• Infos Locales

    Envoyer votre annonce à:

          groupe.reve04jabron-durance@orange.fr

    ou utiliser la rubrique "Contact"

  •  

     

    Bonjour,

    Cycle « Des soupes et des bobines »

    Vendredi  27 avril

    à EYGUIANS - Garde Colombe

    18h30, salle polyvalente

    Subir les ondes ?

    L’environnement électromagnétique en question

    Avec Michèle RIVASI

     
       

     

    *[SoupesEtBobines] vendredi 27 avril 18h30 Eyguians -  les ondes électromagnétiques en question  - avec Michèle RIVASI

     

    *[SoupesEtBobines] vendredi 27 avril 18h30 Eyguians -  les ondes électromagnétiques en question  - avec Michèle RIVASI

     

    Participation libre Organisé par le collectif « soupes et bobines », ipns, 2018 Contact : soupesetbobines@orange.fr ;

    web : https://soupesetbobinesblog.wordpress.com/

     

     

     Nous baignons dans un environnement d’ondes radios ou ondes électromagnétiques.
    Portables, wifi, radio,  réseaux, ont considérablement  transformé notre quotidien et démultiplié nos modes de communication et d’information.

    Cette soirée aura pour objectif de préciser :
    Quelle est la nature physique de ces différents types d’ondes et quelle compréhension en avons-nous ?
    Quel effet cet environnement vibratoire peut-il avoir sur notre organisme ?

    En quoi sommes-nous les cobayes d’un développement technologique accéléré ?


    D’autre part, des  personnes développent une hypersensibilité  et de nombreux symptômes, invalidant à différents degrés :
    Quelle connaissance avons-nous de ce phénomène ?
    Quelles précautions  ou réglementations supplémentaires sont nécessaires ?
    Quel déni ou quelle prise en compte de cette réalité ? quels enjeux de santé publique face à quels enjeux économiques socio et financiers ?
    Dans notre département des zones blanches existent encore  et dans le Haut Buech un projet d’accueil et de soins pourrait voir le jour..

     

     

     

    Avec Michèle RIVASI

    Michèle Rivasi est députée européenne depuis 2009 (Europe Écologie Les Verts), Co-fondatrice et première présidente de la Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD) en 1986, après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl.

    Michèle Rivasi cofonde, avec Corinne Lepage, l'Observatoire de vigilance et d'alerte écologique (Ovale). Elle est également vice-présidente du Centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (CRIIREM), et ancienne directrice de Greenpeace France (2003-2004). Elle est une spécialiste des questions de santé environnementale au Parlement européen.

     

    A bientôt,

    Le collectif « soupes et bobines »


  • Cher-e-s tou-te-s,

     

    Vous êtes des acteurs et partenaires pour le développement de la biodiversité de notre territoire et/ou de notre village.

     

    Vous, qui œuvrez depuis plusieurs années pour faire de Volonne un « Village-Nature » et plus généralement de notre territoire (CCMD / PAA / CD04) un « Territoire-Nature » :

    Seriez-vous partants pour nous réunir et répondre à l’appel du CEREMA en mettant en valeur nos actions pour la biodiversité ?

     

    Au travers du questionnaire  ci-joint, il s’agira de montrer ce que nous mettons tous en œuvre, ici, sur notre territoire, au fil des ans, pour préserver la nature et sensibiliser chacun à la respecter :

    Aménagement de notre Espace Naturel Sensible autour de la retenue de l’Escale - Projet EcoTouristique – Réserve Ornithologique de Haute Provence – Classes Durance – Camping Clé Verte – Première Ecobalade autour du lac – Démoustication alternative - lutte contre les proliférations renouée du Japon, ailanthe – JMZH, printemps des castors, fête de la Nature – L’EcoQuartier cœur de ville – PLU et SCOT - densification urbaine pour éviter l’étalement urbain – Plan de gestion de notre forêt – certification PEFC – préservation de notre ressource eau - signature du SOURSE – passage à l’aspersion sous pression - Baromètre du Développement Durable – Village fleuri et concours « Volonne en fleurs »  - serre et arboretum – un arbre pour le climat – 10000 coins nature dans les écoles - Jardins pédagogiques – jardins partagés – aire de jeu naturelle – Refuge LPO - Journées de la Transition – Jour de la Nuit et réduction de la pollution lumineuse – Plateforme compost à la cantine – Signature de la Charte Région sans Pesticides - formation des équipes à « zéro pesticide en zone non agricole » – Plan de Gestion différenciée des espaces naturels – TEPCV – TZGZD - convention avec la fondation « 30 Millions d’Amis » - Plan de gestion cynégétique – Soutien à l’agriculture biologique - Opérations de nettoyage des rivières et de mise en valeur du patrimoine culturel et naturel – Ballade Au fil de l’eau – inventaires, conférences, débats, expos sur la nature - …

     

    En participant à cette démarche, nous côtoierons d’autres villages, comme nous, qui faisons ce choix de préserver notre environnement et pourrons bénéficier ainsi d’échanges d’expériences enrichissants.

    C’est aussi l’occasion de faire le point sur tout ce qui est entrepris sur notre territoire en faveur de la biodiversité.

    Alors, peut-être, les évaluateurs constaterons, à l’automne, que nous sommes un « Village-Nature » dans un « Territoire-Nature »

    et nous accueillerons alors une nouvelle petite libellule à Volonne, sur notre Agglo et dans notre Département ! J

    Toutes les collectivités peuvent choisir de participer "à la carte" :
    - simplement établir un état des lieux de leurs pratiques dont le niveau de performance sera évalué et reconnu par l'appellation "Village-Nature", "Ville-Nature" ou "Intercommunalité" de niveau 1 à 5 libellules,
    - présenter en complément 3 actions exemplaires et concourir au titre de "Capitale française de la Biodiversité 2018" !

