• pour lire cet e-mail, cliquez ici


  • Si vous ne parvenez pas à lire cet e-mail, cliquez ici

     
     
     
    Coquelicots, un combat les yeux dans les yeux
    Texte à lire pour le rassemblement du 4 septembre 2020
    (mais pas que)
     
     

    Il a fallu insister, mais c’est officiel: le 15 septembre 2020, nous serons reçus par madame Pompili, ministre d’État en charge de la transition écologique, et nous lui remettrons les 1.200.000 signatures que vous êtes allé chercher sur les marchés, à la sortie des gares, dans les salles d’attente des médecins, partout en France. Vous avez été magnifiques, et ce n’est pas un mot choisi au hasard. Il y a peu d’exemples, dans l’histoire politique française, d’un mouvement comme le nôtre. Sans le soutien d’aucun parti, sans aucune subvention. Ce résultat, nous pouvons en être fiers.

     

    A Pompili la ministre, nous poserons la question fatidique: est-elle d’accord pour porter notre revendication jusqu’au sommet de notre République? Nous ne sommes pas naïfs, mais nous entendons jouer le jeu jusqu’au bout, alors même que rôde un nouveau scandale.
    Il tient en un seul mot: néonicotinoïdes.

     

    Des insecticides dont il est formellement établi qu’ils empoisonnent tout et tout le monde: les pollinisateurs bien sûr, mais aussi les vers de terre, les oiseaux, les bactéries du sol et, in fine, les humains. Une certaine Barbara Pompili, alors députée, les avait fait interdire en 2016; quatre ans plus tard, les lobbies ont réussi à les faire revenir par la grande porte, avec le soutien du ministre de l’agriculture Julien Denormandie. Les députés doivent voter le projet de loi début octobre.

     

    Ne les laissons pas faire! Battons-nous, encore! Laissons tomber les mails, qui finissent le plus souvent à la poubelle. Allons  parler à nos députés, les yeux dans les yeux. Et encouragez tout votre entourage à faire de même.

     
     
    Je prends rendez-vous avec ma/mon député(e)!
     
     

    Et le mouvement des coquelicots, dans tout ça? Amis, c’est la der pour nos rassemblements. Nous nous étions engagés à manifester pendant deux ans - 24 fois! - et nous y sommes. Mais ça n’est pas la der des ders, car les pesticides sont toujours là. Les rassemblements, c’est fini, et c’est vous, qui avez tissé 1.000 liens et réseaux chez vous, qui continuez le mouvement. Un noyau restera en soutien, car de gros chantiers restent devant nous: les pesticides SDHI, les métabolites, les pesticides interdits dans l’Union européenne, mais fabriqués en France à destination des pays du Sud. Et, bien sûr, ce Nous voulons des paysans si nécessaire, dont vous aurez lu les détails dans le manifeste envoyé aux collectifs.

    Amis coquelicots, soyez sûrs d’une chose: nous sommes liés à jamais, et plus que jamais, nous menons et mènerons le combat du siècle pour la défense de tous les êtres vivants.

     
     
     
    Et pour déclarer son rassemblement, c'est par là!
     
     
     

    Avis aux Coquelicots d'Ile-de-France qui ont la niaque pour venir devant le ministère le 15 septembre un peu avant 9h: faites nous signe par mail!

     
     
     
     
     
     
     

    Association Nous voulons des coquelicots https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

     

     


  • Deux ans déjà, et après?

    Si vous ne parvenez pas à lire cet e-mail, cliquez ici

     
     
     
     
     
     

    Adresse générale au mouvement des Coquelicots

     

     

    Notre mouvement avait annoncé dès le départ qu’il s'engageait pour deux ans, jusqu’au 12 septembre 2020. Nous y sommes. Qu’avons-nous fait ensemble? Qu’avons-nous tenté? Qu’avons-nous gagné ou perdu? Où allons-nous désormais?

