• Bonjour,

    notre prochaine réunion aura lieu salle Julien, ce jeudi 26 janvier à 18h,

    nous poursuivrons nos débats sur la démocratie, il serait intéressant
    que les participants à la réunion avec le "café repaire" sur le même
    sujet du 10 janvier, nous en parle.

    Par ailleurs, il apparait que le prochain conseil municipal de Sisteron
    serait le 30 janvier, voir avec Cyril ou il en est avec la question à
    poser sur le Linky.


    Alain


  •  

    Bonjour à vous, et très bonne année 2017,

     Attention changement de date,

     Suite à plusieurs demandes (d'autres réunions ce même jour, voir ci dessous), la prochaine réunion de l'Agora Sisteronaise (et première de l'année) aura lieu exceptionnellement le vendredi 13 janvier à 18h, salle Cassin.

     Je vous joins le CR de la dernière réunion. (ci-dessous)

     Proposition: on pourrait prévoir la galette, donc utile de répondre qui sera là.

     Pour l'Agora

     Alain

     AGORA CR du 15 décembre 2016

     Présents : Marie Rebinguet, Christophe Zieba, Guy Piriou, Jean-Marie Kroczek, Claire Desmaison.

     Excusé : Alain Paulien, souffrant.

     Pourtant l 'invitation à cette séance a été envoyée à environ 55 personnes... !

     Guy P. : l'article de Sisteron journal fait part de la réunion publique d'infos sur le Linky.

     Une mauvaise nouvelle  (Figaro du 15/12 et France-inter 13h du 13 ou 14/12), pour l'Anses, (l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation de l'environnement et du travail), il n'y aurait pas de danger sanitaire avec les compteurs Linky intelligents ;(il faudrait pouvoir avoir un droit de réponse à France Inter)

     Une bonne nouvelle : le Tribunal de Grande Instance de Grenoble ordonne, pour une personne

     diagnostiquée electro-hypersensible, la dépose de son compteur à eau avec extension au compteur Linky ;

     Jean-Marie : réussite de la réunion publique d'infos sur le Linky avec J. Delannoy, en tous cas convaincante sur le plan de la santé.

     NB :  l'âge de faire était présent

     Propositions : délègue-t-on quelqu'un de l'Agora ou Cyril Derdiche élu de Sisteron pour poser au conseil municipal la question de sa position sur le Linky

     ( Christophe C. est allé consulter les CR du Conseil Municipal ; il peut être intéressant de savoir

     que les élus ont délégué au Maire certaines décisions et engagements de la Commune ; à chaque Conseil, le Maire rend compte à celui-ci des décisions qu'il a prises seul)

     Il est question de demander au Maire une entrevue au sujet de la Boîte aux lettres de l'Agora à la Mairie

     Guy P. va aller prendre le RV

     Il faudrait finaliser la pétition pour la fin de l'année ;

     ( On a passé grosso modo plus d'une heure à parler du Linky et de la suite à donner à la réunion publique )

     Image de l'Agora : rappel : L'Agora est une association Citoyenne, Plurielle, Laïque ;

     C 'est à dire qu'elle n'est pas apolitique, ni non politique ;

     Elle n'est accaparée par aucun parti politique

     Elle n'est donc pas partisane ;

     Par contre elle s'occupe bien de Politique au sens noble du terme, c'est à dire de la gestion d'une société.

     Rappelons nous que la Res Publica est la chose du peuple, qu'elle appartient au peuple.

     ************

     Sujet proposé par Evelyne B. : les élections

     Jean Marie Kroczek verrait bien une éventuelle réunion publique d'infos comme on l'a fait pour le Linky ;

     Comment les citoyens peuvent se positionner aujourd'hui, comment peuvent-ils investir l'espace publique et approfondir la notion de Démocratie (il mentionne un article récent de la Revue Philosophie (novembre 2106), La démocratie, ça devrait être quoi ? )

     Claire D : problème des votes nuls ou « blancs » jamais comptabilisés ; c'est honteux, les candidats sont trop souvent élus avec très peu de voix,  cela ne veut rien dire de la volonté populaire.

     Par rapport à la Charte de l'Agora, une réunion publique semble être des compétences de celle-ci, en tous cas pour éviter toute dérive, cela nécessiterait une grosse préparation et là je réitère ma proposition d'apprendre à travailler ensembles ;

     Voila pourquoi Alain P. vous a envoyé sur le net un scan d'un Article de NEXUs (indépendant complètement) sur l'innovation citoyenne en Europe par des gens issus de Synergie Démocratique et de Nuits Debout ; ils sont capables d'organiser des événements de plusieurs milliers de personnes avec les outils informatiques et le net ; nous avons tout a gagner à nous informer de leurs méthodes guidées par des objectifs d'autonomie, de responsabilité individuelle (comment changer le monde sans changer soi-même un peu!) de Non violence Appliquée ( comment faire autrement étant donné le rapport de forces) de désobéissance civile (responsabilité éthique d'agir face a des comportements criminels vis à vis de l'humanité ou de la planète). 