    L’idée, c’est de remplir ensemble ce questionnaire et que nous élaborions aussi les 3 fiches action suivantes :

     

    FICHE ACTION 1 - AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

    Le Projet Ecotouristique de la retenue de l’Escale  - une planification en faveur de la biodiversité

    (participation notamment de l’équipe PAA et La Cistude-LPO-Pic Vert)

     

    FICHE ACTION 2 - BIODIVERSITÉ LOCALE

    L’EcoQuartier de Volonne – un espace de protection et de reconquête de la biodiversité

    (participation notamment de l’équipe de maitrise d’œuvre - Hélène et Christiane, de la LPO et des écoles)

     

    FICHE ACTION 3 - BIODIVERSITÉ ET CITOYENNETÉ

    Les Classes Durance – Un large partenariat pour sensibiliser à la Nature

    (participation notamment de l’équipe PAA, Jessica, la MRE, La Cistude, le camping)

     

    Ce serait formidable que nous parvenions à remplir dans les temps ce questionnaire et ces 3 fiches actions…

    à renvoyer au plus tard le 14 mai 2018, c’est dans un mois !

     

    Je vous propose pour cela 2 réunions de travail à Volonne, auxquelles vous êtes tous conviés  :

    - Mardi 24 avril à 14h

    - Vendredi 4 mai à 10h

     

    Bzzz bzzz bzzzzzzzzzz !*

    (*Merci pour votre mobilisation ! disent les insectes) J

     

    A très vite,   

    Sandrine COSSERAT

    Maire de Volonne

    Conseillère Départementale

    06 10 27 48 02

          

     

    De : ecoquartiers - CEREMA/DTerSO/DAIT/GHVS emis par CHARMES Catherine - CEREMA/DTerSO/DAIT/GHVS [mailto:catherine.charmes.-.ecoquartiers.ghvs.dait.dterso.cerema@cerema.fr]
    Envoyé : mercredi 28 mars 2018 14:20
    À : LA LETTRE DU CLUB ECOQUARTIER - DGALN/DHUP/AD4 <CLUB.ECOQUARTIER@developpement-durable.gouv.fr>
    Objet : Qui sera élue « Capitale française de la Biodiversité 2018 » ?

     

    Qui sera élue « Capitale française de la Biodiversité 2018 » ?

    L'Agence française pour la Biodiversité (AFB), l'agence régionale pour la Biodiversité en Île-de-France (ARB îdF), et Plante & Cité organisent la huitième édition du concours national "Capitale française de la Biodiversité". Le concours Capitale française de la Biodiversité s’adresse depuis 2010 aux communes et aux intercommunalités françaises. Il est soutenu par les ministères de la Cohésion des Territoires et de la Transition écologique et solidaire, et s’appuie sur de nombreux partenaires, réunis au sein de son Comité scientifique et technique.

    Les objectifs de l'opération sont multiples :
    pédagogie (donner des idées d’action aux agents et élus des collectivités),
    transversalité (créer du dialogue entre différents services et élus au sein de la collectivité),
    valorisation et promotion (par le biais des trophées et des « libellules » accordées)
    identification et partage mutuel des bonnes pratiques (par le biais du recueil d’action, des ateliers régionaux et des visites de terrain).

    Thème 2018 : « Conception et gestion écologique des espaces de nature » 

    L’édition 2018 mettra en avant les actions de communes et intercommunalités françaises en matière de conception écologique des espaces de nature (depuis la trame verte et bleue en passant par les plans paysages intégrant les fonctionnalités écologiques jusqu’à la restauration écologique et la création de nouveaux espaces de nature) et de gestion écologique, qu’il s’agisse d’espaces de nature ordinaire ou plus spécifique, espaces verts urbains tout autant que réserves naturelles.

    L'opération comprend une phase de sensibilisation et d'information au travers d'ateliers régionaux en mars et avril, un questionnaire à remplir par les collectivités et à renvoyer au plus tard le 14 mai 2018, une phase d'évaluation des candidatures et de visites de terrain de juin à septembre, et une phase de valorisation à l'automne avec la communication du palmarès 2018 et la publication du recueil d'actions exemplaires des collectivités autour du thème de l'année.

    Toutes les collectivités peuvent choisir de participer "à la carte" :
    - simplement établir un état des lieux de leurs pratiques dont le niveau de performance sera évalué et reconnu par l'appellation "Village-Nature", "Ville-Nature" ou "Intercommunalité" de niveau 1 à 5 libellules,
    - présenter en complément 3 actions exemplaires et concourir au titre de "Capitale française de la Biodiversité 2018" !

    Nouveauté 2018 : les villages peuvent participer aussi !

     Pour en savoir plus : www.capitale-biodiversite.fr

    --


  • * Le collectif EAU PUBLIQUE aide la Marche "les cobayes et lancent l'alerte"

    * Le collectif EAU PUBLIQUE aide la Marche "les cobayes et lancent l'alerte"

    * Le collectif EAU PUBLIQUE aide la Marche "les cobayes et lancent l'alerte"

    * Le collectif EAU PUBLIQUE aide la Marche "les cobayes et lancent l'alerte"


  •  

     

    Pour notre prochaine rencontre TRICOT

    je vous propose de nous retrouver

    au Papotin à St Vincent/Jabron

    Le jeudi 26 Avril prochain .

    Contact : 04 92 62 88 57


  • Bonjour à tout-e-s,

    L'association GESPER (Digne-les-bains) lance un projet via "Mon Projet pour la planète" et vient de passer la première étape de sélection! La seconde étape est celle du vote citoyen! Pour que notre projet soit retenu, il nous faut donc beaucoup de votes ! Alors nous comptons sur vous pour nous apporter vos voix!

    Le projet vise à créer des réseaux de citoyens "guides composteurs-pailleurs" dans les Alpes de Haute-Provence, puis en Région PACA (il y en a plein dans le nord de la France, mais pas ici!). Cela permettra d'accompagner et de former des bénévoles pour qu'ils puissent participer au développement du compostage et des bonnes pratiques comme le paillage au jardin. Et ainsi réduire de 30% les déchets de nos poubelles, créer des sols riches et vivants pour nos terres et jardins!

    Les votes sont ouverts pendant 1 mois....(clôture le 11 mai 2018).

