• *zero phyto à Laragne et soutien contre expulsion Elizardo Plumer à Gap

    >Mardi 11 avril 18h30 au cinéma le hublot : film « zero phyto », en présence du réalisateur

     

    A cette occasion, l'association Familles Rurales de LARAGNE, distribuera une première liste des agriculteurs et arboriculteurs n'utilisant pas de pesticides ainsi que de ceux qui sont en conversion ou en mixte et raisonné.

    Et  proposera une pétition qui concerne 4 demandes adressées aux élus du LARAGNAIS :

    1 Droit d'information sur les enquêtes menées sur la vallée de la Durance et du Buech concernant le cancer.

    2 Demande d'enquête sanitaire sur ces deux vallées pour tenter de recenser les différentes pathologies imputables aux traitements phyto sanitaire (pollutions air- sol et eau)

    3 Informations et balisages lors des traitements phyto sur les parcelles mitoyennes de chemins sentiers, routes et habitats situés à coté de parcelles traitées. Surveillance du respect de la législation (code rural) concernant les conditions météorologiques (pas de traitement à plus de 19km/h de vent) et le type de traitements utilisés.

    4 Reconversion progressive  des parcelles situées à proximité de zones habitées pour obtenir une garantie  zéro phyto rapidement.

     

     

    > NOUVELLE TENTATIVE D’EXPULSION DE Elizardo PLUMER, artiste cubain vivant à Gap et menacé d’expulsion.

    Jusqu'à la libération d'Elizardo PLUMER, RDV TOUS LES JOURS PLACE DE LA REPUBLIQUE 18H A GAP

     

    pétition à faire tourner, plein, plein  de signatures
    https://secure.avaaz.org/fr/petition/Prefecture_des_hautes_alpes_Stoppons_lexpulsion_dElizardo_Plumer/

    Il est possible d'envoyer par mel une lettre à son avocat et au centre de rétention soutenant Elizardo PLUMER en donnant quelques éléments qui font que vous le connaissez, qu'il vit ici, qu'il reste ici.

    cramarseille@forumrefugies.org  et/ou johanneslestrade@orange.fr

    Déjà l’an dernier, une large mobilisation avait permis de stopper l’expulsion. Soyons nombreux pour une nouvelle fois, exiger sa libération du centre de rétention administratif de Marseille et sa régularisation définitive.

     

     

    à bientôt,

    le collectif « soupes et bobines »