     

    Pour marquer cette date importante pour chacun d’entre nous, le petit groupe humain à l’origine de notre Appel des coquelicots vous propose un livret, découpé en cinq chapitres. Selon les goûts, on pourra le lire par petits bouts, ou d’un trait -c’est encore mieux-, de manière à lancer mille discussions dans les groupes locaux des Coquelicots, véritables héros de cette histoire commune.

     

    Ce texte entend faire un point complet sur notre mouvement, et sort de l’ordinaire de nos communiqués et textes internes. Nous nous permettons d’insister sur la nécessité de le lire complètement, d’autant qu’il annonce une suite possible, pleine de grandes promesses. On s’étonnera peut-être de ne pas y trouver trace de la destination finale des 1.100.000 signatures arrachées par des milliers et milliers de Coquelicots de toute la France. Il n’y a pas de mystère: nous sommes encore, au beau milieu du mois d’août, à tenter d’obtenir un rendez-vous à madame Pompili, ministre d’État en charge de la transition écologique et monsieur Denormandie, ministre de l’Agriculture.

     

    Nous souhaitons les rencontrer, symboliquement, le 12 septembre, séparément ou ensemble. Pour leur remettre les signatures. Leur réponse est pour l’heure prudente, très prudente, mais nous vous informerons du résultat dès que cela sera possible.

     

    Amis, beaux amis des splendides Coquelicots, ce n’était évidemment qu’un début.

     

     
     
    La suite, c'est par ici...
     
     
     

    Toujours la même adresse pour vos projets, vos idées, vos rêves...
    coquelicots@nousvoulonsdescoquelicots.org

     

     


  • cliquez ici

     
    Association Nous voulons des coquelicots https://nousvoulonsdescoquelicots.org/
     
    Flash Info n°14 des correspondants régionaux Au sommaire -  La campagne Métabolites... 11 lettres... un tract... de jeunes paysans qui donnent des envies... En route!
     
     
    Le chiffre: 254

    C’est le nombre de personnes qui ont -à notre connaissance- pris la plume pour dénoncer le scandale des métabolites dans l'eau potable. Continuons!
    ==> Je participe aussi à la campagne d’information et d’interpellation
     
     
    La bonne idée: le mot «métabolites» compte 11 lettres, à imprimer en format A4 et à brandir lors de notre rassemblement du 7 août. Visible et efficace!
    Et n’oubliez pas d’inscrire votre rassemblement!
     
     
     
    L'action: le tract à télécharger
     
    Tout sur les "petits frères" toxiques des pesticides que sont les métabolites, à distribuer pour faire connaître ce scandale, qui contamine votre eau au robinet. Bravo aux Coquelicots de Mouans-Sartoux pour ce nouvel outil!
     
    Le tract sur les métabolites
     
     
    L'info: le bio-bashing, ça existe aussi!

    Un très bon article qui décortique tous les mensonges récurrents sur l’agriculture sans pesticide de synthèse, sous la plume de Claude Aubert. ==> Le bio-bashing est de retour
     
     
    La vidéo: oh oui, nous voulons des paysans!   Ils sont 11 jeunes à avoir investi une ferme du Limousin. Maraichers, boulangers, brasseurs… l’agriculture paysanne, qui rémunère sa femme et son homme, qui lui laisse le temps de vivre et fait du bien à tous et au vivant, ça existe bien! Oui, nous voulons des paysans! ==> La ferme collective de la Tournerie, un modèle pour l'agriculture de demain
     
     
    Notre site est vivant, n'hésitez pas à le consulter régulièrement !
     
     
    Commander des cocardes
     
     
    Facebook
    Twitter
    Instagram
     
     

  • 3 juillet: le bel été des deux millions!

    Si vous ne parvenez pas à lire , cliquez ici

     
    Message à celles et ceux qui tiendront un rassemblement le 3 juillet.... et aux autres, toujours debout contre les pesticides!
     

  • Métabolites: prévenez les journalistes!