    Grâce à vous, ce projet pourra voir le jour; retrouvez tous les détails du projet directement sur le site ou en suivant le lien ci-dessous (il suffit juste d'indiquer vos nom/prénom et un mail puis....de voter) ! Lien pour voter: https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr/projects/plan-climat/collect/depot-des-projets/proposals/creation-d-un-reseau-de-composteurs-pailleurs-benevoles

    En vous remerciant d'avance de votre soutien!

    Fanny Lorgeron 
    Directrice 
    GESPER
    Tél: 04 92 34 33 54
    facebook:  www.facebook.com/gesper04
    web: www.gesper.eu
     

     

     

  • Bonjour,

    Bien sur, Sisteron, le Jabron, les Alpes de Htes Provence, c'est protégé... même si parfois c'est pas facile..

    Bien sur, on se croise au marché, on fait deux bouts de commentaire sur le monde, on se positionne rapidement, histoire de dire...

    Bien sur, chacun a sa lutte, une agriculture responsable, de la solidarité, les compteurs Linky, les éoliennes, l'éducation intelligente des petits, les migrants, NDDL...

    Bien sur, chacun s'informe au mieux au plus loin des manip des mass média et du spectacle des "chroniqueurs" ou "experts" agréés. 

    Bien sur nos indignations sont foison... En plus, il y a aujourd'hui une guerre à NDDL...

    Alors, voilà une proposition que je trouve intéressante...
    Pourquoi ?
    Simplement parce qu'elle est ouverte, transversale, sans dogmatisme et positive :  "chercher ce qui nous rassemble".

    Un peu parisienne,  elle pourrait devenir et s'inventer "provinciale"...

    Comme ici tout commence par à boire et à manger, si quelques uns d'entre vous (16 personnes de mes adresses perso) se manifestent je proposerais une date un lieu et une heure pour que nous en parlions...

    Peu temps en ce moment mais une furieuse envie de bouger!!

    Bien à vous
     
    Catherine
    06 61 76 43 33

    PS / Bien sur? vous diffusez à votre guise
     
     

  • Bonsoir,

    Nous avons tenu ce soir la réunion préparatoire à la Marche des Cobayes sur les Alpes de Haute Provence.
    Je vous fais ici une synthèse pour Manosque, 1ère étape après les Bouches du Rhône. Je mets en copie des personnes potentiellement intéressées par la journée.

    Organisation journée :
    Les marcheurs arriveront à Cadarache le 8 en matinée (horaires à confirmer). Des marcheurs locaux peuvent les rejoindre. Ils marcheront jusqu'à Manosque pour une arrivée vers 17h. A leur arrivée, une animation est à prévoir. Les thèmes de la gestion publique de l'eau et de la pollution de l'eau ont été retenus.
    Pour ce faire, Bernard Mounier (co-organisateur de la Marche) souhaite se mettre en lien avec le collectif local sur l'eau via Claude Testanière. Merci à vous par avance de voir pour l'organisation qui consistera à prévoir une salle, communiquer, prévoir la nature des interventions pour la soirée et prévoir peut-être un petit buffet.

    Hébergement des marcheurs :
    Il est prévu une 30aine de marcheurs à héberger. Geneviève Gueymard veut bien faire la synthèse de toutes les propositions d'hébergement. Merci de vous adresser à elle.

    Je vous remercie d'avance pour l'attention que vous réserverez à ce message et pour l'organisation locale que vous mettrez en place. Merci aussi de relayer l'initiative pour associer le maximum de personnes !
    Dans le mail qui suit, vous pourrez prendre connaissance des grandes lignes du projet.

    Cordialement
    Colette Charriau


    -------- Message transféré --------

    Sujet : [congres-2016-paca] Coordination régionale de la Marche "les cobayes lancent l'alerte" pour la santé environnement = mardi 27 mars à 18h30 à Marseille
    Date : Tue, 20 Mar 2018 11:23:54 +0000
    De : BARLES Sebastien <sebastien.barles@europarl.europa.eu>
       
       



    Bonjour,

    La Marche pour la santé environnementale baptisée "Les Cobayes lancent l'alerte" qui reliera Fos sur mer à Paris entre le premier mai et le 30 juin prend forme et s'organise.

    Celle-ci  passera par Martigues le 2 mai, Marseille entre le 3 mai et le 5 mai, Bouc Bel Air et Gardanne le 5 mai, Aix le 6 mai, Peyrolles le 7 mai, Cadarache le 8 mai, Chateau Arnoux le 9 mai et Sisteron le 11 mai. Beaucoup de militantEs  de notre région sont d'ores et déjà impliqués, mais nous comptons sur vous pour nous aider à organiser les étapes locales et pour nous rejoindre pour marcher 1 ou plusieurs jours!

    Avec de nombreuses organisations, syndicats, associations de victimes, associations environnementales, personnalités, ... nous marcherons pour :
    1) Rassembler les personnes isolées, invisibles et victimes dans leur travail, dans leur lieu de vie, dans leur alimentation, dans leurs soins… de produits toxiques, de produits de santé défectueux, de polluants dangereux pour la santé et les générations futures
    2) Créer un mouvement citoyen et un éveil des consciences contre l’inertie des pouvoirs publics en matière de santé environnementale
    3) Faire entendre la voix des victimes du système et de la capture scientifique et réglementaire des lobbys sur nos vies
    4) Contraindre à l’action les pouvoirs publics sur cette 4eme crise écologique, la crise sanitaire et environnementale qui compromet notre futur et celui des générations à venir
    5) Réclamer Justice / réparation / reconnaissance / indemnisation des victimes de la crise sanitaire et environnementale avec l'inversion de la charge de la preuve (ce doit être à l'industriel de prouver l'innocuité de son produit et non à la victime de prouver le lien de causalité entre sa pathologie et le facteur de pollution ou le pdt toxique)
    6) Exiger une recherche, une expertise et une justice indépendante et refonder toutes les méthodes d’évaluation et d'homologation avec un contrôle citoyen
    7) Renforcer la protection de la santé au travail en rétablissant les CHSCT.

