• * Carrière de Gypse à Bayons

    Bonjour,

    voici les dernières nouvelles:

    La réunion à Turriers a été un grand succès,
    plus de 120 personnes présentes, avec la presse et les "forces de l'ordre".
     
    A noter le silence du journal La Provence (présent ce lundi 30).

    Un collectif d'opposition à cette carrière a été décidé, plus de 80 inscrits.
    Diverses actions sont envisagées, ( courriers, rencontres, soutiens etc...) afin de lutter efficacement contre ce projet.

    Proposition aussi de disposer en bordure de route des panneaux  indiquant par exemple " non à la carrière au col des sagnes". Sur des terrains privés bien sur et avec autorisation.

    En attendant la mise en place effective de ce collectif, vous pouvez vous rapprocher de l'association AIDE Monges qui avait été créée pour cela il y a 23 ans: https://www.aide-monges.com/

    Non à la carrière de gypse dans les Monges.

    Pour l'Agora
    Alain

    Le 27/07/2018 à 18:43, Agora Sisteronaise a écrit :


    Bonjour à vous,

    Réunion publique et débat à Turriers ce lundi 30 juillet à 18h, salle des sports.

    nous venons d'apprendre que le projet de carrière de gypse à Bayons est relancé.
    Ce projet initié il y a 20 ans avait été abandonné, notamment suite au tollé général.

    Cette réunion est initiée par l'association AIDE-Monges (https://www.aide-monges.com/) qui avait été créée à l'époque pour contrer ce projet et défendre environnement des Monges, et par un collectif en cours d'élaboration.

    Il consiste à extraire du Gypse dans les Monges, entre Turriers et Bayons.
    Ensuite ce gypse serait acheminé au Poët par camions (25 par jour, donc 50 aller et retour) par un itinéraire non encore défini complètement.
    Tous nos villages autour des Monges sont concernés.
    Puis ce gypse serait transformé dans une nouvelle usine au Poët.

    De nombreuses nuisances sont prévisibles, poussières, pollution des eaux, circulation importante de camions sur nos petites routes.
    L'écologie, l'activité économique et touristique de nos contrées en seront fortement impactées.
    Tout cela est à débattre face aux quelques emplois prévus pour cette carrière et cette usine.

    Des décisions seraient déjà prises dans le plus grand secret, notamment par la CCSB (communauté de communes du sisteronais Buech)

    Pour l'Agora
    Alain