     Si j'y arrive je vais vous scanner un petit article d'un hors Série de l'Age de Faire relatant l'expérience d'une gestion collégiale de la Commune de Saillans (Drôme) 200 habitants avec des méthodes très simples pour faire émerger les besoins principaux des habitants. La revue Philosophie traite également de ce sujet.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après les tours de table, un consensus semble se dégager autour de la nécessité de voter et d'appeler à voter. De grandes luttes ont eu lieu pour permettre à toutes et à tous de s'exprimer au moyen du suffrage universel. L'abstention traduit soit un désintérêt total pour la vie publique, soit un choix politique actif consistant à ne pas se prononcer afin de montrer son désaccord. L'abstention de désintérêt ou l'abstention de protestation sont équivalentes et n'ont pas de signification immédiate ni d'efficacité sur le résultat.

     

    Le vote blanc. Actuellement l'électeur qui vote blanc dépose son enveloppe vide dans l'urne, signe le registre, mais son vote n'est pas comptabilisé dans les résultats. Il s'est déplacé dans son bureau de vote et n'alimente pas les chiffres de l'abstention, mais son action civique ne compte pour rien. Or le vote blanc indique une volonté de se démarquer du choix proposé par l’élection. Il devrait être comptabilisé dans les suffrages exprimés car il représente un acte civique qui revêt une signification politique.

     

     

     

    Au delà des élections, les questions portent sur les moyens que les citoyens peuvent mobiliser pour limiter la délégation de pouvoirs entre deux élections, faire irruption dans la vie de la cité et assurer un droit de regard sur les décisions prises par les élus.

     

     

     

    L'approfondissement de la démocratie est l'affaire de tous, certains collectifs tels les économistes atterrés, les zèbres, sans parler des nuits debout (mais il y en a bien d'autres) font avancer des idées qui peuvent être reprises pour construire un rapport de forces favorables à la défense de l'intérêt collectif.

     

     

     

    L'exemple de Saillans même si tout n'est pas parfait montre qu'il faut faire confiance à la créativité et à la capacité de résolution des problèmes des citoyens dans la gestion de leurs affaires, à condition de sortir des sentiers battus, de la délégation de pouvoir, du clientélisme et des clivages habituels.

     

     

     

     

     

     

     


  •  

    Bonjour à vous,

    ce 22 décembre, le journal La Marseillaise, dont j'apprécie les articles de fond, a fait paraître les vœux du président de la chambre d'agriculture du 04 au monde agricole.

    le lien vers la chambre d’agriculture du 04: http://www.paca.chambres-agriculture.fr/les-actualites-proches-de-vous/detail-de-lactualite/actualites/voeux-du-president/

    Cet article est en pièce jointe, et je mets Nadia (de La Marseillaise) en copie, pour un éventuel "droit de réponse" ou "de réaction".

    Selon M Esmiol, l'écologie serait un fléau pour le monde agricole.

    J'en ai été sidéré et je propose cette réaction 

    qu'en pensez vous?


    Alain

     

    Réaction collective

     

     

     

    Nous souhaitons réagir à l’article du jeudi 22 décembre, « Un récapitulatif au gout amer de l’année agricole » dans les Alpes de Haute Provence.

     

     

     

    Dans cet article, le président de la Chambre d’agriculture adresse ses vœux au monde agricole.

     

    On peut partager l’amertume du bilan de l’année, souhaiter comme lui, l’espoir et la confiance pour des jours meilleurs.

     

    On ne peut que souscrire au vœu que 2017 soit l’année du changement, d’un souffle nouveau, de perspectives de croissance durable et de résiliences accrues faces aux aléas.

     

    On peut également partager l’exigence, vis-à-vis des candidats aux élections présidentielles, de véritables engagements pour l’agriculture de demain.

     

     

     

    Mais de là à défendre le modèle agricole d’aujourd’hui, là non.

     

     

     

    Contrairement à ses affirmations, le monde agricole n’est pas ancré dans ses racines et sa diversité, il n’est pas basé sur des exploitations familiales libres et responsables. Ce n’est qu’un vœu.

     

    Les acteurs du monde agricole n’en maitrisent pas les outils ni les modes de productions et encore moins la commercialisation de leurs produits.

