• *mardi 10 janvier 19h à Eyguians soirée débat autour du livre "le camp planétaire"

     

    Bonjour à tous

    Nous inaugurerons cette nouvelle année 2018 avec une nouvelle formule de rencontre , complémentaire aux soirées » soupes et bobines » ,  et demandant un peu moins d’organisation  ! ( pas de  film , pas de soupe ..)

    Nous vous proposons ce 10 janvier à 19h à la salle des fêtes de Eyguians Garde Colombe  un échange débat   autour du  livre « le camp planétaire » -   en présence de son auteur Denis Dupré

    Nous partagerons ensuite un repas « auberge espagnol » avec ce que chacun apportera

    Vous pourrez trouver un   « résumé » de ce texte sur le site  soupe et bobines  https://soupesetbobinesblog.wordpress.com/  

    et vous pouvez vous y inscrire pour recevoir directement les infos du site soupe et bobine

     

    Ci-dessous invitation et notes de l’auteur sur le livre :

    « soupes et bobines »

    vous propose une soirée sans bobine  Mercredi 10 janvier 19h

     

    Eyguians - Garde Colombe

    SALLE DES FETES

    Rencontre débat  autour du livre

     

    Le CAMP PLANETAIRE

    en présence de lauteur :  Denis DUPRE

     

                                                                                                          

     

    Participation libre Organisé par le collectif « soupes et bobines »,

    Contact : soupesetbobines@orange.fr ;

    Pour vous inscrire et recevoir directement les infos: https://soupesetbobinesblog.wordpress.com/  

     

    Note de  Présentation de l'éditeur :

     

    LE CAMP PLANETAIRE

     

    Accepter que la terre devienne un "camp" aux libertés resserrées ? Ou organiser la révolte ?

    La planète devient un vaste camp, dans lequel une proportion de plus en plus grande de la population est enfermée, concrètement ou virtuellement, en raison de la raréfaction et du mauvais partage des ressources. La multiplication actuelle des camps de réfugiés est un des premiers signes de cette tendance.

    Que le monde tende à fonctionner selon la logique des camps est le dernier tabou à lever pour inventer les choses autrement.

    Forts de ce constat, une question se pose : sur quoi ne devons-nous pas transiger ? A cela l'auteur répond : vouloir être libre, refuser l'exclusion, raisonner notre consommation et notre production, éclairer nos peurs, mettre les experts au service des citoyens, participer aux lois et aux systèmes de régulation. Et il invite à un sursaut pour éviter la soumission, pour s'insurger, se révolter de manière efficace et détruire le camp pour rebâtir une société d'humains.

    Lutter, mais aussi construire autre chose ensemble selon nos propres règles. Pour cela, il faut aussi se construire.

    Reprendre le pouvoir n'est pas une utopie mais notre dernière chance.

    A propos de l’auteur, Denis Dupré :

     

    Après avoir passé 15 ans dans divers organismes bancaires, Denis Dupré est désormais enseignant chercheur en finance, éthique et écologie territoriale depuis 20 ans à l'Université Grenoble-Alpes et à l'ENSIMAG (Institut National Polytechnique de Grenoble).