    Nous vous invitons à la réunion du comité d'organisation de la Marche et de son accueil dans notre région où seront évoquées les questions de logistique , de communication, la manifestation thématique lors des étapes... = Mardi 27 mars à 18h30 à Marseille au Court Circuit (23 place Notre Dame du Mont).

    En espérant pouvoir compter sur votre présence.

    Pour plus d'infos :
    Vous êtes aussi invités à signer cette pétition pour soutenir notre démarche et renforcer nos revendications lorsque nous serons entendus par les autorités publiques. Nous avons besoin de la plus large mobilisation citoyenne tout au long de la marche et via notre appel que nous vous demandons de signer.
    Notre appel est désormais accessible en ligne et vous pouvez le signer directement sur:
    https://www.change.org/p/ président-de-la-république- malbouffe-pollutions-expos ition-aux-produits-toxique s-lobbys-basta-agissons

    Autre bonne nouvelle: nous avons désormais un site internet qui contient toutes infos sur la marche, une plateforme d'inscription aux étapes, une plateforme de signature et l'appel à signer:
    marchedescobayes.org

    Vous pouvez également suivre toute l'organisation de la Marche sur les plateformes suivantes (n'hésitez pas également à les relayer):
    Facebook: https://www.facebook.com/ marchetouscobayes
    Twitter: https://twitter.com/ marchecobayes
    Instagram: https://www.instagram.com/ marchetouscobayes

    Pour faire un don ça se passe ici:
    https://www.helloasso.com/ associations/ citoyens-sante-environnemen t/collectes/ marche-verite-et-justice-po ur-la-sante-environnementa le

    Nous avons besoin de votre aide pour relayer toutes ces informations le plus possible, plus qu'un mois et demi avant le début de la marche! N'hésitez donc pas à diffuser cet email le plus possible, vous abonner à nos diverses plateformes, signer la pétition et faire un don. Mille merci d'avance


  • Bonjour,

     

    Un truc grave qui nous pend aux nez.

     

    Vous êtes à Sisteron ou sur la route qui mène à Volx, nous pouvons donc co-voiturer.

    (06 51 70 99 04)

     

    Merci de diffuser largement.

     

    amicalement,

     

    Bernadette

     

     

     

    *Stop CETA : réunion publique le 7 avril, 16h30, à Volx par la Conf' 04

     


  • Bonjour,

     

     

     

    Après le succès du premier « Salon bio des Alpes », qui a réuni en juin dernier 1200 visiteurs, 90 exposants et 5 conférenciers, la deuxième édition du salon se tiendra le dimanche 22 avril 2018.

     

    Comme l‘an dernier, ce sera au Quattro de Gap, 56 avenue Emile Didier, de 10h à 19h. Entrée : participation libre.

     

     

     

    Une centaine d’exposants vous y attendront dans des domaines aussi variés que l’agriculture biologique, l’habitat sain, les médecines alternatives, l’artisanat durable, la mobilité douce, les énergies renouvelables, etc.

     

    Des expositions, animations et conférences seront proposées : panneaux solaires, pressoirs à fruits, séchoirs solaires, bières, vins, vêtements (stylistes), glaces, électricité biotique, massages, dégustations, etc.

     

     

     

    Quatre conférences :

     

    - Pourquoi la bio est-elle meilleure pour la santé ?

     

    Denis Lairon, directeur de recherche émérite à l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) et expert en nutrition, répondra à cette question, preuves scientifiques à l’appui.

     

    - La parentalité positive.

     

    Par Laure Thuet - Consultante en éducation bienveillante et positive : Vous vous sentez parfois démunis devant certains comportements de vos enfants ? Sans punition, cri, fessée, est-ce réaliste ? Et si on prenait le chemin d’une éducation consciente et informée ?

     

    - Le shiatsu :

     

    Découvrez le shiatsu, une forme d’acupuncture avec les doigts. Thérapie japonaise, le shiatsu base sa pratique sur les théories de la médecine traditionnelle chinoise. Par Sonia Hodoul - Praticienne certifiée et installée depuis 15 ans.

     

    - Trucs et astuces pour réduire sa facture énergétique au quotidien.

     

    Jean Ganzhorn (société « Eco-mesures ») rend accessible à tous la compréhension du fonctionnement des différents appareils qui meublent notre quotidien. Débutants ou confirmés trouveront des réponses à leurs questions dans cette formation pratique sur les économies d’énergies à la maison.

     

     

     

    Vous trouverez toutes les informations sur le site www.salon-bio-alpes.fr 

     

    N’hésitez pas à faire circuler cette information ; des tracts et des affiches sont disponibles en pièce jointe, et téléchargeables sur le site (rubrique « médias »).

     

     

     

    AUTRES MANIFESTATIONS LOCALES : 

     

    - 20/04, 18h30, à Eygliers (auberge du Roy) : exposition, film et conférence-débat sur le thème « la Durance en échange », gratuit : www.rivieresethommes-paca.fr 

     

    - 12/05, à La Beaume : « Tous en bottes », foire de la consommation locale (agriculture, artisanat, éco-habitat, musique, conférences,…), gratuit : http://buechcooperactifs.com

     

    - 23 au 27/05, partout dans les Alpes : Fête de la nature : sorties-nature, expositions, conférences, projections, gratuit : https://fetedelanature.com

     

    - 15, 16 et 17/06, à Serres : 5ème édition de Rafiotcyclé, animation ludique sur le recyclage, gratuit : www.rafiotcycle.com 

     

    - 01 & 02/09, à l’Albenc (38) : 22ème édition de la foire bio : 220 exposants, conférences, spectacles, gratuit : www.enisere.asso.fr 

     

    - 08 & 09/09, à Embrun : 20ème édition de la foire bio Génépi : 200 exposants, 20 conférences, animations et spectacles, gratuit : www.genepi-foire-bio.org 

     

    - Octobre à Embrun : salon du véhicule électrique (SyME 05) : www.syme05.fr 

     

     

    *Deuxième SALON BIO à Gap le 22 avril !

     


  • La météo pour les nuls...