     

     

     

    Même si dans notre département, (et ailleurs également), on trouve encore de vrais agriculteurs, de vrais paysans, au sens noble du terme, ce n’est pas une généralité, tout au contraire.

     

    Presque tous les outils, toutes les productions, toute la commercialisation sont aux mains des grands groupes, de la finance, des banques et du commerce international.

     

     

     

    Et quand le président de la chambre d’agriculture parle de libérer le monde agricole des fléaux tels que le lobby écologiste, qui serait une contrainte psychologique et réglementaire insupportable, on croit être sur une autre planète.

     

     

     

    Que le monde agricole souffre de complexités administratives et de contraintes est sans conteste.

     

    Mais faire croire que l’écologie en serait responsable, c’est vouloir que rien ne change au contraire, c’est vouloir continuer la course au productivisme, l’augmentation de la chimie, l’industrialisation de la production, avec des patrons d’entreprises, des gestionnaires, et non des paysans.

     

     

     

    Pourquoi ne pas dénoncer la course folle aux rendements, la main mise des industries chimiques, les brevets du vivant, le racket sur les semences (OGM ou pas), le commerce international ?

     

    N’y a-t-il pas d’autres lobbies à dénoncer ?

     

    Pourquoi ne pas dénoncer un système de subventions

     

    N’est ce pas l’écologie qui peut ramener une agriculture paysanne, familiale, de proximité, avec des paysans libres et responsables ?

     

    N’est ce pas ainsi qu’on pourrait retrouver une production saine, locale et rémunératrice ?

     

     

     

    Alors M le président de la chambre d’agriculture, ne vous trompez pas de cible, (même si localement le loup pourrait en être une), dénoncez la mondialisation, l’Europe.

     

    Dénoncez les vrais lobbies qui détruisent le monde agricole, qui tuent les paysans, qui empoisonnent les consommateurs, qui détruisent les terres et les paysages, qui polluent les nappes phréatiques et les rivières, qui affament le tiers monde.

     

    Dénoncez ces lobbies qui enrichissent les grands semenciers, les industries de la chimie, les grands groupes agroalimentaires, la grande distribution et la finance.

     

     

     

    L’Agora Sisteronaise, AIDE Monge, Collectif Transition Citoyenne Bléone Durance

     


  • Voici copie du mail envoyé ce jour à tous les maires du 04 dont j’ai pu avoir le mail
      
    Madame ou Monsieur le Maire   J’ai déjà eu l’occasion, début juillet, de vous adresser un argumentaire très détaillé vous exposant les dangers du compteur Linky. ERDF-ENEDIS tente par tous les moyens de passer en force pour imposer ce compteur qui est destiné avant tout à lui permettre d’accéder au très lucratif marché du big data. ERDF ne se soucie pas de la santé de la population ni du fait que le Linky, ordinateur programmable à distance et donc piratable va exposer la sécurité de notre approvisionnement énergétique au Cyber-terrorisme.   Il se trouve que l’Association des Maires de France se fait malheureusement le relai des manœuvres d’intimidation d’ENEDIS, menaçant de poursuites judiciaires les maires récalcitrants, soucieux de la santé d’une population qu’ils sont sensés protéger, soucieux aussi du grignotage progressif de leurs pouvoirs.     Pour rétablir la vérité en ce qui concerne les risques encourus par les municipalités je vous adresse en pièce jointe la description de ce qui se passe réellement pour une municipalité qui refuse Linky. Cela n’a strictement rien d’ inquiétant. (Linky-le-point-juridique)   Je vous joins également la fameuse note Ravetto commentée et contestée point par point. Cette note, entachée de conflits d’intérêt, tente de dissuader les maires de refuser le Linky. Les commentaires objectivent au contraire les énormes risques que prendraient les maires à accepter Linky.       Une question réellement importante concerne la responsabilité. Les maires ne peuvent compter sur les assurances pour les couvrir.  Plus aucun assureur ne couvre les dégâts liés aux ondes électromagnétiques. Les assureurs savent très bien que les ondes coûteront très cher. Ils savaient que l’amiante coûterait cher et avaient cessé de couvrir ses dégâts des années avant que les pouvoirs publics ne bougent.   La question de la légalité n’a pas grand intérêt car dans cette histoire, c’est la loi du plus fort qui prévaudra. Si les maires se soumettent en disant” On n’y peut rien. C’est le pot de fer contre le pot de terre”. Si les maires disent “nous, c’est pour 2018, on a le temps, on attend”. Alors, le plus fort sera ERDF.   Si suffisamment de maires refusent tout de suite le Linky, alors ERDF sera submergée par les contestations et échouera dans sa tentative pernicieuse. C’est la démocratie qui sera la plus forte.   Les électeurs seront reconnaissants vis à vis des élus qui les auront défendus. J’ai déjà fait six conférences d’information sur le Linky. Les maires des communes où j’interviens sont le plus souvent absents. Par contre, des maires de communes voisines qui ont refusé Linky viennent parler de leur expérience. Ils s’insurgent contre le fait que les municipalités deviennent progressivement de simples chambres d’enregistrement de décisions prises ailleurs au mépris de la démocratie. Les premiers font l’objet de commentaires désabusés. Les seconds sont applaudis.     Docteur Joël Delannoy  à Digne-les-Bains