    Si vous ne parvenez pas à lire cet e-mail, cliquez ici

     
    Notre site est vivant, n'hésitez pas à le consulter régulièrement !
    Anne attend vos suggestions et vos questions sur
    coquelicots@nousvoulonsdescoquelicots.org
     
     
    Métabolites: faites monter la pression chez vous!
     
     
    La campagne 'Métabolites', c'est vous qui la faites!   Amies, amis des Coquelicots, le terme de "métabolites" commence à circuler parmi les collectifs et certains en ont déjà fait le thème de notre rassemblement du 3 juillet.       C'est à vous de jouer pour aller plus loin:
    1. En prévenant la presse locale de la conférence de presse que nous organisons le 30 juin à 10h par visioconférence.
    2. En recherchant les contacts des distributeurs d'eau de votre secteur.
        Comment procéder?==> invitez l'antenne régionale, départementale et locale de vos journaux. Grâce à la visioconférence, finie l'info qui concerne toute la France confinée à Paris! Les journalistes près de chez vous vont apprécier.
     
     
    L'invitation à envoyer aux journalistes
     
     
      ==> interpeller tous les responsables de l'eau potable de votre secteur (à compléter grâce à ce fichier d'acteurs de l'eau). 
     
     
    J'interpelle les élus/administrations/entreprises responsables de l'eau potable autour de chez moi
     
     
    Rassemblement du 3 juillet: ce sera notre dernier rendez-vous avant le plein été. Au menu: métabolites, métabolites, métabolites... PS: ne perdons pas la bonne habitude de faire fleurir les points rouges sur la carte... Vous êtes là? Génial!
     
     
    Le 3 juillet, mon collectif répond à l'Appel
     
     
     
     
     

  •  

    5 juin, les Coquelicots se retrouvent à 18h30!

     cliquez ici

     
    Vous nous avez tant manqué! Voici la 14è Flash Info des collectifs Coquelicots, à partager sans modération
     

     

    cliquez ici

     
    Quelques nouvelles en vidéo et par écrit à partager lors de nos retrouvailles du 5 juin

     

     N'oubliez pas la pétition-photo des Coquelicots!!!  cliquez ici

     
    Post-scriptum: pensez à la pétition-photo des Coquelicots!
     

  • cliquez ici

    Les pesticides, ces alliés du coronavirus  

  •  
    Nous voulons des coquelicots
     
     
    EDITO
     
     
    Ce qu’un peuple veut
     
     
    Certes, tout cela aura une fin. Mais en attendant, la crise en cours réhabilite la politique dans ce qu’elle a de plus essentiel. Ce que nos gouvernants ont imposé à l’industrie sans un mot de protestation, ils peuvent l’obtenir demain de «géants» comme Bayer-Monsanto, BASF ou Syngenta. Oui, on peut décréter la fin des pesticides comme on peut annoncer le confinement d’un peuple. Pour l’heure, le déni de réalité continue d’habiter le cœur de nos politiciens. Mais demain?
     
     
     Le confinement, pour prendre le temps...
     
     
    La machine s’est emballée. Elle est en train de caler. A cause d’un virus. Et justement, le temps n’est-il pas venu d’envisager les choses autrement? Immobiles, sur notre balcon, ou près d’un parterre, écoutons le silence.
     
    Mariane est une pionnière du mouvement des Coquelicots. Aujourd'hui, elle s'adresse à nous tous: oui, les pesticides peuvent être le premier domino qui renverse tous les autres.  
     
    En bref...
     
    Avec ceux qui comptent pour nous, ai-partageons l'Appel et nos espoirs pour le monde qui vient. Pour la biodiversité, le vivant et l'alimentation de demain.   
     
    Je fais découvrir l'Appel des coquelicots à mes proches
    Interdits de marché, des paysans en vente directe sont à la peine. Poussons le cageot plutôt que le caddy: soutenons-les par nos achats! 
     
    Les AMAP se mobilisent. Et vous?
    Il faut tendre la main aux paysans qui sont à la peine, sans conditions. Mais nous refusons l’opération amnésie et amnistie en cours. On n’efface pas un désastre en appliquant une couche de peinture dessus, fût-elle verte.
     
