avérée selon plusieurs experts. Les deux pièces jointes pourront vous en convaincre.

     

     -> En attendant, le nombre de témoignages des personnes  affectées par l’installation du linky dans leur logement ou dans les logements voisins, ne cesse d’augmenter. Vous pouvez prendre connaissance des souffrances de ces personnes et mesurer le poids de votre responsabilité dans ce domaine en cas d'inaction.

    https://docs.google.com/document/d/1uum9od-sraVqaKxnEZwn98rtbX5pCzMuAOSTICud5jg/edit

     

    -> 380 communes recensées à ce jour rejettent les compteurs communicants http://refus.linky.gazpar.free.fr/

    Ne pensez-vous pas qu'il existe à ce jour suffisamment de preuves pour que votre conseil municipal conforte la position de ces 380 communes courageuses ? 

     


  •  

    Bonjour à tous,

    Voici un message encore en continuité avec nos soirées soupes et bobines,

    Le collectif.

     

    APPEL À SOLIDARITÉ AVEC LES MINEURS ISOLÉS EN EXIL

    OUVERTURE D'UN LIEU D'ACCUEIL À VEYNES - BESOIN DE COUPS DE MAIN,
    SOUTIENS ET DONS MATERIELS


    Face à la situation d'urgence et à la mauvaise volonté de l'État et du
    Département des Hautes-Alpes, une maison (à l'abandon depuis plus de 10
    ans et appartenant à un obscur office foncier public marseillais) est
    réquisitionnée à Veynes pour loger des migrants mineurs laissés à la
    rue.

    Nous avons besoin d'aide pour assurer un accueil digne et solidaire de
    10 à 20 jeunes dans cette maison, préparer des repas, donner des cours
    de français, organiser des activités diverses et variées (bricolage,
    jeux, randonnée...), accompagner dans les démarches administratives
    (reconnaissance de minorité, demande d'asile, scolarité...) et tout
    simplement faire vivre le lieu !

    Nous avons besoin de nourriture, vêtements, produits d'hygiène, matelas,
    couvertures et draps, meubles, machine à laver, bouteilles de gaz... et
    aussi de sous pour la cagnotte !

    Nous exigeons immédiatement des conditions d'accueil dignes pour toutes
    et tous les exilé-e-s arrivant en France, et nous nous organisons depuis
    nos villages pour rendre possible cet accueil solidaire !


    Des habitant-e-s solidaires des Alpes du Sud - Collectif CHUM (Centre
    d'Hébergement d'Urgence de Mineurs exilés)


    La "maison des chefs de gare » est située 23 avenue des Martyrs à Veynes
    (rond-point direction Grenoble, 300m à gauche)


    Des travaux (électricité, plomberie, nettoyage, peinture...) sont en
    cours pour la rendre habitante et accueillante pour les mineurs d'ici
    quelques jours, venez nous donner un coup de main !!! Compétences en
    électricité et plomberie vivement recherchées...

    Voilà une petite liste provisoire de matériel nécessaire en urgence :

    - petit matériel électrique (ampoules, interrupteurs, cable,
    disjoncteurs différentiels...)
    - petit matériel de plomberie (chalumeau à abraser, raccords et tuyaux
    cuivre et/ou PET, robinets...)
    - radiateurs électriques
    - chauffes-eau
    - machine à laver
    - tables, chaises, meubles de rangement
    - vaisselle et ustensiles de cuisine
    - matériel de nettoyage
    - draps, couvertures, oreillers
    - linge de maison
    - matériel de bricolage
    - peinture/enduits et pinceaux/rouleaux
    ...
    et bien sûr de la nourriture et des sous-sous pour la cagnotte de la
    maison !

     



  • STAGE de WENDO VERBAL

    - S'exprimer avec clarté, Fermeté et Assurance
    - Riposter aux Agressions Verbales
    - Des Postures Positives & des Mots pour se libérer des Maux !

    À REILLANNE, Salle Polyvalente

    Samedi 16 septembre (9h00-17h30)

    ASSOCIATION WENDO PROVENCE Renseignements & inscription :
    Site Web : www.wendo-provence.fr
    Courriel : wendo.provence@gmail.com
    Tél. : Chan 06 95 88 22 23
    Facebook : Wendo Provence

    LE WENDO VERBAL
    Le Wendo (philosophie, valeurs, techniques), mais aussi des outils empruntés à la pédagogie de l’équité, à la psychologie, aux thérapies brèves, à l’analyse transactionnelle, à la sociolinguistique… ont enrichi la matière de notre stage de formation relationnelle et d’autodéfense verbale. Un peu de théorie, des documents, des exercices, des échanges constructifs, ludiques et solidaires.

    o Nous Exprimer avec Clarté, Fermeté et Assurance
    o Renforcer notre Estime de soi et notre Confiance en soi
    o Favoriser le Dialogue et le Respect mutuel
    o Prévenir, Désamorcer ou Stopper une Agression
    Verbale, Comportementale ou Physique
    o Garder notre Calme et faire respecter nos Limites
    o Identifier les Agressions Verbales
    o Connaître nos Droits et les Lois
    o Posséder des Techniques d’autodéfense verbale
    o Créer des Ripostes verbales adéquates
    o Développer notre Sens de la Répartie
    o Renforcer notre Autonomie et notre Assertivité