     

     


  • Une proposition d’ordre du jour pour l’assemblée citoyenne du 15 décembre :

     

     

     

    Après un compte rendu sur la réunion d’information sur les compteurs Linky, je vous propose d’aborder le sujet suivant :

     

    Voter ou s'abstenir ? 

     

     

     

    (ci-joint l’ordre du jour d’une assemblée citoyenne ayant abordé ce sujet).

     

     

     

    Ce sujet me semble être, en effet,  une priorité dans les débats politiques citoyens en particulier avant une élection présidentielle et des élections législatives dans quelques mois .

     

     

     

    Il me semble que le sujet « le vivre ensemble » pourrait être abordé dans un second temps (après les élections présidentielles et législatives).

     

    Selon les résultats de ces prochaines élections, le « Vivre ensemble » pourrait avoir toute son importance et en particulier le sujet suivant : qu’est-ce qu’il est essentiel de préserver ?

     

     

     

    Donc voici un plan d’approche du premier sujet proposé:

     

    L’abstention :   

     

    o   pourquoi ? (abstention passive et abstention active)

     

    o   son impact sur les résultats des élections    -présidentielles

     

         -législatives

     

    o   le vote blanc

     

    o   les hommes politiques et le système électoral remis en question

     

     

     

     

     

    Quelques pistes pour y remédier:

     

    - un quota de 50 % des inscrits (et non des votants) indispensable à la validité des résultats

     

    puisqu’une majorité silencieuse se dessine en dehors du vote lui-même.

     

    - Le vote blanc devrait être comptabilisé et reconnu

     

    - la durée des mandats, le renouvellement des mandats et le non cumul des mandats

     

    - le mandat impératif ( pouvoir destituer les élus s'ils ne respectent pas leurs engagements ou leurs promesses)

     

    - changement de constitution pour une vraie démocratie

     

     

     

    Un questionnaire et/ou un tract , pendant et/ou après notre étude ?

     

     

     

     

     

    A bientôt

    Evelyne


  •  
    Ce 29 novembre, une réunion publique s'est tenue salle Cassin à Sisteron concernant les compteurs électriques Linky.

    Une conférence a été donnée par le Dr Joël Delannoy, elle a été suivie d'un débat.

    Ce mail est envoyé par l'Agora Sisteronaise. (http://agorasisteronaise.over-blog.com/)
    Il est adressé aux adhérents de l'Agora, aux participants à cette réunion qui ont bien voulu communiquer leurs coordonnées, ainsi qu'aux personnes étant déjà venues à l'Agora. Il est également envoyé aux mairies invitées.

    La salle Cassin était presque trop petite, il n'y avait pas assez de chaises pour tout le monde! plus de 60 personnes.
    C'est dire si le sujet intéresse.
    Une partie de la presse était présente (Le Dauphiné Libéré, Haute Provence Info, l'Age de Faire, le Sisteron Journal).

    Une photo de l'assemblée est jointe à ce mail

    Toutes les questions concernant ces compteurs dits intelligents ont été abordées.
    Elles sont résumées dans le tract ci joint (Tract Linky 29 nov 2016)

    Le Dr Delannoy a convaincu l'auditoire sur les multiples dangers de ce nouveau compteur, ainsi que du manque total d'information en direction des usagers et des municipalités. (notamment de la part de ERDF)
    Vous pouvez consulter les liens suivants pour retrouver une partie des questions soulevées:
        - http://refus.linky.gazpar.free.fr
        - http://www.robindestoits.org/Compteurs-dits-intelligents-eau-gaz-electricite_r124.html

    Léo Walter,  est venu témoigner en tant que membre du conseil municipal de Niozelles.
    Niozelles fait partie des nombreuses communes ayant délibéré contre l'installation de ces compteurs Linky. Il a particulièrement montré les pressions de toutes part dont fait l'objet sa commune. Aussi bien de la préfecture que des services de ERDF.
    Un recours au TA est en cours, mais Niozelles ne se laissera pas intimider. Délibération de Niozelles: http://refus.linky.gazpar.free.fr/delib-NIOZELLES.pdf
    Il a également expliqué le caractère antidémocratique de cette installation de masse, les communes, propriétaires des compteurs, n'ont jamais été consultées, les clients non plus.