    Retour sur une opération de com'
    La binette vous démange? Vos radis de 18 jours maison sont à point? Vous avez gravé "autonomie alimentaire" au-dessus de la porte? Les vidéos de la ferme du Bec Hellouin sont donc pour vous! 
     
    La permaculture, un horizon culturel
    Et si vos recherches sur internet vous permettaient de nous soutenir, gratuitement? C'est possible, avec Lilo.   C'est comme Google, la générosité et le respect de la vie privée en plus.
     
    1 recherche = 1 goutte = 1 don
     
    Notre association, indépendante de tout pouvoir, repose sur l'énergie de bénévoles! Nous avons besoin de vous pour continuer à agir, vous informer via le site et déveloper notre action sur le terrain
    Chaque euro compte et donne droit à une réduction fiscale.
     
     
    Facebook
    Twitter
    Instagram
    Youtube
     
     
    L'association Nous voulons des coquelicots utilise Lilo.
    Changez de moteur de recherche et financez nos actions par vos clics.
    https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

     


  • Les pesticides n'ont malheureusement pas disparu, les amis!
    Voici la 14è Flash Info des collectifs, confectionnée avec amour et détermination, à partager avec tous les Coquelicots de votre connaissance, et au-delà!
     
     
    Les pesticides, ces alliés du coronavirus
     
     
    Les pesticides de l’agriculture industrielle jouent-ils un rôle dans la propagation du coronavirus? Tristement, mais certainement, la réponse est oui. Une raison supplémentaire de décréter un moratoire sur leur épandage.
      
     
     
    3 raisons pour exiger un moratoire sur les pesticides!
     
     
    • Les épandages ont repris, parfois à quelques mètres de nos fenêtres de confinés!
    • L'Etat a ratiboisé les ridicules "zones de non traitement" à 3 et 5 mètres des habitations.
    • Les pesticides forment des particules fines, qui transportent le virus.
     
     
    Le 1er mai, notre prochain rassemblement! 
    Gardons le lien, mettons en commun nos questionnements, échangeons sur nos espoirs, nos inquiétudes, nos projets...
     
    Par vidéos et directs interposés, nous serons ensemble le 1er mai!
     
     
    Mariane est une pionnière du mouvement des Coquelicots. Aujourd'hui, elle s'adresse à nous tous: oui, les pesticides peuvent être le premier domino qui renverse tous les autres.
     
    Même confinés, agissons
     
    Notre site est vivant, n'hésitez pas à le consulter régulièrement !
    Anne attend vos suggestions et vos questions sur
    coquelicots@nousvoulonsdescoquelicots.org
     

     


  • Pour lire cet e-mail, cliquez ici


  • cliquez ici

              et  ici


  • En mars, je vote pour la sortie des pesticides!

    cliquez ici


  • cliquez ici

    Coquelicots: se rencontrer en chair et en os!

    Je dissémine les voeux des Coquelicots

     

    Vous voulez des coquelicots? Alors action!

      Voir la version en ligne


  • Arrêté anti-pesticides à Revest-des-Brousses : " L'élue doit encore apporter des preuves"

    Environs 50 personnes se sont mobilisées cet après-midi devant le Palais de justice de Marseille en soutien à Brigitte Reynaud, la maire de Revest-des-Brousses qui comparaît devant le tribunal administratif de Marseille pour avoir signé un arrêté interdisant l'utilisation de pesticides dans sa commune. Un arrêté attaqué par le prefet, qui a saisi le tribunal.

    Selon la préfecture, seul le ministre de l'Agriculture a le droit de décider d'un arrêté anti-pesticides. Suite à l'audience, la juge des référés a estimé que l'élue doit "encore apporter des éléments concrets et des preuves quant à la pollution réelle liée aux pesticides".

    Le jugement sera connu la semaine prochaine. En attendant, Brigitte Reynaud va demander un report de la décision pour apporter "plus de preuves".

    Elle avait été la première maire des Alpes-de-Haute-Provence et de la région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur à signer cet arrêté.