    Le 30 mars à 20 heures 30

    au Papotin, à Saint-Vincent

     


  • Chers amis de la vallée de la Méouge
    et d’ailleurs,

     
     depuis 4 ans nous avons organisé
    une fête intercommunale et inter scolaire,
    La Fête du Printemps...
    Mais, elle n'aura pas lieu cette année,
    car pour cette année 2018
    les bénévoles ont annoncé avoir besoin
    d'un repos bien mérité...

     
    Mais les enfants et les enseignants des 3 écoles
    (Séderon, Barret, Eourres),
    sont tous motivés pour continuer à tisser
    le lien entre eux...
    Ils se donnent et vous donnent rendez-vous 
    le 3 avril 2018 pour
    "Le Voyage des Mots":
    une fête inter scolaire
    pour fêter le printemps en poésie! 

     

    La réalisation de cette fête se fera sans subventions.
    Alors pour la rendre possible,
    nous avons besoin de vous !
     
    Pour soutenir le lien entre nos 3 écoles de la vallée,
    pour offrir un spectacle vivant aux enfants, 
    pour soutenir la création d'un recueil de poésies
    écrit par les enfants,
    nous avons besoin de 1200€.
     
    Aidez-nous par un don, petit ou grand, 
    et en diffusant l'information autour de vous.
     
    Pour faire un don et pour plus d'infos,

     
    Merci à vous! N’hésitez pas à faire tourner cette info autour de vous!
     

    Miska et l'association VieLaJoie pour les liens et la culture dans la vallée de la Méouge!


  •  

    Permaculture - Greffe de fruitiers...

    Le 31 mars

    au Moulin de la Viorne aux Omergues

    Après-midi greffe des arbres sur le sauvageSamedi 31 mars de 13h30 à 17h3O au Moulin de la ViorneAvec Michel Philippo de l'Association LESA 

    Pour la plupart des arbres fruitiers, la greffe est le meilleur moyen de conserver les caractéristiques d’une variété, par reproduction végétative. 

    La greffe « sur le sauvage » est une technique ancestrale qui consiste à utiliser comme porte-greffes des arbres que l’on trouve spontanément dans la nature​.​​En théorie et pratique, Michel Philippo vous expliquera le principe de la greffe et comment reconnaître les portes-greffes.

    En théorie et pratique, Michel Philippo vous expliquera le principe de la greffe et comment reconnaître les portes-greffes. Tarif: 10€Inscriptions et renseignements auprès de Yaëlle et Vincent De Bruyne: 04 92 62 01 65 - 06 14 65 52 43 

     


  • *théâtre-forum du 24 mars Un écueil dans l'accueil


  •  

    Jeu / Conférence de rédac'  Samedi 17 mars, 10h, MJC de St-Auban 

    L'Ecrié est un journal 100 % cousu main ! Il est rédigé, illustré, mis en page par des habitant.es du territoire.  La prochaine réunion décidera des thèmes du prochain numéro. Nous ferons une conférence de rédaction sous forme de jeu. Venez nous rejoindre !


    *Conférence de rédac' ce samedi à la MJC


    --

    Maison des Jeunes et de la Culture de Chateau-Arnoux-Saint-Auban
    Maison des Associations - RN 96 BP 10 - 04600 Saint-Auban
    04.92.64.17.24

  • Le mouvement de la Paix, la toile du Laragnais,

    le collectif Soupes et Bobines

    vous proposent

     

     

    Le Vendredi 23 Mars à 20h30

    au Cinéma «LE HUBLOT» à Laragne 

    *Ven 23 Mars 20h30 hublot  à Laragne- film+débat "la bombe et nous"

    La bombe et nous

    Un film de  Xavier-Marie Bonnot - Documentaire,  France, 2017, 70 minutes L’arme atomique aujourd’hui :Une autre fin du monde est possible ! 

     

    Sommes-nous pris au piège de l’arme nucléaire?

    Peut-on vivre sans elle?

    Peut-on penser le monde autrement que par un équilibre de la terreur?

    Est-elle, au contraire, un gage de paix et de stabilité?

     

    Avec des intervenants de tous bords : militaires, scientifiques, historiens, militants, hommes politiques, ce film se propose de porter la réflexion sur l’actualité et l’avenir du nucléaire militaire. 

     

     

         

    Les questions autour de l’arme atomique existent depuis sa naissance. Elles alimentent les peurs les plus terribles et les discours les plus dangereux. Ceux qui l’inventèrent ont manifesté très tôt leur hostilité vis-à-vis de la bombe qu’ils avaient mise au point… Paradoxe de cette arme pas comme les autres. 

    En une heure et quart, ce film se propose de porter la réflexion sur l’actualité et l’avenir du nucléaire militaire. Il entend dépasser les pensées toutes faites, le prêt-à-porter intellectuel comme les formules lapidaires…Proposer du sens et de la complexité.

     

     

    La projection sera suivie d’un débat animé par  Michel DOLOT, membre du comité de pilotage d'ICAN France et Pierre VILLARD, rédacteur en chef de Planète Paix,  auteur de «Pour en finir avec l’arme nucléaire », (Editions La Dispute), initiateur en France de la Campagne ICAN (Nobel 2017) et Président Départemental du Mouvement de La Paix.

     

    Une collation sera servie à l’issu du débat pour fêter l’attribution du Prix Nobel de la Paix à la Campagne ICAN.

     

    Participation libre

    Organisé par le mouvement de la paix, l’association « la toile du Laragnais » et le collectif « soupes et bobines ».

                logo ICAN Nobel                     logomvt (002)


  • Bonjour,

    Radio Zinzine et les autres radios associatives en région PACA sont confrontées à de grandes difficultés, en partie à cause de la décision du Conseil Régional de supprimer les subventions aux radios libres. Elles ont donc lancé une pétition :

    http://www.frase.fr/petition-sauvons-les-radios-associatives-de-provence-alpes-cote-dazur/
    
    Ce serait super si vous pouviez la signer et la diffuser autour de vous. Amicalement, Nicholas Bell
    

  •  

    En prévision de la soirée « soupes et bobines » d’information et de soutien  « Mineurs en Exil : quel Accueil ? »   prévue  le 6 Avril à 18h30 à Eyguians garde colombe,  

    et dans la suite de nos soirées sur les Migrants, le collectif soupe et bobine vous informe que vous pouvez (devez ?)  

    manifester votre soutien  ( lettre , pétition, ci jointes  - à scanner et à envoyer à chum-veynes@riseup.net),

    et/ou être présent devant le tribunal à  Gap le 13 mars contre l’expulsion du CHUM de Veynes . 