    L'auditoire convaincu a signé une pétition qui sera envoyée aux mairies concernées ainsi qu'au SDE (Syndicat Départemental d’Électrification).
    La pétition est jointe à ce mail, vous pouvez la faire signer autour de vous puis nous la renvoyer.

    Vous pouvez également faire valoir individuellement votre refus d'installation, pour cela, consultez les liens suivants:
        - http://www.robindestoits.org/LINKY-Lettre-de-refus-a-adresser-a-ERDF-Robin-des-Toits-29-01-2016_a2376.html
        - http://refus.linky.gazpar.free.fr/LINKY%20Courrier%20type%20Refus1.pdf
    A lire encore, l'article du journal l'Age de Faire: http://www.lagedefaire-lejournal.fr/sexy-linky/

    L'Agora Sisteronaise
     

     


  • Bonjour,

     

    Ce mail vous est adressé par l'Agora Sisteronaise (association citoyenne: http://agorasisteronaise.over-blog.com/)

     

    L'Agora Sisteronaise organise une réunion publique concernant les compteurs Linky à Sisteron, le 29 novembre 2016 à 18h30.
    Ce sera à la salle Cassin, place du Tivoli.

    Cette réunion publique se composera d'une conférence donnée par le Dr Delannoy, ancien Psychiatre à l'hôpital de Digne, et acteur notoire des débats sur le Linky.
    Elle sera suivie d'un débat.
    De nombreuses communes s'opposent à l'installation de ces nouveaux compteurs pour de nombreuses raisons, beaucoup ont pris des délibérations, notamment dans nos départements du 04 et 05. Liste en suivant ce lien:   https://framacalc.org/utbm1poahf.1.html                

    Nous comptons sur votre présence à cette réunion publique.


    Cordialement,
    l'Agora Sisteronaise

     

     



  • Bonjour,


    nous vous rappelons que la prochaine réunion de l'Agora Sisteronaise
    aura lieu demain mardi, salle Cassin (place du Tivoli) à 18h.

    Un des sujets abordés en sera la réunion publique sur les compteurs
    Linky du 29 novembre.
    Vous trouverez ci joint le Flyer qui sera distribué à partir du 15 novembre.



    Pour l'Agora
    Alain


  • Bonjour à vous,

    Ce mail vous est adressé en tant que destinataire des écrits de l'Agora. (Copie aux adhérents).

     

    Depuis un peu plus d'un an, l'Agora Sisteronaise s'évertue à faire vivre le débat politique sur le sisteronais.

    De nombreux thèmes ont été abordés, ils ont amené plusieurs écrits de l'Agora que vous pourrez retrouver sur son blog: http://agorasisteronaise.over-blog.com/. Et sur facebook: https://www.facebook.com/lerenouveaucitoyen/

    Nous avons tenu une conférence de presse cet été pour la 1ère année d'existence de l'Agora, vous trouverez 2 articles de presse en pièces jointes.

    Dans la situation que nous vivons, il nous parait indispensable d'élargir nos réflexions, certains d'entre vous participent déjà à nos réunions, d'autres y viennent épisodiquement, ce mail est une invitation à venir nombreux, à partager vos avis, vos opinions, à œuvrer ensemble.

    Nous nous réunissons 2 fois par mois, 1 fois les mardis salle Cassin et 1 fois les jeudis salle Julien, vous avez les dates en fichier joint.
    La prochaine réunion, c'est demain jeudi (20 octobre) salle Julien (la Baume) à 18h.

    Nous vous joignons également nos statuts.

    A jeudi nous l'espérons.

    Pour l'Agora
    Alain

    *Agora Sisteronaise, prochaine réunion ce jeudi 20 octobre salle Julien à 18h


  •  

       

    Bonjour à tous,

    Hier soir, nous avons rencontré Castaner dans le cadre de sa "marche" 
    dans le département.
    Sans trop d'optimisme, nous avons tenté de discuter sur le bilan du 
    gouvernement.
    Nous avons mis l'accent sur les contradictions entre ses prises de 
    positions avant son élection en tant que député et ses votes à l'assemblée.
    Sans surprise nous avons rencontré un monsieur satisfait de son travail 
    et qui ne remet pas du tout en cause le bilan du gouvernement actuel.
    
    Mais l'objet de notre démarche n'était pas de tenter de le convaincre, 
    ça aurait été prétentieux, c'était d'exprimer nos ressentis et de poser 
    quelques questions, sans en attendre plus.
    
    Voici le dossier qui lui a été communiqué, ainsi qu'à la presse.
    