     

    En vidéo, l'interview de Brigitte Reynaud, la maire de Revest-des-Brousses.

    https://www.dailymotion.com/video/x7oqw05


  • Bonjour à tous,

    Comme vous le savez sans doute le préfet du 04 a décidé de
    poursuivre Brigitte Reynaud devant le tribunal administratif pour
    annuler son arrêté anti pesticides.

    Les choses n'ont pas traîné: l'audience aura lieu le 3 décembre
    prochain à 13h30 au Tribunal Administratif de Marseille.

    Soyons nombreux à accompagner Brigitte ce jour là. Notez dès à
    présent ce rendez-vous dans vos agendas et informez le plus de
    soutiens possibles en vue d'une participation d'envergure le jour
    de l'audience à Marseille.

    Préparez vos bannières, cocardes, auto-collants pour assurer une
    grande visibilité à notre présence.

    Transférez ce message à vos contacts en leur demandant de relayer
    cette information autour d'eux.

    Merci pour votre soutien.

    Bien Amicalement.

    Patrick FABRE

    P.S. A toutes fins utiles je joins à ce courriel l'article paru
    dans La Provence le 20 novembre.


    Brigitte Reynaud au Tribunal Administratif

  •  

    Bonsoir ou bonjour à tous,Un stand Nous Voulons des Coquelicots sera présents lors de la prochaine journée des fruits et saveurs d'autrefois à la maison de la biodiversité, domaine de la Thomassine à Manosque.Vous trouverez le dépliant du programme en pièce jointe.Outre, je n'en doute pas votre intérêt pour cette magnifique journée,Un stand est réservé pour le mouvement Nous Voulons des Coquelicots, très bien situé sur le domaine avec table chaise et barnum pour l'abri. Cependant je suis à la recherche de bénévoles afin de tenir ce stand tout au long de la journée, sachant que la journée s'étend de 8h30 (mise en place) à 18h (rangement)Vous trouverez en cliquant sur ce lien : Bénévoles Thomassineun sondage pour s'inscrire sur des créneaux de deux heures. Il me semble que deux personnes par créneaux est un minimum afin de passer un agréable moment ensemble et accueillir le public présent.Vous pouvez ajuster vos disponibilités en commentaires, dans ces cas là utilisez le marqueur orange.

    Enfin, pour une grande visibilité et une bonne communication, je suis à la recherche de panneaux, affiches, cocardes, autocollants et tout le panel que vous voulez bien mettre à disposition pour cette journée.Pour cela vous pouvez me joindre aussi par téléphone au 06.74.00.46.09.(Béatrice, merci pour les cocardes et autocollants

    Je vous remercie beaucoup pour l'attention que vous porterez à ce mail, merci de diffuser à d'autres si vous ne voyez pas leur adresse, et en espérant vous voir nombreux en ce 1er dimanche de décembre.
    A bientôt
    Matthieu Schram


  • lire cet e-mail, cliquez ici

       
     
    Flash Info n°8 des correspondants régionaux, c'est parti!!   Au sommaire - La science nous donne raison... Le 15 décembre, on colle tous!... Un message bien senti...  Ces infox qui nous empoisonnent... En route!
     
     
    La nouvelle: une étude fracassante sur les SDHI

    Des preuves supplémentaire de la toxicité des SDHI viennent d'être publiées dans la revue Plos One. A l'instar de l'amiante, des néonicotinoïdes ou du Médiator, ne laissons pas se répéter une nouvelle tragédie sanitaire et écologique!

    A lire: le grand tournant des SDHI

     
     
     

    Le 15 décembre, je colle, tu colles,
    nous collons...
     
     
    Juste après la grève et avant la bûche de Noël, allons encoller cette bureaucratie qui méprise notre santé et notre environnement!   Collage national, mode d'emploi 
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     


    Nos élus doivent, eux, obtenir de l’Anses les explications que notre agence sanitaire refuse de nous donner.
     