    Depuis le 9 septembre 2017, le Centre d'Hébergement d'Urgence de Mineurs exilés (CHUM) de Veynes a accueilli plus d’une centaine de jeunes arrivant de la frontière italienne, car ni le Conseil Départemental ni l’État n’ont mis en place de dispositifs d’hébergement suffisants, pourtant de leur responsabilité. Face à cet abandon institutionnel, ce lieu occupé et autogéré veut montrer qu’un accueil digne et réactif est possible. Il est organisé par des gens qui demandent à minima que les institutions respectent la loi, et qui proposent beaucoup mieux qu’elles.
    Fait de briques et de brocs, le CHUM est un lieu de vie, de passage, d’échange, d’entraide qui répond à l’urgence constante et à un besoin criant d’humanité. Au quotidien, le CHUM est rythmé de récups, de dons, de permanences médicales, d’accompagnements juridiques, de moments de partage, de visites prévues ou spontanées qui font du bien.


    Le 13 mars aura lieu à Gap, le procès d’expulsion du CHUM (tract en PJ) : Ce procès, est la seule réponse officielle des institutions face aux dénonciations d’abandon des devoirs qui sont les leurs
    . 


    Nous vous invitons à vous mobiliser pour défendre ce lieu d’accueil solidaire et dénoncer la politique de non-accueil des exilé-e-s par l’État français. 

    • RDV 9h30 devant le tribunal de Gap pour un petit déjeuner déterminé, avant le début du procès d’expulsion prévu à 10h30
    • Prises de paroles et discussions. Focus particulier sur les très difficiles prises en charge des soins et de la scolarisation des mineurs exilés dans les Hautes-Alpes
    • Et à midi : cantine collective devant le parvis du Conseil Départemental pour lui rappeler ses obligations d’accueil digne des mineurs exilés 

    Pour être informé-e-s des avancées et des besoins du CHUM

    inscrivez-vous à notre liste de diffusion (mail à chum-veynes@riseup.net)

    ou appelez le 07 58 43 01 00

    ou venez directement au CHUM : la « maison des chefs de gare » est située 23 avenue des Martyrs à Veynes (rond-point direction Grenoble, 300m à gauche) 

    A bientôt ici ou là,

    Le collectif « soupes et bobines »


  •  

     

    « Soupes et des Bobines » invite le CCFD Terre solidaire le…

    Lundi 19 mars, 18h30

    à Eyguians Garde Colombe, salle polyvalente 

    Agriculture familiale et Agroécologie au Brésil

    Rencontre avec  Ricardo Callegari et son association « ASSESOAR »,

    partenaire brésilien du CCFD Terre solidaire au Paraná (Brésil Sud)

    Pour une Conférence-débat sur le thème : 

    Comment au Brésil l'agriculture familiale agroécologique

    parvient-elle à  résister à l'avancée de l'agrobusiness ?

     

    Le CCFD-Terre Solidaire, première ONG française de développement, agit contre les causes structurelles de la faim. 

    Là-bas, dans les pays du Sud,  il soutient et accompagne des projets de développement de ses partenaires locaux.

    Ici, il sensibilise l'opinion publique à la solidarité internationale et mène des actions de plaidoyer en collectif avec d’autres ONG alliés.

     

    Le CCFD-Terre Solidaire agit dans la durée,  il soutient  697 projets dans 66 pays, projets conçus et mis en œuvre par ses partenaires locaux. 

    Les projets de nos partenaires sont très divers : développement agricole, économique, éducatif et citoyen.

    Les projets agricoles soutiennent  la petite agriculture familiale : banques de semences, hydraulique, formation aux techniques d'amélioration de la production (par l'agroécologie notamment), transformation et commercialisation, aide aux investissements par l'intermédiaire de la SIDI (Société Internationale pour le Développement et l'Investissement) : achat de matériel agricole, création de petits élevages, micro-entreprises de transformation de produits, silos de stockage de céréales...

    Dans les zones de conflit, le CCFD travaille à une culture de la paix, accompagne les enfants ( école, activités formatrices et ludiques ).                                                                                                             Le CCFD agit efficacement en s'attaquant aux causes structurelles de la faim : accaparement des terres, évasion fiscale...                                                                                                            

    Plus d’info sur : www.ccfd-terresolidaire.org/

     

    L’ASSESOAR est une association de producteurs de l'agriculture familiale. Nourrie par des expériences de coopérativisme, elle a travaillé, dès sa création, en faveur de l'organisation du monde paysan dans l'Etat du Paraná. Elle conseille, forme et appuie la petite agriculture familiale du sud-ouest du Paraná.

    Elle est à l'origine de plusieurs coopératives (crédit coopératif, production laitière, commercialisation...)

    Un autre point fort de son action est la promotion de marchés de produits biologiques dans les villes de la région, en vue du renforcement de filières d'économie solidaire.

    L'Assesoar doit agir sur l'urgence de donner à l'agriculture familiale agroécologique des capacités renforcée pour résister activement à l'avancée de l'agrobusiness dans la région du Sud-ouest du Paraná…

     

    Ricardo Callegari, Docteur en histoire, travaille pour l’ASSESOAR (Association d'études, d’orientation et d’assistance rurale), partenaire du CCFD Terre Solidaire au Paraná (sud du Brésil) depuis une vingtaine d’année. Il se considère d’abord comme un Educateur populaire en assurant un accompagnement pédagogique dans les écoles rurale avec l’objectif de tisser des liens entre la communauté et l’école. Il élabore aussi des parcours de formation politique pour les agriculteurs familiaux/paysans, les étudiants, les professeurs, les ouvriers des villes de la région (on est au Brésil !).

    Enfin il se met au service des mouvements sociaux et de leurs besoins.  

