• *Agenda Intergalactique du Buëch Libre #3 – Janvier 2018

    *** Agenda Intergalactique du Buëch Libre #3Janvier 2018 ***

     

    • vendredi 5/01 à 20h au cinéma le Hublot (Laragne), avec Soupes et Bobines : projection du film « l’intelligence des arbres » (Julia Dorden, 1h20), suivie d'un vin chaud ! 

     

    • Pour celles et ceux qui ont la bougeotte (covoit’ depuis le Buëch possible), le même vendredi 5/01 à partir de 18h30, Chez Marcel (squat d’accueil d’urgence de migrants à Briançon, 20 route de Puy St Pierre) : présentation du dernier opus d’automne-hiver de « Nunatak », revue d'histoires, cultures et luttes des montagnes. Petit avant goût ci-dessous :
    D'un côté, les États multiplient les projets permettant aux marchandises/capitaux/touristes de traverser les montagnes. Des lignes 
    THT aux lignes TGV en passant par les tunnels autoroutiers, ces infrastructures sont imposées à grand renfort de milliards et les
    chantiers sont protégés par les forces de l'ordre. De l'autre, les
    frontières sont militarisées et contrôlées, les migrants sont pourchassés et expulsés, les personnes solidaires sont confrontés à la
    répression, à l'urgence humanitaire et au désengagement de l'Etat.
    Des mouvements de luttes s'opposent aux grand travaux (NoTHT, NoTAV, tunnel de Tende). Des formes de solidarité apparaissent
    pour aider les migrants à passer les frontières, des personnes s'organisent pour accueillir des populations qui fuient la guerre et la
    misère. De Vintimmille à Briançon, ces situations entrent en résonance, se lient et se nourrissent.
    Cette discussion sera l'occasion d'explorer ces expériences de luttes et de solidarité, de débattre des modes d'action et d'organisation,
    de mettre en évidence les limites rencontrées et d'imaginer ensemble les moyens de les dépasser.

     

    • Dimanche 7/01 à partir de 10h à la frontière franco-italienne : grande marche contre les frontières, pour se déplacer librement de Clavière (Rendez-vous au parking de la Via Nazionale) à Montgenèvre

     

    Avec des vêtements appropriés pour une promenade dans la neige.
    
    Les frontières n’existent pas dans la nature,
    Elles sont un système de contrôle.
    Elles ne protègent pas les gens, elles les dressent les uns contre les autres.
    Elles ne favorisent pas la rencontre, mais génèrent une rancune.
    Les frontières ne divisent pas un monde d’un autre,
    Il n’y a qu’un seul monde et les frontières le déchirent!
    L’indifférence c’est la complicité!
    Pour info: +39 3485542295
    (En cas de mauvais temps, l’initiative aura lieu le dimanche suivant)
    https://www.facebook.com/briserlesfeontieres/
    
    
    
    • Pour celles et ceux qui auraient raté la précédente présentation à Briançon (mais il y en aura d’autres en février dans le sud 05 et le 04!), mardi 9/01 à partir de 19h au Lieu à Embrun (face à la poste)  : Présentation du numéro d’automne-hiver de « Nunatak », revue d'histoires, cultures et luttes des montagnes.
     
    • Mercredi 10/01 à partir de 19h à Eyguians : soirée d’échanges-débat organisée par le collectif des Soupes et des Bobines, autour du  livre « le camp planétaire » en présence de son auteur Denis Dupré, suivie d’un repas en mode « auberge espagnole » avec ce que chacun-e apportera.

     

    • Vendredi 12/01 à 20h à la MJC de Serres  : Projection solidaire d'un film parmi une sélection sans frontières, en soutien au CHUM (Centre d’Hébergement d’Urgence de Mineurs exilés à Veynes)
    NOUS TROIS OU RIEN
    D’un petit village du sud de l’Iran aux cités parisiennes, Kheiron nous raconte le destin hors du commun de ses parents 
    Hibat et Fereshteh, éternels optimistes, dans une comédie aux airs de conte universel qui évoque l’amour familial, le don
    de soi et surtout l’idéal d’un vivre-ensemble.
    Le film sera suivi d'un pot partagé : ramène ta galette ou ton gâteau des roi, on lui fera sa fête ! Et il y aura du vin chaud ! L'entrée est à prix libre en soutien au CHUM (Centre d'Hébergement d'Urgence pour Mineurs exilés)
    • Vendredi 19/01 à partir de 16h30 à la salle des fêtes de La Bâtie Montsaléon  : galette des rois et projections en soutien au CHUM
    16h30 Atelier cuisine. Venez avec vos ingrédients, suivant le temps que ça prend et en attendant que ça cuise, on vous 
    propose un film pour tous ages :
    LA TORTUE ROUGE Un film de Michael Dudok de Wit A travers l’histoire d’un naufragé sur une île déserte tropicale peuplée de tortues, de crabes et d’oiseaux, La Tortue rouge
    raconte les grandes étapes de la vie d’un être humain.
    20h dégustation et repas "auberge espagnole" suivie de la projection de SWAGGER Un film de Olivier Babinet Swagger nous transporte dans la tête de onze enfants et adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au
    coeur des cités les plus défavorisées de France. Le film nous montre le monde à travers leurs regards singuliers et
    inattendus, leurs réflexions drôles et percutantes.
    En déployant une mosaïque de rencontres et en mélangeant les genres, jusqu’à la comédie musicale et la science-fiction,
    Swagger donne vie aux propos et aux fantasmes de ces enfants d’Aulnay et de Sevran.

     

     

    • Vendredi 26/01 à partir de 19h30 à la MJC de Serres, avec le collectif de l’Infokiosque du Buëch : soirée discussions-débats autour du livre d’Aude Vidal
      « Égologie - Écologie, individualisme et course au bonheur »
       (aux éditions Le monde à l’envers) en présence de l’auteure. Suivie d’un repas partagé avec ce que chacun rapportera ! P
      etit avant goût ci-dessous, juste comme ça…

    Développement personnel, habitats groupés, jardins partagés... : face au désastre capitaliste, l'écologie se présente comme une réponse globale et positive, un changement de rapport au monde appuyé par des gestes au quotidien. Comme dans la fable du colibri, « chacun fait sa part ».
    Mais en considérant la société comme un agrégat d'individus, et le changement social comme une somme de gestes individuels, cette vision de l'écologie ne succombe-t-elle pas à la logique libérale dominante, signant le triomphe de l'individualisme ?