• *[SoupesEtBobines] Quelques dates et informations d'ici et d'ailleurs

    >Chez Roger, Expulsion ce jeudi 14 octobre à 6h du matin - communiqué :

    « Ce 14 octobre à 6h du matin des policiers enfoncent les portes des chambres des habitants de Chez Roger. Pour rappel : suite à l’expulsion de la maison Cézanne, du Cesai et du fait d’une non prise en charge de la totalité des expulsé.e.s par la Préfecture, l’ancien bâtiment AFPA de Gap, vide depuis une dizaines d’années et propriété en partie de Roger Didier, a été occupé pour mettre des personnes exilées à l’abri plutôt qu’à la rue. C’est un toit, mais également un lieu où s’est organisée la solidarité : permanences médicales, accompagnement juridique, centralisation de dons alimentaires. Un campement se monte en attendant une solution qui ne viendra pas de la Préfecture (une seule nuit à l’hôtel a été proposée afin de solutionner le problème du logement), celle-ci craignant toujours plus le fameux «appel d’air». En attendant une vingtaine de personnes sont sans-abris. En effet, la Préfecture allègue qu’ils n’étaient que six cette nuit dans le bâtiment, mais une vingtaine avaient trouvé des logements provisoires afin d’éviter de se faire réveiller par la cinquantaine d’uniformes qui ont envahi les lieux ce matin.
    La Préfecture va raconter que des solutions ont été cherchées pour chacun. C'est faux ! Gap refuse de s'occuper dignement des sans abris et le foyer d'urgence, La Cordée, est souvent débordé. Au lieu de soutenir les solutions alternatives dans des bâtiments inutilisés, la Préfète et le Maire Roger Didier accentuent la précarité de ces personnes.
    Enfin rappelons qu’il y a actuellement plus d'une centaine de personnes qui traversent la frontière au jour le jour pour arriver a Briançon : il est grand temps que les élu.e.s et les mairies prennent leurs responsabilités.

    Et maintenant ? On a besoin de soutien. Nous appelons tous les Hauts-Alpin.e.s à la solidarité. Un campement s’est formé au parc de la Pépinière. Besoin de nourriture, présence et matériel de camping. 

     

    > Rappel : samedi 16 octobre à Montclus « fête Paysanne »  organisée par la confédération paysanne 05 et l’Adear  

    *Soupes et bobines y propose  visite et débat à l’occasion de l’appel national pour les forêts vivantes :  

    (sosforetfrance.org/index.php/appel-pour-des-forets-vivantes/)

    11h visite d’un projet photovoltaique en chantier (rendez vous à 11h sur le parking du restaurant de l’Epine)

    14h à Montclus débat « photovoltaique et artificialisation des terres, que faire ? »

     

    *16h ouverture de la fête paysanne : marché, stands, buvette

    17h débat « cause animale, cause paysanne »

    Repas et musique

    Les détails sur : (https://www.facebook.com/events/1065355070864400?active_tab=about)

     

    >Mercredi 20 octobre à Savournon à 19h : concert « Stabile Tango »

    A la Queyra, route de Jubeo, Savournon (05700) chez François Rousseau

    Stabile Tango

    Un trio de musique en équilibre entre deux continents, tantôt d’un côté tantôt de l’autre, entre la tradition et le modernisme, la musique classique et la musique populaire. 

    Ça penchee à gauche puis à droite avec des instruments typiques et atypiques du tango, des formations polyvalentes, un répertoire éclectique et exigeant, de Saborido a Peralta en passant bien sûr par Piazzolla.

    Claire-Mathilde DUFOUR violon  Ernesto INSAM violoncelle  Benjamin SEBBAN piano

    Stabile Tango :

    https://youtu.be/KDkNkHB4LUs (Oro y plata)  https://youtu.be/qIOsoSdDNag (Oblivión)

    Participation au chapeau – évènement privé, dans le respect mutuel de notre santé

    Merci de prévenir François Rousseau de votre venue au 09 81 96 69 86 ou au 06 10 64 26 02

     

     

    >D’autres infos sur l’agenda partagé des luttes et des actions locales pour inventer la société de demain dans les hautes alpes : https://05.demosphere.net/

     

    A bientôt, ici ou là ! 

    Le collectif « soupes et bobines »