    Pour l'Agora
    
    Alain


  •  

    Bonsoir à tous,

     

    voici l'article paru dans la version internet de La Marseillaise concernant l'Agora Sisteronaise.

     

    En pièce jointe et sur le lien suivant:

    http://www.lamarseillaise.fr/alpes/societe/50982-l-agora-cercle-de-reflexion-et-d-esprit-critique

     


    Pour l'Agora, Alain


  •  

    Bonsoir à vous


    Il était utile de marquer le coup et d'inviter ouvertement la population locale dans le débat de la loi travail. Cette initiative a été  à la hauteur, l'AGORA depuis un an se trouve résolument sur le terrain, dans la réflexion citoyenne et dans les luttes contre les réformes régressives, pour le progrès social et environnemental.
    L'accueil a été bon et les échanges nombreux, il y a eu bien sûr quelques récalcitrants et des personnes totalement indifférentes mais notre présence était en elle même positive et dénotait d'une bonne capacité de mobilisation.

     

    voici les résultats de cette  votation citoyenne sur le marché de
    Sisteron ce samedi 25 juin 2016 matin

    Votants: 105

    pour le retrait de la loi: 96 soit 91%

    contre le retrait de la loi: 9

     

     

     

    Je vous rappelle la prochaine réunion de l'Agora Sisteronaise qui se tiendra ce mardi 28 juin à 18h, salle Cassin.

     

     

     

    Pour l'Agora

    Alain


  •  

    Bonjour,

     

    je vous informe qu'une votation citoyenne se tiendra ce samedi 25 juin matin (de 9h30 à 12h) sur le marché de Sisteron (place Paul Arene et place de l'horloge).

     

    Vous pourrez donc voter pour ou contre le retrait du projet de loi Travail.

     

     Pour information préalable, ci joint le bulletin de vote ainsi que le tract des 7 organisations syndicales et de jeunesse qui l'organisent.

     

    Cordialement

     

    Pour l'Agora

    Alain


  • L'AGORA Sisteronnaise vous invite

     salle René Cassin - Mardi 5 Avril -18h

    Comment (s')investir dans un projet de production d'énergie renouvelable locale

    avec Energ'éthique 04


  • Compte-rendu de l'assemblée citoy


  •  

    Prochaine assemblée:

    - la prochaine réunion de l'Agora est prévue mardi 9 février à 18h. 

    Attention, ce sera salle Cassin à Sisteron (et non salle Julien),

    elle se situe place du Tivoli (plan joint)

    Je vous joins à nouveau le CR de notre dernière réunion
     

     

    Propositions pour l'ordre du jour, en fonction de l'avancée des réflexions:

    -Le blog de l’Agora. (Fait depuis par Aurélien : http://agorasisteronaise.over-blog.com/) blog à alimenter par tous, envoyez vos contributions.

    - Facebook ?

    - Rappel, Assemblée Générale Extraordinaire, pour se doter d'un bureau actif. (Prévue mardi 23 février).

    - Les diverses réunions citoyennes, (dans le cadre de cette Transition Citoyenne que nous souhaitons):

    A Clamensane le 23 janvier, avec AIDE, sur la centrale biomasse de Gardanne, cette réunion a été un succès, plus de 50 participants, dont de nombreux membres de l’Agora.

    A Sisteron le 26 janvier, pour la création de la Roue (monnaie locale), également plus de 50 personnes, dont encore de nombreux membres de l’Agora.

    -Production d’énergie photovoltaïque « autrement ». Avancée du sujet

    -Le rapport de la cour des comptes, quelles suites?

    -L’aspect politique après les régionales. texte à  travailler, à approuver en vue d’être publié : Le NET , et pourquoi pas un tract ?

    -Possibilité d’un « stand » sur le marché ; y a t-il une piste ?

    -le rapprochement et le travail en commun des associations locales et le collectif « Transition citoyenne » y a-t-il une avancée  sur ce sujet ?

                                   (voir et revoir le site : http://www.transitioncitoyenne.org/)

     

    -L’association Chômeurs 04, participation à notre assemblée à envisager

    Et tout sujet décidé ensemble et en fonction du temps disponible

    Alain

     



  • CR de la réunion de l’Agora Sisteronaise du 19 janvier 2016.

    Fait par Evelyne, Jean Louis et Alain

    Une contribution de Thomas est jointe à ce CR

    Nous étions 12, comme la dernière fois, et pas tous les mêmes.

      Cette réunion a été agréable, constructive et respectueuse,

    cependant les participants n’avaient pas les mêmes avis sur tous les sujets.

    En fait les avis se rapprochent, ce sont plutôt les méthodes d’implications et d’actions

    qui diffèrent.

