• *[elzeard] Ballade en forêt avec FR3

    Bonjour à tous,

    Le collectif Elzéard, Lure en Résistance a été contacté pour un reportage télé autour de notre démarche de résistance face aux installations photovoltaïques industrielles dans la Montagne de Lure. Pour cela, nous organisons  une ballade-rencontre ce dimanche 25 octobre dans la forêt de Seygnes à Ongles. Une partie de notre collectif sera présent et nous aimerions avoir le plus de personnes possibles avec nous pour nous accompagner, nous questionner, partager leurs points de vue et montrer que nous sommes nombreux à être touché par ce sujet et à vouloir le prendre en main !

     

    Si cela vous intéresse, nous vous donnons rendez vous à 10 heures 30 à l’entrée de la forêt.

    Au programme :

    Petite marche à travers la forêt jusqu’à la zone humide.

    Témoignages.

    Musique.

    Vers 12 heures, si l’envie y est, nous pourrons partager un pique-nique tiré du sac.

     

    Point de rencontre : à l’entrée de la forêt (voir plan d’accès en pièce jointe) 

     

    Parkings :

    - En arrivant de Banon, petit chemin qui part à gauche sur le col, au niveau de la fresque sur la route, environ 300 m avant le Rocher d’Ongles.

    - En arrivant de Forcalquier, 300 m après le Rocher d’Ongles direction Banon, après quelques virages,  juste avant la forêt, petit chemin à droite à la hauteur de la fresque sur la route.

     

    Se garer puis traverser la route pour nous retrouver.

     

    Prévoir de bonnes chaussures car il y a encore environ 500 m à faire (10 mn de marche).

    CONTACT 
    mail : resistance-pv-lure@protonmail.com
    téléphone : 06 64 99 77 86

     

    La forêt de Seynes à Ongles à sauver.

    La zone humide qui disparaitrait si la forêt est défrichée.

     

     

    Les tâches bleues correspondent aux futurs projets de centrale industrielles photovoltaïques, les noires, celles déjà installées.

     

     

    PLUS DE 18 ZONES NATURELLES S'APPRÊTENT À ÊTRE DÉTRUITES (OU LE SONT DÉJÀ) 
    PAR DES MULTINATIONALES POUR Y IMPLANTER DES CENTRALES INDUSTRIELLES DE PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES. DES FORÊTS ENTIÈRES ET DES DIZAINES D'ESPÈCES ANIMALES ET INSECTES SONT EN PÉRIL, DONT CERTAINES EN VOIE D'EXTINCTION.

     

    ENGIE, multinationale au chiffre d'affaire de 60 milliards d'euros en 2018, voudrait raser près de 13ha de forêt à ONGLES soit l'équivalent de 18 terrains de foot. Ce projet endommagerait durablement une exceptionnelle zone humide si rare dans notre région et impacterait des centaines d'espèces de faunes et flore dont 30 sont sur la liste des espèces déjà menacées.

     

    BORALEX, multinationale canadienne au chiffre d'affaire de 470 millions de dollars en 2018, s'apprête à détruire 17ha de zone naturelle à CRUIS (soit 24 terrains de foot) détruisant l'habitat, le site de reproduction ou l’aire de repos de plus de 97 espèces animales dont 4 en voie d'extinction et protégées nationalement.

     

     

    TOUTE LA MONTAGNE, TOUS LES VILLAGES SONT CONCERNÉS

     

    Banon (23ha par RES)
    Mallefougasse (80ha par Sonnedix)
    Redortiers (130ha par Engie)
    Simiane (12ha par Sonnedix)
    Revest du Bion (22,5ha par Aloe Energy),...
    Cruis (17ha par Boralex)
    Ongles (13ha par Engie)
    Aubignosc (13ha par RES)
    Montfort (8ha par RES)
    Simiane la Rotonde (27ha par Sonnedix)

    Et d’autres encore….

     

     

     

    Détruire la planète pour la sauver : 
    Les énergies "vertes" le sont-elles vraiment ?

     

    - À quoi servent les forêts, quelles conséquences leur destruction engendrent-elles, quel est l’état actuel de nos forêts dans la Montagne de Lure ?

    - Quels matériaux la production des énergies soit disant vertes requiert-elle ?

    - Dans quelles conditions sociales et environnementales 
    les matériaux sont-ils extraits ?

    - Ces énergies "vertes" vont-elles vraiment nous sortir de l’énergie fossile ?

    - Qui sont les bénéficiaires de ces projets, la biodiversité ou les industries ?

    - Ces nombreuses installations ne contribuent-elles pas à la croissance néfaste et à l’aggravation de la société industrielle de surconsommation ?

     

     

    « Elzéard», collectif d'habitants de la Montagne de Lure, se propose d'offrir un espace pour informer et débattre des projets destructeurs qui nous concernent tous.

     

     

    NE NOUS LAISSONS PAS ABATTRE PAR LA COMPLEXITÉ DE LA

    QUESTION ÉNERGÉTIQUE, DÉBATTONS-EN MAIS NE LAISSONS

    PAS LA DESTRUCTION DE LA FORÊT PROGRESSER DAVANTAGE.