     
    J'écris à mes élus
     

    Chaque jour compte pour empêcher une catastrophe sanitaire et écologique. Quand l'Anses, notre agence sanitaire, va t-elle se décider à écouter la science?
     
    J'interpelle le directeur de l'Anses
     
     
    La nouveauté: décypter les infox sur l'agriculture   «Le cuivre, c’est pas bon», «On ne pourra jamais nourrir l’humanité sans les pesticides» ou encore «Le bio, ça pollue plus que le conventionnel»... Deux associations ont décrypté ces fausses infos qui nous empoisonnent. 
     

    Le rappel: le 6 décembre, 3 raisons (au moins) pour se rassembler
     
    L'opinion publique - et notre MILLION de soutiens !- , des élus courageux et la science réclament la sortie des pesticides. Et nous, on continue nos rassemblements!
     
     
    Déclarer son rassemblement
     
    Notre site est vivant, n'hésitez pas à le consulter régulièrement !
     
     
    Commandez des cocardes et faites signer l'Appel!
     
     
    Facebook
    Twitter
    Instagram
     
     
    Association Nous voulons des coquelicots https://nousvoulonsdescoquelicots.org/ 

  • Bonsoir


    Ce petit message pour convier coquelicots et sympathisants de notre collectif Durance Jabron à notre manif mensuelle qui aura lieu cette fois-ci leDimanche 3 novembre au marché de st AUBAN Rdv à partir de 10h sur la place Pechiney puis déambulation dans le marché avec nos banderoles, coquelicots en tous genres et appel à faire signer.
    Venez nombreux avec vos Thermos et gobelets, tables pliantes et quelques chaises pour ceux qui peuvent et des pancartes à gogo...

    Je m’occupe de la déclaration en mairie
     Céline Pour le collectif


  •  
     
    Flash Info n°7 des correspondants régionaux, c'est parti!!   Au sommaire - Le compteur se prend pour un kangourou... Nos élus locaux et les SDHI... Un rassembl-enterrement... la révolution alimentaire... et quelques gouttes... En route! 
     
     
    La nouvelle: à 48.070 signatures du million!

    Quelle folle énergie! Chaque jour, 1.500 signatures arrivent au Solar Hotel. Et 45.785 signatures papier sur les seules plumes de La Hulotte.
    En décembre, le million?

    Comment fêter dignement cette grande étape?
    Envoyez vos idées à coquelicots@nousvoulonsdescoquelicots.org
     
     
     
    Le chiffre: 100.000

    C'est le nombre d'affichettes SDHI déjà envoyées. Une action joyeuse et efficace pour faire émerger ce sigle dans le grand public.
     
    Où les coller? --> quelques pistes ici!

    Bravo pour ce travail de fourmi!
     
    Commander les affiches
     
    SDHI: vos élus à la rescousse!

    Et on ne lâche rien au plan politique! Les SDHI sont partout et l'Anses - notre agence sanitaire - refuse toujours de répondre sérieusement à l'alerte lancée par des scientifiques.
    Informez vos élus, pour qu'ils posent les bonnes questions!
     
    Le rappel: le 1er novembre, un rassembl-enterrement!!
     
    Pour la Toussaint, il est encore temps d'organiser un hommage aux milliards de bêtes tombées aux champs du déshonneur pesticidé et aux victimes oubliées des pulvérisations homologuées.
    Et si vous fusionnez entre plusieurs communes, indiquez-les toutes!!!
     
    Déclarer son rassemblement
     
    L'idée: la transformation agricole de mon territoire   Et si ma famille, la cantine ou ma ville passaient à une alimentation locale, bio et plus végétale, ça impliquerait quoi? Avec le calculateur de Terre de Liens et de la Fnab, projetez votre territoire dans un futur alimentaire soutenable!
     
    Coup de pouce: les petites gouttes font les grandes rivières
     
    Lilo, le moteur de recherche solidaire, permet désormais de financer Nous voulons des coquelicots à chaque clic:  ✳️ Installez Lilo via le lien magique: :