    Mais rien n’empêche d’œuvrer ensemble, avec nos sensibilités diverses. Bien au contraire

    (En bas de compte rendu, les décisions prises)

     

    -Certains estiment qu’il faut agir localement par des rassemblements et des actions, les différentes associations locales peuvent réunir leurs forces sur un sujet.

    Réaliser une transition citoyenne, œuvrer pour de nombreuses actions dans des domaines très variés,

    comme la banque, avec la NEF et les monnaies locales,

    comme l’agriculture autrement, l’agriculture bio, de proximité et à taille humaine, exemple les jardins de cocagne, il faut revoir les attributions des terres,

    comme l’énergie, sortir des grands groupes, créer une énergie verte là ou on en a besoin, économiser l’énergie,

    comme l’économie, plus rien à attendre des marchés financiers, reprendre main sur l’économie locale, encourager les Scop, les financements solidaires, les projets écologiques et humains.

     

    -D’autres pensent que ce sont les actions quotidiennes qui permettront un changement de société, les échanges avec les voisins les plus proches, la façon d’être, en harmonie avec soi, avec les autres, les petits actes de tous les jours, comme le colibri de Pierre Rabhi, les associations d’écoute et d’entraide.

    De petits actes créent des déclics chez les personnes.

    Des actions concrètes qui amènent d’autres personnes vers une autre façon d’être, de penser, et d’agir.

     

    -D’autres encore veulent utiliser le levier politique, mettre en place de nouvelles façons de faire de la politique.

    Un contexte national inquiétant : chômage, précarité... ; score du FN ;...

    Des citoyens déboussolés, sans perspectives. Une perte de repères, de sens. Rejet de la  politique telle quelle est généralement pratiquée ; souvent au service des marchés financiers ou des intérêts particuliers.

    Pour beaucoup, il n’y a plus rien à attendre des partis politiques, faire quand même avec les élus locaux qui partagent nos sensibilités.

    Il parait nécessaire d’investir la parole politique en faisant des propositions humaines, écologiques, des propositions de gauche, s’exprimer sur les régies publiques de l’eau, sur les nouvelles collectivités, sur les projets déments, comme la centrale à biomasse de Gardanne ou l’aéroport de NDL, la Safer et ses errances. L’accent est mis sur le gaspillage de l’argent public.

    Les présidentielles de 2017 ne sont pas une finalité. Sont-elles déjà jouées ? Comment créer les conditions pour qu'il y ait un débat à partir des besoins des citoyens ?

    Donner des repères aux gens, convaincre que tout n’est pas ficelé, qui possède l’argent ? Qui décide l’économie ? Il faut créer un cadre général, des moyens, l’action donne espoir, transforme le spectateur en acteur.

    Des médias possédés par de grands groupes financiers, les puissants règnent notamment grâce aux médias, il faut une presse alternative pour tous (comme l’âge de faire), il faut arriver à le faire au niveau national.

     

    -Globalement :

    Arriver à peser sur l'avenir sisteronais ;

    Reprendre la main sur l'économie locale ;

    Faire des choses positives de manière à se rendre compte qu'il y a une autre façon de penser, d'agir. Créer un mouvement local (de sensibilité de Gauche ?) qui permette de rassembler toutes les idées qui peuvent être communes.

    Fédérer associatifs, syndicalistes, politiques, autour de réflexions et d'analyses donnant lieu à des propositions concrètes, réalisables localement, en lien avec des convergences nationales.

    Par exemple : la terre, l'eau, l’énergie...sont des biens communs. Quel type de gestion ? Dans quel but: l'intérêt financier ou l’intérêt collectif, la satisfaction des besoins des populations ?  

     

    Nous avons évoqué le contrôle de la mairie de Sisteron par la cour des comptes. Révélateur.

    Nous devons faire s’exprimer les agents municipaux.

    Ce rapport mériterait une réflexion plus approfondie, pourquoi pas un des sujets prochain de l’Agora.

    Réflexion également sur un emploi municipal pour la cathédrale (à qui appartient la cathédrale ?)

     

    Des perspectives pour l'Agora sisteronaise :

    Participer à des actions en liaison avec le collectif « Transition citoyenne » (constitué de plusieurs associations), avec les associations et collectifs locaux (Rêve, AIDE, …)

    Apprendre à travailler ensemble: par exemple, être en mesure de tenir un stand le samedi sur le marché de Sisteron.

    L'Agora ne veut pas empiéter sur les activités des associations, mais contribuer à construire une alternative citoyenne, politique, écologique, sociale, à partir des préoccupations quotidiennes de la population du sisteronais.

