• *rassemblement NDDL

    Les 6 points pour l'avenir de la Zad de NDDL

    Texte élaboré en AG par les composantes de la lutte

    Ce texte en 6 points à pour but de poser les bases communes nécessaires pour se projeter sur la ZAD une fois le projet d’aéroport définitivement enterré. Il a été réfléchi au sein d’une assemblée régulière ayant pour objet de penser à l’avenir des terres une fois le projet d’aéroport abandonné. Assemblée qui regroupe des personnes issues des différentes composantes du mouvement de lutte.
    Ce texte a été longuement débattu, à plusieurs reprises, dans de multiples composantes et espaces d’organisations du mouvement.

    Nous défendons ce territoire et y vivons ensemble de diverses manières dans un riche brassage. nous comptons y vivre encore longtemps et il nous importe de prendre soin de ce bocage, de ses habitant-e-s, de sa diversité, de sa flore, de sa faune et de tout ce qui s’y partage. Une fois le projet d’aéroport abandonné nous voulons :

    1. Que les habitant-e-s, propriétaires ou locataires faisant l’objet d’une procédure d’expropriation ou d’expulsion puissent rester sur la zone et retrouver leur droits.
    2. Que les agriculteurs-ices impacté-e-s, en lutte, ayant refusé de plier face à AGOVINCI puissent continuer de cultiver librement les terres dont il-elles ont l’usage, recouvrir leurs droits et poursuivre leurs activités dans de bonnes conditions.
    3. Que les nouveaux habitant-e-s venu-e-s occuper la ZAD puissent rester sur la zone. Que ce qui s’est construit depuis 2007 dans le mouvement d’occupation en terme d’expérimentation agricoles hors cadres, d’habitat auto-construit ou d’habitat léger (cabanes,caravanes,yourtes,etc.), de formes de vie et de lutte puisse se maintenir et se poursuivre.
    4. Que les terres redistribuées chaque année par la chambre d’agriculture pour le compte d’AGO-VINCI sous la forme de baux précaires soient prises en charge par une entité issue de la lutte qui rassemblera toutes ses composantes. que ce soit donc le mouvement anti-aéroport et non les institutions habituelles qui détermine l’usage de ces terres.
    5. Que ces terres aillent à de nouvelles installations agricoles et non agricoles, officielles ou hors cadre, et non à l’agrandissement.
    6. Que ces bases deviennent une réalité par notre détermination collective. Et nous porterons ensemble une attention à résoudre les éventuels conflits liés à leurs mise en oeuvre. Nous semons et construisons déjà un avenir sans aéroport dans la diversité et la cohésion.

    C’est à nous tout-e-s dès aujourd’hui, de le faire fleurir et le défendre

     


     

    --- IMAGES...
    Retrouvez des images du week-end via l’ACIPA : https://goo.gl/photos/yFR1NoWLZe76FQny7   d’autres images vue par un camarade de lutte : https://flic.kr/s/aHskZYd8fE   La Zad de NDDL vue en drone accompagnée d'un texte du chef Seattle https://www.youtube.com/watch?v=l1HUuqOtDYY
      --- QUELQUES ARTICLES...   Reporterre “Bonne humeur et chaleur pour le rassemblement qui s’est tenu les 8 et 9 juillet sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes. Alors que l’abandon du projet d’aéroport devient crédible, le mouvement s’organise pour pérenniser la Zad comme un lieu paysan et solidaire.” https://reporterre.net/Le-rassemblement-de-Notre-Dame-des-Landes-projette-la-Zad-dans-l-avenir   Presquile GazetteUn temps fort important pour montrer que les opposants à l'aéroport de Notre Dame des landes sont toujours là et prêts à réagir s'il le faut. Un rassemblement avec un ressenti plutôt optimiste par rapport à la suite sur ce dossier si controversé. http://www.presquilegazette.net/presquilegazette-net-pages/environnement/notre-dame-des-landes/reportages/rassemblement-estival-nddl-2016.html   Politis “Deux jours à Notre-Dame-des-Landes” https://www.politis.fr/blogs/2017/07/deux-jours-a-notre-dame-des-landes-34215/     --- COMMUNIQUE
    Coordination des opposants   Communiqué de presse - Notre-Dame-des-Landes, le 12 juillet 2017

    Pour la 17ème fois, le rassemblement estival organisé par la Coordination des opposants au projet d'aéroport, les 8 et 9 juillet 2017, a été un moment important de mobilisation festive, permettant à toutes et tous de se recharger en énergie militante.
     
    On aurait pu craindre une mobilisation moindre qu'en 2016 : le contexte plus serein depuis la nomination des médiateurs et l'éloignement d'éventuelles expulsions imminentes des paysans et habitants, auraient pu sembler moins mobilisateurs.
    Il n'en a rien été puisque autour de 20 000 personnes sont venues assister aux forums, débats, concerts et autres temps forts et festifs tout au long des 2 journées. Merci à tous d'avoir fait le chemin jusqu'à Notre Dame des Landes.
     
    Cette année, le thème « De nos terres à la Terre » a ancré la lutte dans une vision globale de défense des terres agricoles et de lutte contre le réchauffement climatique. Le « champ des totems » en laissera une trace pérenne dans les mémoires et dans la terre de Notre-Dame-des-Landes. Un grand merci à Marie-Monique Robin pour nous avoir accompagnés pendant ce temps fort. Merci aussi à la chorégraphe de talent, aux musiciens improvisateurs géniaux et aux danseurs qui se sont volontiers prêtés au jeu.

    L'invité d'honneur 2017, le Collectif Pour le Triangle de Gonesse, a pu faire connaitre sa lutte et le projet délirant qu'il combat. Il sort ressourcé lui aussi de ce weekend intense et poursuivra ses actions pour sauver les dernières terres fertiles de la région parisienne...

    La très impressionnante offre de débats, de films et de pièces de théâtre proposée, a largement satisfait les militants et le lien avec d’autres luttes sociales, sociétales ou environnementales a été fortement apprécié. Merci aux 115 intervenants pour leur disponibilité.

    Merci aux artistes chanteurs et musiciens qui soutiennent notre lutte en nous donnant une énergie fantastique grâce à la musique et à la danse.

    Si la sécheresse nous a contraints à annuler une partie de l’animation pour « l'occupation du ciel » samedi soir, d'autres formes de ballons (dont des ballons solaires) et autres cerfs-volants ont cependant pu être lâchés.

    Les 2 actions hors site ont été bien suivies : beau succès pour la pièce « Le Cauchemar du Préfet » les vendredi et samedi à Fay de Bretagne et belle balade sur la ZAD, à pied ou en bétaillère, pour 250 personnes tôt le dimanche.

    Merci à tous les restaurateurs amateurs ou professionnels qui nous ont régalés de leurs cuisines variées.
     
    Et enfin et surtout, un grand merci au millier de bénévoles de la France entière, sans qui ce rassemblement n'aurait pas pu être réussi.

    Nous restons mobilisés, car, nous le répétons, il n'y aura pas d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes !

    Pour la Coordination des opposants,
    Les coordinateurs du rassemblement Notre-Dame-des-Landes 2017
    https://www.acipa-ndl.fr/actualites/communiques-de-presse/item/759-une-mobilisation-intacte-pour-le-17eme-rassemblement-estival-des-opposants