    Les premiers bénéficiaires de ce travail sont néanmoins les « asentados » (groupe de paysans sans terre qui ont occupé des terres qui leur ont été finalement attribuées), et les « atingidos » (groupe de paysans sans terre qui sont en lutte pour en obtenir une).

    Quelques sujets dont Ricardo Callegari saura nous parler : Questions Agraire au Brésil, Education en milieu rural, Réforme agraire, Formation politique, Analyse de conjoncture, Agroécologie, Concentration des richesses au Brésil, Luttes populaires, Dette publique brésilienne, Crise économique au Brésil et coup d’état de 2016, 

    Organisé par le CCFD et le collectif « soupes et bobines », ipns, 2018 

    https://soupesetbobinesblog.wordpress.com/  

     


  •     L'agriculture familiale face à l'agro-business

     

    le jeudi 15 mars à 18h à la salle polyvalente du lyceée Pierre-Gilles de Gennes

     

     

    Sera présent Ricardo Callegari, éducateur populaire en milieu rural au Brésil, qui nous témoignera de son expérience.

    Vous êtes chaleureusement invité. N'hésitez pas en parler autour de vous.

     

    Bien solidairement

    Régis


  • *"Soirée Océans" le samedi 17 mars à 18h15 au Cinématographe


  • bonjour

    je fait partie d'un  groupe énergie au sein de l'association court circuit  a Veynes.

    Nous nous intéressons a la production d'électricité a l'aide de panneaux photovoltaïques.Nous avons pris contact avec des personnes travaillant dans le domaine de l'énergie Energéthic et récemment ERDG qui travail dans les Energies Renouvelable Du Gapençais d'ou leur nom .Nous étions 3 personnes de notre groupe   hier a l'AG a gapAnimé par des jeunes ayant de très bonne compétences et un bon esprit au niveau de l'éthique, ils vendent en achat groupés des panneaux d'excellentes qualités a des prix très intéressant. Je vous donne le commentaire d'une personne de notre groupe qui a travaillé comme chef d'entreprise pendant 15 ans dans le solaire photovoltaïque.

    " Il me semble normal que ERDG se rémunère avec une marge commerciale de 25%. En outre, en cas de problème, nous avons affaire à un acteur local! Enfin, dans leur prestation il y a aussi un service, conseille...

    Concernant les modules photovoltaïques, ceux  que je vais installer chez moi sont de dernière génération avec la technologie Cello et sont tout noir pour une meilleure esthétique. et son prix est de 0,75€ TTC pour un Watt soit 225€ TTC pour un module de 300W. Je vous laisse apprécier la différence. Ci-joint la fiche technique de ce très beau module"

     

    Il faut ajouté qu'une réduction de 5 % est consentie en prenant une part social d'un minimum de 50 €, je regarde vos messages et j'ai noté que vous aviez des panneaux a 1 € le watt, je vous fait une copie en fichier joint de leur doc

    cordialement 

    Ps je me permet  de vous donné mon opinion concernant l'article intitulé :

    Les opposants  aux éoliennes en ordre de marche.

    Ces propos m'ont choqués, défendre des idées avec une tel violence n'est pas digne d'attention, elle dessert la cause qui est défendue .

    je cite" Les promoteurs  des projets ont maintenant des centaines de fusils braqués sur eux" ces propos on une connotation militaire qui me glace d'effroi .Personne ne s'offusque ou presque des milliers de pylones haute tension qui a certain endroit ressemble a une véritable forêt certaines lignes passe même au dessus de lotissement qui mettent véritablement la santé des habitants en danger, on est loin du seul aspect inesthétique. 

    *Infos énergies locales

    *Infos énergies locales


  • SEMAINE EMBELLISSEMENT

     ECOLOC, du 26 février au 2 mars, lance un chantier d’embellissement des ses locaux.
    Nettoyage, rangement, petits travaux et peinture au programme.

    Venez passer 2h, un jour, une semaine à Barret/Méouge, seul ou en famille.
    Participez au chantier le matin et baladez vous dans la vallée de la Méouge l’après midi.

    On s’occupe du repas du midi.

    Contactez nous pour plus d’infos


  • Bonjour,

    Lundi 19 février,  à 20h

    Au cinéma « LE HUBLOT » de Laragne

    BE’JAMBE

    En présence du réalisateur

     

    un film-forêt, un cri de lutte, un théâtre d'ombres au cœur des jungles profondes de Bornéo desquelles émane le chant incantatoire des invisibles.

     

    "L'arbre Mutan, on le dit arbre, mais au départ c'est une liane qui se sert de l'arbre pour pousser.

    Et son étreinte finit par le tuer. C'est ce qui va se passer entre nous et les compagnies."

     

    Au Sarawak, l’un des deux États malais de l’île de Bornéo, les Penan, naguère nomades, sont les premiers touchés par la déforestation.

    Tout en célébrant la beauté de la forêt, le film chronique une guérilla moderne opposant des hommes munis de sarbacanes à des bulldozers.

     

     

     

    Au Sarawak, l’un des deux états malais de l’île de Bornéo, « ceux de l’amont des rivières » sont les premiers touchés par la destruction massive des forêts. Les Penan, naguère nomades, sont aujourd’hui dans le cœur du tourbillon: comment continuer à vivre quand tout s’effrite autour de soi, quand le paysage qui donne sens à l’existence disparaît, entraînant avec lui langue, pratiques, esprits ?

     

    Peng et Tepeket, chasseurs-conteurs, se confrontent à l’arrivée d’une compagnie de déboisement, une de plus sur les territoires penan déjà bien abîmés. Opo, le guide, trace le chemin du film: "amé Penan, nous les Penan". Ensemble, la communauté se raconte à nous dans la lutte à la mort.

     

    L’apocalypse, c’est la fin d’un monde -l’amorce d'un nouveau. Le film, traversé par le chant de ceux qui se refusent cependant à abdiquer, raconte l’intime entremêlement de la vie douce à la lutte qui fait rage à l’ombre des grands arbres, et dessine les lignes de résistance des uns et des autres.

     

    A bientôt ici ou là !