    De quels services publics, de quels investissements avons-nous besoin ?  Quels moyens faut-il pour y parvenir ? (finances ? démocratie ?participation citoyenne ?...)

     

    Des décisions :

    -Créer un blog sur l'Agora. (Fait depuis par Aurélien :  http://agorasisteronaise.over-blog.com/) blog à alimenter par tous, envoyez vos contributions.

    -Mettre à niveau Facebook notamment avec Mathilde, Cyril communiquera les codes d’accès.

    -Nécessité de préciser les buts de l'Association et redéfinir son fonctionnement par la convocation d'une Assemblée Générale Extraordinaire qui se dote d'un bureau actif. La date du mardi 23 février est envisagée.

    -La prochaine réunion de l'Agora est prévue mardi 9 février à 18h. (Salle à définir).

    -participation à l’hommage rendu à Jean Jacques Leporati ce samedi 23 janvier à 11h à Bayons.

    JJ Leporati a été l’initiateur de notre Agora (30 personnes s’y sont associées dont une dizaine de l’Agora)

    -participation à la réunion publique du samedi 23 janvier à Clamensane sur la centrale biomasse de Gardanne (depuis, cette réunion a été un succès, plus de 50 participants, dont de nombreux membres de l’Agora)

    -participation à la réunion sur la monnaie locale (la Roue) avec le groupe « Rêve et Transition », le sel des 3 rivières : ce mardi 26 janvier à 18h salle Cassin à Sisteron.(Beau succès aussi avec plus de 50 personnes dont une 10aine participants de l’Agora)
    -Aurélien pourrait entamer une réflexion sur le système éducatif en France, la compétitivité élitiste, le conditionnement, le formatage des jeunes. Pourquoi pas avec Mathilde et Yann ?

    -Alain D et Cathy planchent sur la production d’énergie photovoltaïque « autrement »

    -Daniel et Jean Paul, rencontreront les employés municipaux (cour des comptes)

    -Evelyne et Jean Louis réfléchissent sur l’aspect politique notamment local

    -Jean Louis travaille sur le rapport de la cour des comptes et fera un résumé et des éventuelles propositions.

    -Alain P et Jean Paul, voient s’il y a possibilité d’un « stand » sur le marché

    -Alain D et Alain P travailleront sur le rapprochement et le travail en commun des associations locales et le collectif « Transition citoyenne »

    A ce jour :

    http://groupereve04jabrondurance.revolublog.com/

    http://www.aide-monges.com/

     http://www.transitioncitoyenne.org/ 

     http://agorasisteronaise.over-blog.com/


  • l'Agora a ouvert son Blog...


  •  

     Bonjour à tous,


    Je propose que la prochaine réunion de l'Agora se tienne le 19 janvier, ce sera à 18h salle Jean Julien à Sisteron.
    Lors des dernières rencontres, nous avons mis l'accent sur la communication, sur l'efficacité, sur notre utilité, notamment locale.
    Nous devons décider d'y travailler individuellement et collectivement (qui fait quoi), pour ensuite élargir nos réflexions et propositions.

    à l'ordre du jour, nous pourrions aborder les points suivants:
    -quels leviers et quelles actions concrètes peuvent être portées par l'Agora? Notamment localement.
    -quelle communication pour être mieux entendus, connus, pour que l'Agora soit un outil de discussions ouvertes amenant à des actions concrètes?
    -comment se rapprocher des autres associations locales? comment fédérer un mouvement d'expressions et de propositions pour peser sur l'avenir?

    Consultez le site du Collectif pour une "Transition Citoyenne" http://www.transitioncitoyenne.org/
    15 mouvements citoyens ont déjà décidé de coopérer.
    Ne devons nous pas travailler avec ce collectif?

    Plusieurs associations locales œuvrent pour cette transition nécessaire.
    Par exemple: (il y en a bien d'autres)
        -AIDE (Association Intercommunale de Défense de l'Environnement) basée à Bayon:s http://www.aide-monges.com/
    qui organise une conférence sur la centrale à biomasse de Gardanne.
    Ce sera à Clamensane le 23 janvier à 14h voir: http://www.aide-monges.com/nos-actions/

        -REVE et Transition: http://groupereve04jabrondurance.revolublog.com/accueil-c17563106
    qui soutient notamment une initiative pour la création d'une monnaie locale
    Une réunion est organisée le mardi 26 janvier à 18h30 salle Cassin à Sisteron
    avec notamment la constitution d'une nouvelle association SEVE04

    Nous ne sommes pas seuls à vouloir un changement global de notre société,
    Je pense que nous devons travailler ensemble, fédérer nos réflexions et nos actions.
    Qu'en pensez vous?

    Alain