• *mardi 13 février à 20h au cinéma le hublot de Laragne : ciné-débat FOOD COOP - La grande distribution et nous !

     

    Bonjour ! Le collectif « Soupes et des Bobines »  

    et lassociation Famille Rurale, vous proposent

    Le Mardi 13 février à 20h00

     

    au Cinéma «LE HUBLOT» à Laragne

     

    FOOD COOP

     

    un film de Tom BOOTHE - documentaire, France, 2016, 97mn – VOSTFR

    « La plus belle expérience sociale des Etats Unis,

    une très mauvaise nouvelle pour la grande distribution »

     

    La projection sera suivie  de témoignages et d’un débat :

    >comment sortir du modèle imposé par la grande distribution ?

    >Quelles organisations alternatives et collectives imaginer dans le Buech ?

    Participation libre -  Organisé par lassociation Famille Rurale, le collectif «soupes et bobines » en partenariat avec le cinéma le Hublot  

    Il n’est pas semaines où l’on n’entende parler de scandales autour de notre alimentation : scandales des prix bas aux producteurs, scandale des modes de production agricole, de l’accaparement des terres et des traitements chimiques, scandale de la traçabilité ou de la transformation des produits, …

    Ces dernières années ont vu naitre dans notre vallée du Buëch – et ailleurs – de multiples initiatives de verdissement et/ou de relocalisation des modes de consommation (AMAP, magasins de producteurs, achats groupés locaux ,…), avec en toile de fond des aspirations profondes de transformation écologique et sociale,    

    À partir du film Foodcopp, sur l’expérience incroyable et joyeuse d’un supermarché coopératif et participatif new-yorkais existant , avec ses innovations démocratiques mais aussi ses limites, voici les objectifs et les  questions de la  soirée  :   

    - témoigner des organisations et modes de consommations « alternatifs » dans le Buech ,   tant en terme de vente directe (marché , AMAP…), de groupement d’achat (Court Circuit) , que de démarches concrètes d’autonomie alimentaire (jardins familiaux et ouvriers de Laragne, jardin collectif de l’Agrimaudière…). Et des projets ..

    - Ces initiatives ont en toile de fond  des aspirations profondes de transformation écologique et sociale , et de contestation du modele dominant , alors que penser de la  récupération  de ces  pratiques, par les géants même de la grande distribution  qu’elles sont  censées combattre  : Super U propose un rayon « bio », Intermarché un carré « producteurs locaux »…

    Une partie de la solution ne serait-elle pas à rechercher dans nos propres modes d’organisation collective ? Et de la sortie du modèle  qui nous enferme dans des catégories de « consommateurs » (au mieux -acteurs) et de « producteurs », sans autres échanges possibles que financiers ? 

     

    LE FILM :

    FOOD COOP 97 mn, France, 2016, Version originale anglaise sous titrée français

    Un film de Tom Boothe

    Avec la participation des membres de la Park Slope Food Coop

    En pleine crise économique, dans l’ombre de Wall Street, une institution qui représente une autre tradition américaine est en pleine croissance... Intense, chaotique et impolie, la Park Slope Food Coop a vu le jour à Brooklyn en 1973, quand quelques utopistes ont décidé de monter un supermarché coopératif dans leur quartier.

    Nageant à contre courant de tout ce qui définit « The American Way of Life », les grands principes de la Park Slope Food Coop sont simples : chaque membre lui consacre 2 heures 45 de travail par mois (c’est précis !) et en échange bénéficie de produits alimentaires de qualité exceptionnelle à des prix très bas.

     

     

    A bientôt !

    Le collectif soupes et bobines