     



  • Bonjour à tous,

    Energ'éthique 04 lance une action pour la promotion de l'auto-réhabilitation accompagnée et de l'éco-rénovation sur le territoire du Sisteronais Buëch et de la vallée du Jabron (voir liste des communes jointe) .
    Différentes actions seront proposées tout au long de l'année sur ce territoire dans le cadre d'un programme Leader.
    Vous trouverez ci-dessous le flyer de lancement de l'action. N'hésitez pas à diffuser largement et à nous contacter si vous êtes concerné.


    Bonne journée !

    * Energ'éthique 04 : J'éco-rénove dans le Sisteronais-Buëch

    --

    L'équipe d'Energ'éthique 04
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    04 86 49 18 95
    contact@ener04.com
    www.ener04.com
    facebook : energethique04

    Energ'éthique 04
    6 rue Lavoisier
    ZI St Christophe
    04000 Digne les Bains

  •  



  • Bonjour ami.es de la Transition et autres alternatives

    Pour info, si vous ne le savez pas encore, Radio Zinzine participe avec 8 ou 10 autres associations, structures et autres amies aux événements  :
    
    "RAGOTS BOBARDS ET AUTRES CANCANS, ce que (nous) font faire les rumeurs"" du 08 au 24/02 à Forcalquier
    
    Je voulais cf. avec vous pour une possibilité de relais d'info sur la mailing Groupe rêve et Transition 
    en ligne :
    http://laboitearessort.com/
    https://reporterre.net/Ragots-bobards-et-autres-cancans-ce-que-nous-font-faire-les-rumeurs-a

    En espérant de vos nouvelles et de vos retours
    Portez vous bien Salutations solidaires Florian pour Zinzine et le Crew Rumeurs

     

    -------------
    
    Organisateurs et organisatrices
    
    Associations La Boîte à Ressort, l'Université Populaire Graines de savoir, la librairie La Carline, le Cinéma le Bourguet, les associations Agate-Armoise et Salamandre et Naissances, Antiopées la librairie La Carline, le Cinéma le Bourguet, Radio Zinzine, Commune Oreille.. et autres amies !
    

     


  •  

    Bonjour ! Le collectif « Soupes et des Bobines »  

    et lassociation Famille Rurale, vous proposent

    Le Mardi 13 février à 20h00

     

    au Cinéma «LE HUBLOT» à Laragne

     

    FOOD COOP

     

    un film de Tom BOOTHE - documentaire, France, 2016, 97mn – VOSTFR

    « La plus belle expérience sociale des Etats Unis,

    une très mauvaise nouvelle pour la grande distribution »

     

    La projection sera suivie  de témoignages et d’un débat :

    >comment sortir du modèle imposé par la grande distribution ?

    >Quelles organisations alternatives et collectives imaginer dans le Buech ?

    Participation libre -  Organisé par lassociation Famille Rurale, le collectif «soupes et bobines » en partenariat avec le cinéma le Hublot  

    Il n’est pas semaines où l’on n’entende parler de scandales autour de notre alimentation : scandales des prix bas aux producteurs, scandale des modes de production agricole, de l’accaparement des terres et des traitements chimiques, scandale de la traçabilité ou de la transformation des produits, …

    Ces dernières années ont vu naitre dans notre vallée du Buëch – et ailleurs – de multiples initiatives de verdissement et/ou de relocalisation des modes de consommation (AMAP, magasins de producteurs, achats groupés locaux ,…), avec en toile de fond des aspirations profondes de transformation écologique et sociale,    

    À partir du film Foodcopp, sur l’expérience incroyable et joyeuse d’un supermarché coopératif et participatif new-yorkais existant , avec ses innovations démocratiques mais aussi ses limites, voici les objectifs et les  questions de la  soirée  :   

    - témoigner des organisations et modes de consommations « alternatifs » dans le Buech ,   tant en terme de vente directe (marché , AMAP…), de groupement d’achat (Court Circuit) , que de démarches concrètes d’autonomie alimentaire (jardins familiaux et ouvriers de Laragne, jardin collectif de l’Agrimaudière…). Et des projets ..

    - Ces initiatives ont en toile de fond  des aspirations profondes de transformation écologique et sociale , et de contestation du modele dominant , alors que penser de la  récupération  de ces  pratiques, par les géants même de la grande distribution  qu’elles sont  censées combattre  : Super U propose un rayon « bio », Intermarché un carré « producteurs locaux »…

    Une partie de la solution ne serait-elle pas à rechercher dans nos propres modes d’organisation collective ? Et de la sortie du modèle  qui nous enferme dans des catégories de « consommateurs » (au mieux -acteurs) et de « producteurs », sans autres échanges possibles que financiers ? 

     

    LE FILM :

    FOOD COOP 97 mn, France, 2016, Version originale anglaise sous titrée français

    Un film de Tom Boothe

    Avec la participation des membres de la Park Slope Food Coop

    En pleine crise économique, dans l’ombre de Wall Street, une institution qui représente une autre tradition américaine est en pleine croissance... Intense, chaotique et impolie, la Park Slope Food Coop a vu le jour à Brooklyn en 1973, quand quelques utopistes ont décidé de monter un supermarché coopératif dans leur quartier.

    Nageant à contre courant de tout ce qui définit « The American Way of Life », les grands principes de la Park Slope Food Coop sont simples : chaque membre lui consacre 2 heures 45 de travail par mois (c’est précis !) et en échange bénéficie de produits alimentaires de qualité exceptionnelle à des prix très bas.

     

     

    A bientôt !

    Le collectif soupes et bobines


  • Bonjour, pour comprendre en deux minutes et en chanson les avantages du train dans nos contrées…

     

    une vidéo réalisée par le comité de l'étoile ferroviaire de Veynes, très actifs pour la sauvegarde de la ligne Briançon-Gap-Grenoble.

     

    N'hésitez pas à diffuser ce lien !

     

     

    Vidéo illustrant les conséquences concrètes, sur nos routes, de la suppression programmée des lignes Grenoble-Gap-Briançon :

    https://www.youtube.com/watch?v=FSdeRvdI494&feature=youtu.be